Accueil > Culture >

5e édition du festival de la chanson sétifienne

vendredi 5 octobre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

C’est sous le son de la ghaïta, du bendir, des « youyou », des salves du baroud et des exhibitions de chevaux de la tradition qu’aura lieu le 13 octobre prochain, l’ouverture de la 5e édition du festival de la chanson sétifienne à la maison de la culture de Sétif.

Cette édition, qui se tiendra jusqu’au mercredi 17 octobre, verra la participation de nombreux artistes de la musique Staifi comme Bariza Staifia, Cheb Soltane, Samir Staifi, Faycal Rahmani, Cheb Arras, Cheb Slimene et Bekakchi Khier.

20 jeunes artistes choisis parmi 40 candidats se produiront pour concourir pour les premières places où le premier prix est fixé à 300.000,00 DA, le deuxième à 200.00,00DA et le troisième à 150.000,00 DA. Un jury composé de spécialistes et d’artistes connus auront à départager les chanteurs. La remise des prix aura lieu à l’issue de la clôture du festival.

L’entrée est gratuite.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°154446 :
Voir BRAHIM BOURAS , le doyen de la chanson setifienne le connaissez vous ?? SETIF INFO
Commentaire n°154448 :
vous avez oublier celui qui nous a représnté en France dans la ville de Lyon le celèbre chaintir ?, ????? de la citoyenneté (rire) on espèrons voir les petit chanteurs génération montante comme les deux frères de Saleh BAY . bonne réussite pour ce festival plurièl
labo25 :
salem ; le doyen de la chanson setifien ; est parti bien et belle lurette ; mais sa fille ;sa famille existe tjs ; c estALI WELD ALI BEN AMAR. REVISEZ OU BIEN INFORMEZ VOUS PAR LES RACINES DE SETIF ; salem
ALI GATOR :
Ce festival est toujours squatté par Samir Staifi qui traite tous les autres de berria.
Commentaire n°154470 :
on veut voir, les rollings Stones, Dire straits, Mick Deville.
zrone :
festival du lali lali ya ma.....
fenene :
5ème Carnaval oui ! Toujours les même qui participent, au pays des aveugles « LES BORGNES SONT ROIS » c’est une affaire de Dinars tous simplement.
Commentaire n°154531 :
LALI LALA, YA MA. des chansons apprisent sur les genoux des mamie. vieux comme Erod. les ROLLINGS STONES, DIRE STRAITS, De la vraie Music, , pas de lali lalal, ya zoubida, helyli ya lilih, ya Mabrouka, ou zid y a bouzid,
Ali GATOR :
C’est le festival du coeur plein de vers (guelbi mdaoued), de Moul ech-chach et de Ya Dellali.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus