Accueil > Santé >

La pénurie de vaccins pour nourrissons perdure

lundi 22 octobre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La majorité des établissements hospitaliers et centres de santé de Sétif souffrent toujours d’une forte pénurie de vaccins essentiels et obligatoires pour les nourrissons et nouveau-nés .

Les vaccins HBV1 et HBV2 de lutte contre l’hépatite B sont les plus manquants. Il s’agit des vaccins obligatoires pour la santé des bébés.

D’après certains médecins, ces vaccins sont indisponibles depuis longtemps à cause d’une mauvaise coordination entre le département ministériel et les différentes structures sanitaires de santé publique chargées de la distribution.

Les associations des malades et les parents tirent donc la sonnette d’alarme sur cette disparition inexplicable de vaccins. Ils trouvent de grandes difficultés pour répondre aux prescriptions du calendrier vaccinal de leurs enfants.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
Aziz :
pourquoi Les associations des malades et les parents ne portent pas plainte contre cette mafia pour la mise en danger prémédité de nos enfants ????!!!!
مواطن :
فعلا انه موضوع مخزي ان تصل الامور الى هذا المستوى من التعفن لقد عشت ومازلت اعيش في رحلة البحث عن هذا التطعيم الخاص بالشهر الاول فقد تنقلت في جميع المراكز الصحية لبلدية سطيف و عين ارنات و العلمة و عين ولمان وصالح باي منذ حوالي اكثر من شهر وكلما طرقت باب مركزاالا و قيل لي ان هذا التطعيم غير متوفر وابني حاليا يقرب الثلاثة اشهر و لم يستفد منه غير انه ينقل الى مسامعي باها موجودة و تسلم بامعارف و هناك فعلا من الاطفال من تم تطعيمهم وهم من المقربين مني ولو كان هذا التطعيم متوفر في الصيدليات اقمت بشرائه مهما كان الثمن؟؟؟؟؟ هل يعقل ان يترك المرء عمله ومشاغله اليومية ليبقى في انتظار قدوم هذا التطعيم انه والله لا عار على بلد يقوم باقراض صندوق النقد الدولي و بعض البلدان ان لا تتوفر فيه مثل هذه الادوية الاولية الاساسية لتربية الطفل تربية صحية سليمة فما بالك ببعض الادوية الاخرى الخاصة انني اناشد الضمائر الحية في هذا الوطن الغالي و في هذه الولاية النموذجية ان يتدخلوا لوقف مثل هذه المازل المتكررة من طرف مسعولين اموات (...)
merouche charaf eddine :
c’est comme la pénurie de sucre et de lait en sachet et de beur et de café en algérie sa profite au grossite et importateur pour surenchérire les produits alor les médicament et vacsin c’est encore pire l’offre et la forte demande des consomateurs étrangler par les prix et une concurense inéxistente en est pas chez l’oncle sam l’algérie et un pays musulman avec des spéculateur de tout bord en et pas wallstreet il on a qui veule devenir riche a tout prix le mouton de l ’aid a 5 millions de dinard algérien
Mosmar Djha :
La bière n’a jamais manqué,la cigarette,la drogue aussi ,mais les medicaments et les vaccins manquent,cela veut dire que l’état se moque du citoyen ainsi que de santé.Elah la Trabahkoum Dania oua Akhra .
Ain Oulmene :
ce n’est pas une pénurie fortuite mais c’est un complot pour frapper le profond de la l’Algerie qui est la descendance. ça fait au moins 3 ans que cette crise persiste sans fin.
omar :
la aussi c’est la faute aux médecins peut-être ?
lydia :
oui parce que on limoge les gens compétents de l’institut pasteur et on essaye de les emprisonner
Chomeur :
Ca doit etre une main etrangere...ils sont jaloux de nous car on produit rien..!
Commentaire n°156356 :
oui cé aussi la faute des medecins car ils auraient du alerter les autorites depuis longtemps ils sont au devant du probleme .ils prescrivent ces vaccins en sachant qu’il y a penurie et ils conseil d’aller chercher ca en france ou en tunisie , cé devenu banal. et il demande ca a des gens qui ont deja du mal a payer la consultation.
HAKIM :
C UN BON ARTICLE MR BOUTEBNA C CA LES VRAIS PROBLÈMES BONNE CONTINUATION
iskandar 19 :
Salam, là aussi sans commentaire c’est la gestion mafieuse du pays, l’incompétence des gestionnaires, et la marginalisation des cadres compétents !
fati el eulma :
A MR MOUATINE POUR QUOI TU TE CASSES DE LA TETE ALLé A LA CLINIQUE PRIVe tu le trouve facilement comment je te contacte mon frere pour te rendre ce service a el eulma il y en a
nanou el eulma :
pour MR OMAR stp n accusé pas les medecins ils ne sont pour rien on peut dire c les probleme de ministre de la santé saha idek
maman bébé :
Pénurie des vaccins !!! Pas de pénurie !! Pourquoi on trouve les vaccin dans les beaux lieus de sétif ( in arnet ; guegel ; ourissia, …) et pas à sétif ville !!! Parce que les infermières des centres hospitaliers de sétif ville ne veulent pas travailler et tout leur mondes se diriges vers les beaux lieus ou il est mal acculli ; Les parents se plaignent ; les infirmiers se plaignent ; mais personne ne réagit ; qui contrôle ça !! Chacun doit faire le vaccin dans le centre le plus proche de sa cité. Les vaccins sont partagé équitablement sur tous les centres médicaux c’est un fait ; mais il n’Ya qu’à sétif ville que les infermières te répondent : pas de vaccins ; que veulent elles !!!
un parent :
en plus des vaccin qui manque la visite du bébé ne se fait pas ,on le pose sur le genou de sa mère on lui injecte le vaccin et on le fous a la porte .on cherche même pas avoir si le bébé est malade ou pressente des anomalie .on le pèse pas .on lui fait pas les teste qui sont prescrit sur le carnet .sa c est dangereux .il faut beaucoup de sérieux dans c est services.constat fait a la clinique de ain arnat aillieur je sais pas
sima :
Les médecins sont aussi des citoyens, papas et mamans, et sont confrontés au même problème que tout un chacun. Il faut dire simplement que rien ne va en Algérie, tout le monde se plaint, on ne fait rien et quand on essaie de faire quelque chose toutes les portes sont fermées et on ne sait plus à qui s’adresser !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus