Accueil > Culture >

Exposition à Sétif des oeuvres de l’artiste Guetta Moncef

mercredi 13 février 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La salle des fêtes située près de Ain El Fouara expose le 16 février et ce, jusqu’au 20, près d’une trentaine de tableaux originaux qui s’inspirent de l’art graphique.

Ces tableaux seront proposés par l’artiste algérois Guetta Moncef.

Le public y est cordialement invité.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
khier :
A sétif , point de culture autre que celle de l’adoration de l’entente, à peine si on discute islam .
Wahab :
Etant loin de la ville de Sétif, je voudrais simplement exprimer le voeux que l’on puisse nous faire profiter de ces toiles, en les visualisant par des clichés sur ce site ; toute ma gratitude, et beaucoup d’exposition pour nos immenses talents, et nos artistes Algériens.
Djafari :
Bon courage à Guetta Moncef et à tous les artistes algériens. Je distingue mal les trois oeuvres dans l’illustration mais je me suis senti plus interpellé par le troisième tableau représentant une fenêtre sur la lumière du jour éclairant des natures mortes et induisant une perspective dans laquelle les trois directions de l’espace sont représentées avec la même importance. Sauf erreur de ma part. Bravo et bonne expo !
selim sf :
Je ne connais pas Moncef Guetta mais j’appercois quelques unes de ses toiles et je vois qu’il a du talent et ces toiles exposees ont du Van Gogh c bien ...Bravo inshallah bonne reussite et surtout bonne continuation.
Commentaire n°171507 :
Cé DE LA FAMILLE A DAVID GUETTA ?
Staïfi Ordinaire :
Mes encouragement et mes félicitations vont à l’Artiste peintre Moncef Guetta Je vous admire et j’admire ce que vous faites ! C’est Sublime ! Continuez ! Chapeau l’artiste ! Pablo Néruda disait : Il meurt lentement….. « Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse…jamais aider Il meurt lentement celui qui devient esclave de l’habitude, refaisant tous les jours les mêmes chemins, ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements. Ou qui ne parle jamais à un inconnu Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d’émotions, celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les cœurs blessés. Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui (...)
la dépèche :
Un Algérien c’est immolé à Nantes ,pour cause de chomage, sans revenu, ce pére de trois enfants, à préferé quitter ce monde d’ici bas. priant pour lui.
Mécène :
Très belles oeuvres, bravo Mr l’artiste !! Mais voyez-vous, Stayfiaya zéro fi la culture, donnez leur les chantiers et les commerces ils deviennent des mouches, enfin hacha elli khatih.
Commentaire n°171658 :
Slm bravo a Mr Guetta bne continuation . Moi aussi j’aurais voulu etre un artiste,bcp me dise que j’en suis un , parfois jme dit que si j’en suis un .
turki :
c’est vrai staifia double zéro fe la culture ils n’ont d’yeux sauf dans le folklore moulchache,khali ya khali le tebznisse el kofr peuple inculte c’est la ruine de l’ame hacha les vrais setifiens . je salue l’artiste et qu’il soit le bienvenu .
Nassim :
Bonsoir à tous les Sétifiens , le nom de l’artiste est GUITA Moncef.
guita :
Bonjour à tous je suis sûr que parmi les Setifiens un grand nombre aime aussi l’art comme partout ailleurs (ici et ailleurs). le tout à mon sens c’est de faire le pas et ensuite ça marche tout seul. le football est un phénomène mondial et est devenu une drogue
guita :
On dit aussi que la culture c’est comme la confiture moins on en a ,plus on l’ étale
ali :
Je salue monsieur Guetta Moncef l’artiste et aussi l’enseignant. Monsieur Guetta était mon enseignant de biologie cellulaire au département de biologie de Constantine en 1978. Monsieur Guetta excelle dans l’art, la culture et le savoir. Salut et bravo l’artiste.
IZORAN :
Un biologiste qui fait de l ’art c’est rare , enfin un artiste cultivé a Sétif ! Bonne route Monsieur.
s :
L’art est un jeu d’enfant.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus