Accueil > Santé >

12e édition du concours de résidanat de médecine

dimanche 30 septembre 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

La 12e édition du concours de résidanat aura lieu les 7 et 8 octobre prochains à la faculté de médecine de Sétif au pôle universitaire d’El-Bez.

Pas moins de 320 candidats medecins généralistes participeront à ce concours pour 108 postes réparties dans les différentes spécialités médico-chirurgicales.

Cette année les épreuves seront sous forme de questions à choix multiples (QCM). La correction des copies sera réalisée grace à un logiciel informatique.


Partager cet article :
22 commentaire(s) publié(s)
Un médecin-spécialistes des années 90 :
Pour avoir des médecins spécialistes de haut niveau, le numerus clausus ne doit pas dépasser un taux de 10% pour le concours, c’est-à-dire qu’il ne devrait pas y avoir plus de 30 postes sur les 300. C’est la règle dans tous les pays qui se respectent.
Commentaire n°153892 :
A Un médecin-spécialistes des années 90 Cher Monsieur même si on mettait 1/1000 de reçu il n’y aurait pas de bon médecin car l’heureux élu l’aura été grâce à aux voies impénétrables du népotisme ,corruption ,épaulettes et et autres voies tortueuses !
nadia :
à propos, pourquoi on ne songe pas à proposer aux pharmaciens aussi de concours de résidanat à sétif ? ou bien on n est pas logé à la même enseigne !de plus on ne peut même exercer dans sa propre officine contrairement aux médecins et chirurgiens dentistes qui ont droit d ouvrir leurs propres cabinets dés la fin de leurs études franchement aucune logique et aucune partialité ! à quoi ça nous a servi d avoir la meilleure moyenne au bac sinon de chômer ...perso , je regarde l horizon et je ne vois rien venir !!!messieurs les dirigeants : ne formez plus de pharmaciens à quoi bon !!!!!!!!!!!!!!!!!
Beaumarchais :
si la correction est garantie par un logiciel, alors les candidats vont avoir pc comme faire le QCM rire ! j’espére ya pas specialité virologue, QCM fcaile la correction par un correcteur et pas besoin de logiciel, c tro bete, j’espére seulement que les reponses aux qstion sont similaire et la difference c dans le tout petit details qui fait le bon diagnostic et donner bonne reponse, moi j’aimerais bien aussi voirune autre epreuve sur similateur de vol, moindre erreur c le crash, comme ça comprenderont que l’erreur est pas permise ttes façons la plus part des medecins se la petent alors n’ont rien dans la jugeote, aucune humanité
Commentaire n°153909 :
au medecin generalistedes années 90 : cé malheureusement la triste realités ou nos chirurgiens sont des bouchers et leur place n’es meme pas deans un abbatoir et nos medecins des charlatans qui prescrivent toujours le meme traitement quelque soit la maladies : dolipranes , antibiotiques partout ,et surtout la ou il ne faut pas (les angines par exemple elles sont presque toute virales sauf a de rare exeption mais le medecin il te prescrira toujours des antibiotiques !!! pour etre sur de creer des resistances. et ca sert a rien surtout). enfin inch allah ca changera un jours
Un médecin-spécialistes des années 90 :
J’ai fait mon concours de résidanat à la faculté de Médecine de Constantine. Il y avait une quarantaine de postes, pour 500 candidats. J’ai été classé 3e sur l’ensemble, et le 1er à Sétif. Il n’y avait aucun poste à pourvoir à Sétif. Quelques amis de la promo se sont quand même déplacés à Constantine dans l’espoir de pouvoir dénicher des postes de désistement. Et effectivement, ils ont pu s’inscrire en Réanimation, ou en Chirurgie viscérale, parce que personne n’en voulait de ces spécialités à mon époque. Avec un recul de 20 ans, je peux vous assurer que ceux-là, qui n’ont pas mérité leurs « places », sont de piètres praticiens, et mes anciens collègues m’ont appris qu’ils courent de clinique en clinique pour se faire de l’argent tout en causant d’innombrables catastrophes humaines……………….Mais à quel prix pour le les patients. Si, par hasard ils lisaient mon intervention, je suis sûre qu’ils se reconnaîtront. Il ne reste que YAOUMOU EL HISSAB (...)
aligator0001 :
vous parlez de medecin specialiste qui passe sa garde a la maison et a ne deranger sous aucun pretexte ? arretez le massacre
Pharmacienne spécialiste :
A Un médecin-spécialistes des années 90 : Cher collègue vous avez entièrement raison !
abdou :
quelque soit le % de réussite on trouve toujours des bons et des médiocres......mais comme il y a un grand manque on a besoin d’eux........ souhaitons leur la réussite et le sérieux dans leur vie professionnelle.......et faisons leur confiance ce sont nos enfants......
Commentaire n°153954 :
30 septembre 2012, 14:16 Et c’est pour cette raison que nos dirigeants préfèrent aller se faire soigner ailleurs. Ils ne font pas confiance à la majorité des médecins made in Algeria qui sont à leur image, incompétents et aimant le gain facile.
ngjhfg fkjgrkjg :
Medecin spécialiste !!!!!!!!! je pense qu’avant d’être spécialiste, il faut être généraliste ?
la triche :
Que celui qui a un pere ou un oncle Prof gagne cette loterie truquée d’avance
rivali :
j’espere que le logiciel n’est pas piraté et il pourra cette fois empecher les profs de faire passer leurs chouchoux et autres !!!!!!!!!!!!!!!!
bbbbbb :
très simple soyons honnêtes (trop fort) !!!!!!! vous critiquez la medecine en algerie on ne vous oblige pas à vous faire soigner par nos medecins .... .liberez les salles d’attente ! evacuez les urgences ! laissez ces pauvres medecins prendre le repas de midi et s’occuper des necessiteux !!!!!!!!!!!!!!!!
Toufik :
Arretez de sous- estimer les medecins algériens. C’est trop facile. Allez en France et vous verrez aux urgences et dans les services specialisés beaucoup d’algeriens dont certains generalistes en Algerie sont devenus spécialiste en France avec un concours français. Ce qui manque en Algerie, ce sont les moyens. A moyens egaux, je mets à défi quiconque qui oserait faire une difference. En France, on a aussi les catastrophes (irradies d’Epinal...etc) et c’est vrai qu’en Algerie, on a aussi nos catastrophes notamment en maternité gynécologie obstetrique...etc. Enfin, tu peux être major de promo theorique et mediocre en pratique . Quant à medecin spécialiste, il devrait faire preuve de plus de modestie. ALLAH eleve les gens modestes.
Un médecin-spécialiste des années 90 :
Monsieur Toufik , Papoter, c’est facile. Mais quand un membre de votre famille, ou vous-même serait à la merci de ces praticiens, et que vous vous ferez « charcutez », je vous invite à revenir sur ce forum pour en témoigner. Quant à vos propos, concernant les généralistes algériens en france, devenus spécialistes, c’est tout à fait faux : ils font l’objet de concours destiné aux étrangers, et je n’en connais pas qui se sont présentés au concours d’internat français……………….Ils sont à des années-lumière de son niveau. Aucun n’a le statut de médecin français, si bien que vous pouvez chercher s’il en existe en libéral : vous n’en trouverez pas. Prétendre que les médecins français sont nuls est une hérésie : mes enfants sont au lycée, et avec le nouveau programme, on nous a fait comprendre que s’ils voulaient suivre des études en médecine : 1. Il faut qu’ils aient un Bac mention très bien (un Bac avec une moyenne de 16/20 ,et pas un centième en moins), 2. ensuite, suivre une année préparatoire afin de pouvoir à nouveau (...)
Un médecin-spécialiste des années 90 :
à Monsieur Toufik, suite Quant au fait que vous trouvez que je ne suis pas modeste, je vous dirai que vous avez certainement raison ;pour la simple raison, que j’ai eu une formation en médecine « en béton », et je m’en orgueil d’avoir été un « disciple » du feu Docteur AMRANE,qui était Allah yarahmou, une encyclopédie de médecine. Et croyez-moi, si je vous consulte, vous serez bien soigné, et qui plus est, gratuitement. Mais comme, je pratique en Allemagne, et ma famille réside en France, il y a peu de chances que nos chemins se croisent....................Mais, qui sait ? Enfin, et pour finir, je vous conseille d’être « correct » dans vos interventions, c’est la première qualité d’un vrai musulman, avant de faire « le mufti ».
Beaumarchais :
nos medecins qu’ils soient residant en algérie ou exercent a l’etranger, ne peuvent rien faire du oment parlent tjrs au conditionnel, koune koune !! medecin des 90, bou s etes pas au courant de nos enfants qui necessitent des operation minutieuse comme greffe de moelle epiniére, qsqe vous avez fait vous les medeinc s l’atranger piur benir a leur besoin au moins de cadrer, rien alors evitez de parler au conditionnel, joune , a toufik, etait prés de toi serait bien soigner, agissez, et faire collectif de medecins algérien et cadrer nos malades surtout les enfants, coté technoqie et suivi medical c tout, as plus, avec amour de nous tous algériens rabi yahdina, on forme des pretentieux en algérie, c pour ça les jeunes sont trompés et veulen pas travailler n’importe quoi, les medecins algérien en France pour les admis au concours qui le nombre limité, chance minime et la va refaire le parcours du combatant, et tjrs devalué, l’tat doit signer convention avec les pays developpés en medecine de (...)
toufik :
A medecin spécialiste des annees 90, 1) j’ai tellement d’exemples de medecins algériens devenus spécialistes et ayant obtenu la nationalité française car méritant sans te parler de ma personne et sans compter les binationaux dont des membres de ma propre famille ou connaissance devenus spécialistes et ayant etudié soit à Setif soit à Oran ou Alger voire Constantine sans compter les spécialsistes algériens qui opèrent en france car compétent, que je vous ne pourrez m’accuser de menteur.D’ailleurs, j’invite quiconcque à aller sur les sites des hôpitaux de France et de voir le nombre de nos praticiens. Aux urgences, c’est encore plus flagrant alors que la li en theorie interdit à un entranger non communautaire d’exercer, les hopitaux acceptent nos medecins. Si celà n’est pas une preuve de competence, alors on arrête la medecine. 2) Si tu n’en connais pas ne fais pas une generalité car moi j’ne connais. 2) Quant à la charcuterie dont vous parlez, je ne l’occulte pas en Algerie comme je ne l’occulte pas en (...)
toufik :
3) Tu t’enorgueillis comme tu le cites alors que t’es incapable d’exercer en France et tu me dis que tu as eu un eformation en béton. c’est plutot une formation en carton. J’ai connnu ou entendu parler des medecins qui trichaient lors des examens et ont eu leur diplome en carton et sont incompetents. 4) Tu oses dire qu’il faut un 16/20 au bac en France. Ca veut rien dire. Tu as plus de 83% d’etudiants qui ont le bac en France.En fait tous l’ont sauf ceux qui ne veulent pas l’avoir et en plus ils gonflent leurnote de 25% dans les matieres de spécialité alors ne vient pas faire croire que 16/20. 5) l’année préparatoire est pour les etudints n’ayant pas fait la totalité de leur scolarité. Tu arrives d’Algerie avec 4 ans d’etudes alors tu fais une sorte de VAE pour voir ton niveau. Tu sais l’Algerie le fait avec des diplômes étranger. Ma femme est arrivée alors qu’elle etait en 7 ème année. Ils ne lui ont pas demandé et c’etait à Grenoble (donc pas n’importe quel fac). A Paris, plusieurs etablissements (...)
toufik :
Suite de l’article precedent 6) Etre un disciple de Dr Amrane ne veut rien dire. As tu assisté à ts ses cours ? as tu assimilé toute ses connaissances ? as tu assisté à toutes ses opérations ? A-t-il parlé de toi ou fait des recommandations écrites de toi pour l’étranger ? L’as tu fréquenté réellement pour en être un disciple.J’ai personnellement etudie chez de grans professeurs en Algerie et en France et je no’serai jamais dire que je suis un disciple. Regarde un exemple de disciple. ECCHAFFII etait disciple de l’imam Malek. En médecine, Hyppocrate n’avait que très peu d’élèves disciples à l’école de Cos et c’était toute une cérémonie pour dire je suis disciple de... et cette cérémonie se terminait par le fameux serment. 7) Je le redis, c’est le manque de moyens en Algerie qui fait la mediocrité et le manque d’intérêt du gouvernement pour la filière medecine. Les français vont se faire opérer en Tunisie et au Maroc car moins chere pour un traitement equivalent. nos gouvernants viennent à Paris. Là est la (...)
toufik :
A beaumarchais, Je connais un prof de medecine qui exerce en France. Il est venu il y a deux ans aider à former gratuitement les étudiants en medecine aux urgences de Setif. IL n’a pa fait long feu. l’administration a eu peur qu’il leur prenne leur place ou autre chose ; je ne sais pas. il y a beaucup de medecins algériens qui seraient prêt à opérer gratuitement pendant leur congé (un ou deux jour pendant leur congé, ce n’est rien) mais il y a des blocages. Pour le coté humanitaire, en Algérie, quand tu vois 10000 patients par jour( j’exagere)notamment aux urgences et en plus, c’est al fawdha...etc et bien au bout d’un moment tu craques et tu t’enerves même si à titre personnel, je deteste celà. En France, dans mon service, on applique une loi (02/01/2002) respectant l’usager. Il y a une charte du patient à cet effet. Si j’etais responsable en Algerie, je l’aurais fait appliquer à la lettre mais en conytre partie, imagine toi tu aides les patients et il y en a qui vont t’insulter et essayer de (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus