Accueil > Santé >

Deuxièmes assises d’échographie fœtale

mercredi 10 octobre 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Le Musée National de Sétif abrite ce jeudi 11 Octobre 2012 à 8H30 les Deuxièmes assises d’échographie Fœtale sous le thème : Diagnostic et Dépistage des malformations cardiaques et digestives chez le fœtus.

Organisée par les laboratoires Dar Al Dawa, cette journée sera animée par le Pr Jean-Philippe Bault dans le cadre de la formation médicale continue.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°155061 :
Organisée par les laboratoires Dar Al Dawa, cette journée va augmenter les ventes ce ce laboratoire en Algerie ni plus ni moins. Je voudrais bien connaître l’avis des spécialistes quant à ce sujet et son apport formatif. Ce laboratoire Jordanien vend des médicaments en Algérie de qualité moindre que celle européenne (france) si non comment expliquer la différence de prix pour des médicaments type (pe, français et jordaniens). Bonne venue tous ceux qui viennent nous enseigner des choses surtout celle que nous maîtrisons pas. Bon courage et que cette journée nous soit bénéfique
hinata :
c’est ce qui manque,la découverte des malformations cardiaques et digestives chez le foetus,la médecine en algérie est foutue,on fait plus confiance aux médecins,un gynécologue qui ne s’initéresse plus à la vie de sa patiente,devra t-il s’intéresser aux problèmes de son bébé ? il faudra tout d’abord qu’on apprenne à ses médecins la notion d’humanité avant qu’ils apprenent la prise en charge du malade,un médecin qui ne communique pas avec le patient,un médecin qui traite son patient par dessus de l’épaule,ou est passé l’étique professionnelle ? surement qu’elle traine quelque part loin des hôpitaux.
Commentaire n°155134 :
Nos médicaments viennent de Jordanie, nos fringues de Turquie et de Chine, notre blé de France, nos voitures d’Allemagne et de Corée, nos ouvriers et nos spécialistes d’un peu partout dans le monde, notre pétrole des entrailles du sahara. Au fait, a part les enfants, l’algérien ne produit que de la m.... Triste constat.
bouzid :
A quoi ça sert de dépister des malformations cardiaques et digestives chez les foetus si on ne peut rien faire avant l’accouchement. Je sais que dans certains centres hyper spécialisés et très avancés on peut intervenir in-utero, mais c’est loin d’être le cas en Algérie

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus