Accueil > Santé >

« Dar Essabr » lance un appel aux dons

mardi 4 décembre 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

La fin des travaux de réalisation du projet de construction de la maison d’accueil « Dar Essabr » destinée à l’hébergement des malades atteints de cancer et de leurs familles ,perdure à cause du manque de crédits et de dons.

Selon le vice-trésorier de l’association « Ennour »,,les travaux de construction de ce centre sont actuellement en phase d’achèvement.
Cependant, le manque de moyens financiers a beaucoup retardé sa mise en service.

Ce foyer d’accueil situé au pôle médical d’El Bez, à proximité de du futur centre anti-cancéreux (CAC) permettra d’assister tous les malades atteint du cancer.

Les membres de l’association, vous invite à ce centre pour contacter l’état d’avancement des travaux.

Site de l’association Ennour : www.ennour.org


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
setifien :
honte a tt ceux qui aide le foot et laisse les pauvres malades hasbouna allah
Commentaire n°162361 :
ah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!si j’étais riche rabi ikoune maakom on avait un cancereux dans notre famille allah yarahmou décédé à l’age de 21 ans et on a vecu le calvaire des déplacements à Alger ah !!!!!!!!!!!!!si j’étais riche j’aurais bati dar essabr wahdi bon courage
mourad :
salam vous souvenez le don de aigle azur et le don de concessionnaire de voiture voila ils montrent leurs bonne foi pour nous vieux salam
Commentaire n°162375 :
bon courage pou cette association ,les dons c’est pour l’entente pas pour les associations. si la patronat de setif chaque mois ces aderents 0.0000000000000000000000000001%le problème des dons dans notre pays se règlera vite fait . rabi al moustaâne n’challah vous trouvez des dons amine ya rab. chafahom allaho bina abtalahom inchaâ allah.
Commentaire n°162382 :
yosobro ! comme pour diar errahma
Commentaire n°162404 :
Salam alikoum, La solidarité a été institutionnalisée et encadrée par l’Etat .où vont les fonds de la zakat, ceux du ministère de la solidarité etc...
aknoun adel :
je pourrait vous aidee avec un petit dont mais comment
houda :
L’état devrait prendre ses responsabilités, ou il est capable de prendre convenablement en charge ses malades ou il ne l’est pas !!!si j’étais riche je ne donnerai pas un radis parce qu’il sera détourné systématiquement. On ne joue pas sur la sensibilité des gens. Allez voir ce qu’a dépensé votre premier responsable de la wilaya pour la façade de son bunker, a vous arracher les cheveux !!!!les dons sont données pour la recherche,non pas pour les constructions étatiques
Salah. U.S.A :
Il n’y a pas si longtemps pour la seule annee 2010, le budjet du ministere de la solidaritee etait a lui tout seul,de 21 millions de dollars. Beaucoup de Pays, n’ont pas un tel budjet. A bon attendeur, Salut.
Commentaire n°162471 :
L’Etat est occupé a construire la grande mosquée et a organiser des festivals ou les chanteurs orientaux sont payés a coups de millions. Quant a nos malades, qu’ils crevent. Quand on n’a pas les moyens de soigner ses bobos dans les hopitaux étrangers, on ne tombe pas malade. C’est la philosopie de l’Algérie indépendante et bourrée de pétrodollars.
hammou :
@Rochdi. Tout à fait d’accord avec toi. Mais le mot architecture est loin d’être utilisé pour qualifier cette construction. On dirait un poulailler conçu par des gens qui, à mon avis, ne sont pas Architectes. NB : L’état consomme énormément d’argent (pour ne pas dire ........) pour la réalisation des pénitenciers à travers le pays et ces les chinois qui les réalisent avec une part transférable en devises. Et d’ailleurs les pénitenciers d’aujourd’hui sont comparable à des hôtels où tu trouves des bibliothèques, terrains de sports, chauffage et toutes autres commodités pour mettre leurs occupants à l’aise... Tu parles de prison, tu rigoles. Les pauvres malades rabi ekoun fi 3awn’houm

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus