Accueil > Santé >

Sétif organise sa « semaine du cerveau »

lundi 11 mars 2013, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

L’Association des parents infirmes moteurs cérébraux (Apimc) de Sétif organise du 11 au 17 mars, la 7e édition de « la semaine du cerveau » qui coïncidera avec le 23e anniversaire de la création de l’association et de la Fête nationale des handicapés.

Cette semaine du cerveau se tiendra au siege de l’association situé au jardin des Sports en face de la direction des Impots. Elle représente un excellent moyen pour lutter contre la marginalisation de cette frange de la population.

Il y aura au menu des tables rondes sur la prévention, le dépistage et la prise en charge précoces, l’insertion scolaire ainsi que les perspectives d’insertion professionnelle, l’appareillage, les troubles associés à la maladie et des portes ouvertes sur l’Apimc.

Pour rappel, l’Association des parents infirmes moteurs cérébraux a été retenue par Handicap international pour le projet sur la scolarisation des handicapés vers l’éducation inclusive.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°175379 :
Le cerveau ? A quelle sauce ? Puisqu’on ne sait que bouffer....
Omar :
Beaucoup d’efforts restent à faire pour protéger et donner le droit aux handicapés de vivre dignement . Nul n’est à l’abris, de naître avec un handicap, de le devenir. Des histoires banales, le quotidien de l’handicapé, que je vous rapporte : Une grand mère, refuse catégoriquement d’embrasser son petit fils, trisomique. Un aveugle est refusé dans un restaurant Un hémiplégique s’est vu refusé l’ouverture d’un compte dans une banque. Une personne atteinte de troubles psychiques, n’a pu faire les soins dentaires, tout ces pseudo chirurgiens trouvaient des prétextes pour ne pas le prendre en charge. La personne handicapée a bien du mal à exister, rejeté, il n’a même pas le droit de vivre pour certains. Ce n’est pas à cause de l’état, l’état n’est pas dieu, c’est les parents, amis, personnes de bonne volonté qui auront la lourde tâche de coordonner l’aide de l’état. Mais avant, notre mentalité doit changer pour éviter la marginalisation de ces êtres humains à part entière. Ce n’est pas eux qui sont inadaptés, mais (...)
kheiro staifi :
très bonne initiative que Dieu vous vienne en aide. Allah ykoun fi aounikoum bonne continuation
Charles Stone :
C’est dommage, le travail de cette association aurait pu aider à dépister des handicapés du cerveau d’un autre genre, lors des élections de l’après 05 octobre 1988....
Commentaire n°175886 :
rabi yahfadhkoum inchallah
Abdel Marseille :
Il n’y aura pas grand monde.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus