Accueil > Culture >

« 50 ans 50 femmes », le nouveau documentaire de Meriem Hamidat

samedi 9 mars 2013, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans le cadre des Célébrations du Cinquantenaire du Recouvrement de la Souveraineté Nationale, HKE Production, une entreprise de l’audiovisuelle basée à Sétif, vient de réaliser son nouveau documentaire « 50 ans 50 femmes ».

Ce dernier présente 50 portraits de femmes de 13 minutes. Elles ont été choisies parmi les plus actives dans la société civile durant les 50 ans après l’indépendance.

La diffusion des portraits est programmée à partir du 8 mars 2013 sur la télévision algérienne à raison de 3 portraits par semaine. Les portraits existent en deux versions, l’une sous titrée en arabe, l’autre sous titrée en français.

« Ce projet est né de mon double intérêt pour l’histoire et les femmes d’Algérie. J’avais depuis longtemps le désir de faire le portrait du courage, de la volonté, de l’abnégation, de la générosité des Algériennes. Pendant la guerre de libération certes, mais aussi depuis 50 ans », nous déclare Mme Meriem Hamidat, productrice de ce documentaire.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
adel19 :
Bonjour sétif, et félicitations madame HAMIDAT, merci de rendre honneur à celles qui ont aussi soutenues et oeuvré pour l’indépendance de l’algérie, on parle trop peu de nos mères et soeurs courageuses qui ont par la volonté d’ALLAH oubhanou wa tahalla donné vie aussi à nos glorieux combattants, par preuve la citation : Dérrière chaque grand un homme il y a une femme, et combien d’homme réussisse grâce au soutien d’une femme, félicitations encore une fois pour votre courage et votre dévouement, vous méritez là une belle médaille. Dire la véritée haut et fort en algérie.
slimane C :
Après la manne des bourses aux enfants d’immigrés des années 80 pour leur faire faire des études voilà la manne des financements de projets bidons pour en faire des milliardaires et des soit-disant hommes et femmes de communication.
setifois :
ou on peut voir ce documentaire
Sétifienne :
Je pense que c’est un projet important pour montrer la femme Algérienne dans toute ses états ,et le financement du projet était en Algérie pour des Algériens et Algériennes donc c’est bien pour l’économie de la culture en Algérie dont c’est très rare de trouver ce genre de projets qui donnent des fomations gratuites au Algériens du domaine. Bravo Mariem Hamidat ,quand vous dites immigré ,vous parlez de l’élite des immigrés !!,c’est un excellent exemple des gents bien cultivés avec hautes compétences et très haut niveau culturel qui dépasse meme les français dans leur pays . L’Algérie à besoin des gents qui importent le savoir comme vous non plus des chonteurs et rakay de RNB il y on a assez . Je suis fièrs de vous ,bonne continuation ,vive les sétifiennes !!!
Lectrice :
Il faut que ça vienne d’une femme vivant à ...létranger cela nenlève rien à ses mérites bien au contraire MAIS franchement que fait-on pour la femme ici sur le territoire national ? Pas grand chose ni sur ses capacités, ni sur ses combats pour la dignité, ni pour ses sacrifices ni pour sa citoyenneté pleine et entière ! Il faut voir et regarder ce que les femmes accomplissent chaque jour dans leur foyers, sur leurs lieux de travail, dans l’artisanat ...mais on ne veut surtout pas regarder ...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus