Accueil > Culture >

Sétif visité par les Numides, Berbères, Jugurtha Gildon,Takfarinas, Firmus, la Khahina Tarik, ...

mercredi 5 décembre 2012, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Nous l’avons toujours souhaité. Nous l’avons toujours prôné. Nous l’avons toujours dit, notre histoire doit être étudiée et connue de toutes et de tous.

C’est un premier pas .C’est un début très prometteur qui fait sortir des cercles d’initiés pour aller droit vers la « Conquête » du grand public.

Orientée par certains, après la longue nuit coloniale, voici que maintenant l’étude et la connaissance de notre histoire s’affranchie du moule démagogique dans laquelle elle était confinée depuis longtemps.

Parmi les thèmes abordés lors colloque réunissant de nombreux chercheurs et historiens au Musée de Sétif le 11 et 12 décembre, des thèmes qui « fâchaient » jusqu’ici les tenants de l’orthodoxie ,de la théorie de l’exclusion et de l’effacement de notre histoire ,seront bien mis en exergue.

C’est sans complexes que certains historiens et chercheurs invités, aborderont des sujets relatifs à l’histoire ancienne de l’Algérie dont nous vous citerons quelques thèmes abordés parmi le riche programme proposé à l’occasion de ces deux journées :

Tous les thèmes abordés ,voir programme complet ,donnant lieu à des débats.http://www.setif.info/La-resistance-algerienne-en-debat,7349

voir aussi :http://www.setif.info/Histoire-de-l-Algerie-Reperes,4124

*Donatistes:Mouvement hérétique berbère qui eut notamment à combattre l’ impérialisme Romain


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°162638 :
la meilleur prouve des vous origine ya les algériens
bouaoud abdelaziz :
Enfin, il etait temps de promouvoir ce passé plein de resistant et de rendre au peuple algerien son histoire millenaires !
zomina :
Ouf ! Il etait temps.
zomina :
Il vaut mieux tard que jamais .
setifien :
mdrrrrrrrrrrr on é qui ou quoi
Commentaire n°162683 :
Sétifien,vous le saurez en assistant à ces journées. Vous serez surpris de la richesse de votre histoire que vous ignorez tout SIMPLEMENT, pars qu’elle n’a pas été enseignée
Serbah Smaoui :
Un proverbe africain dit : Si tu ne sais pas où tu vas, souviens-toi d’où tu viens . Sinon, pour le reste, on a ceci : Ina el fatta men yaqoulou ha ana dha leyssa el fata men yaqolou kana abi
setifien :
moi je sais une chose que notre pays as etais envahis par les barbars et autres et je connais l’histoire lol
houda :
Encore une obsesssion !!!
Commentaire n°162711 :
Pour celle qui n’a certainement la Zari3’a la Mella.Une espèce de bâtarde quoi
Mergou. :
L’Algérie a eu une histoire, les bérbéristes s ’attachent uniquement aux origines comme les salafistes aux temps du prophète, deux intégrismes à combattre !non l’histoire est mouvement, nous ne devons rien rejeter mais tout prendre, les rois berberes ne sont qu’une période de notre histoire millénaire .
Commentaire n°162733 :
En fin,on parle plus des français !
M’REGNA :
apres el oumma el arabia oua islamia voila un nouveau concept el oumma el amazighia .on n’ est pas sorti de l’auberge plus qu’espagnole .
abdelrahmane f :
concretement, materiellement, qu’est ce qui nous reste de cette période, à part les vestiges, les cailloux, les noms de personnages, les récits et les chroniques ? qu’est ce qui reste de cette période dans nos mœurs, nos valeurs, nos traditions, notre perception du monde, notre vision métaphysique, notre culture ? A ceux qui veulent (pour un agenda caché) élever cette période en un age d’or, d’eldorado perdu, de production de faits civilisationnels, nous autochtones, quel(s) rôle(s) d’agents actifs, d’acteurs agissants avons nous joué ??
krimo :
mergou mregna wa yemergou fini les francais 1er episode tamasigh
h :
a anomyme du 6 décembre 2012, 11:44 oui comme JUGURTHA
wahab :
D’après notre auteur, on n’a jamais appri, su, ou connu l’histoire si riche mais si pleine de massacres et de sang, de notre pays ; vous devriez enquétez de manière un peu plus étayée et plus objective. la réalité, c’est cet esprit revanchard, orienté et manipulé qui essaye par tous les moyens d’imposer un point de vue sur l’Histoire. c’est bien de connaître son passé, mais s’y attarder ne peut rien amener de bon. Il y a une société Algérienne constituée, riche et diverse dans un environnement précis ; vouloir la ramener en arrière pour des raisons politiques et idéologiques ne peut que nous plonger encore dans le malheur et la division ; et , c’est ce qu’attendent ceux qui tirent les ficelles et qui vous utilisent comme des marionnettes. Devenir adulte, mature et sage, n’est pas donné à tout le monde ; il faut du courage, de la patience et, beaucoup d’amour. l’Amazighité fait partie de notre identité, de notre sang ; vouloir nous l’imposer comme un modèle de je ne sais quelle culture sacralisée, est une erreur (...)
aghilas_kosseila :
azul fellawen Un peuple sans histoire ou qui ne connait pas son histoire.est un peuple fragile qui tend a disparaitre dans ce monde de decivilisation et de deculturation a outrance.c’est iireversibilité rarement reversible. neamoins dans ce tourbillon d’ intolerance du l’ingnorance,et, autres choses...il ya une petite lueueur qui nous guidera sur le chemin de revisiter l’histoire de nos ancentres. restituer le puzzle meme ce n’est pas exactement et entierement...Essentiel il ya un fil consucteur et conscience fouetteé.... quand meme ce n’est pas l’epoque ou le ministre du superieur a ecrit un livret : les arabes almoravides.! quand meme ce n’est pas l’epoque ou un guide d’ edudiant de l’université ferhat abbess de setif du 193/1994 page 4 et 5 dans lequel est ecrit hillaliens occupent setif sous le comandement du general BENALI le fondateur de l’etat almohade en 1952..! et ce n’est pas l’epoque ou kadafi mettait une pression terribles sur les historiens pour ecrire que que (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus