Accueil > Santé >

Un CHU toujours « malade »

jeudi 9 août 2012, écrit par : Dr Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Le Centre Hospitalo - Universitaire (CHU) de Sétif, en charge de la santé d’une région de plus de 6 millions d’âmes , est toujours jugé dans un état« malade » malgré les nombreux écrits parus dans la presse.

Le laisser-aller dans lequel est plongé cet établissement témoigne qu’il représente le dernier souci des responsables locaux et du ministère de la Santé. Sinon, comment expliquer qu’il fonctionne toujours sans un directeur général titulaire ? Pas moins de cinq intérimaires se sont succédés à sa tête ces cinq dernières années.

Son fonctionnement est devenu problématique et récurant tant pour le personnel de santé que pour les patients. De nombreux malades transférés des 5 secteurs sanitaires de la wilaya et des autres régions limitrophes sont admis le plus souvent dans des états lamentables s’ils ne sont pas réorientés vers des établissements privés par le manque de certains médicaments.

La clinique « Ophtalmo-ORL » n’offre pas de service optimum en raison la aussi de conflits internes qui ont provoqués l’arrêt du programme opératoire. L’hôpital « Mère & Enfant » se trouve lui aussi dans un état léthargique. Par manque de matériel chirurgical, le service de la chirurgie infantile est paralysé bien qu’il soit encadré par de nombreux médecins compétents.

L’ensemble du personnel du CHU ainsi que les malades sollicitent les autorités de tutelle , le chef de l’exécutif et les élus de l’APN d’intervenir pour y remédier à la situation catastrophique dans laquelle baigne le CHU.

D’après de nombreux témoignages, minés de partout, cette situation du CHU va à l’encontre des intérêts des malades, des personnels médicaux et de la profession.

Il existe bien assez de Professeurs compétents en son sein pour trouver un dirigeant capable de redresser ce CHU !


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus