Accueil > Culture >

Conférence sur les essais nucléaires français en Algérie

mardi 30 avril 2013, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

La fondation 8 mai 1945 organise ce mercredi 1er mai une conférence suivie d’un débat sur le thème : “Les essais nucléaires français au Sud algérien”.

La rencontre qui se tiendra à la maison de la culture Houari Boumedien de Sétif sera animée par d’éminents experts et des universitaires du pays.

Quelques semaines après les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, la France décide, en octobre 1945, de se doter secrètement de l’arme nucléaire. Les essais nucléaires auraient débuté dès le milieu des années 1950 et se sont effectués dans l’empire colonial de la France, notamment dans le Sud algérien (à partir de février 1960), au grand mépris des populations autochtones.

Ci-après le programme de la journée :


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
Vérité :
Une rencontre sur les essais nucléaires français en Algérie, organisée dans la salle Houari Boumediene, c’est cynique... ces essais ont été poursuivis après l’arrivée au pouvoir de Boumediene, qui les a autorisés en toute connaissance de cause. Ce pays marche sur sa tête, et il est bien difficile de connaitre notre histoire à partir des archives officielles... les Benboulaid, Ben M’hidi, Haoues, Amirouche et autres illustres personnages rahimahoumoullah... ont été éliminés au profit des opportunistes qui ont trempé dans toutes les combines de la FrançAlgérie, aujourd’hui encore...
Djafari :
Il faut impérativement remettre sur le tapis, et le plus tôt possible, l’affaire des essais nucléaires français en Algérie. Si le pouvoir affiche une indifférence totale vis-à-vis de ce crime contre l’humanité, le peuple quant à lui, a le devoir de saisir la Cour Pénale Internationale, afin que les victimes innocentes de ces essais soient indemnisées et soignées. J’ignore si ce type de crime est prévu dans le Statut de Rome de juillet 1998, et si ce n’était pas le cas, il faudrait se battre pour l’intégrer à la liste de son article 7. Aujourd’hui, la situation a changé et la France affaiblie et engluée dans la crise de l’euro se trouve pratiquement à terre. Alors que l’Algérie, de par sa richesse, et même si le peuples est pauvre, elle dispose de marges de manœuvres suffisantes et insoupçonnées par un pouvoir qui n’a d’autres préoccupations que l’enrichissement personnel par la corruption, le trafic d’influence et autre subornation. Il ne s’agit pas là d’un règlement de compte, mais simplement d’ouvrir la voie (...)
saifya de tripoli :
Les francais généreux attendent tous la note de l’hospitalisation de notre cher présiendent cette semaine , ALORS , NOTRE NOTE DE L’ARTICLE EN QUESTION , CA SERA DE COMBIEN ???
Commentaire n°185110 :
Contaminations au Sahara Quatre essais souterrains sur treize n’ont pas été totalement contenus ou confinés : Béryl, Améthyste, Rubis et Jade. Les deux premiers cités ont entraîné une sortie de laves radioactives. Dans les deux autres cas, les sorties, limitées à des radioéléments gazeux ou volatils, n’ont pas provoqué d’expositions significatives au plan de la santé du personnel et des populations. 1er mai 1962 : Béryl 100 personnes (50 mSv ) 15 personnes (200 mSv) 9 personnes (600 mSv) eut être 240 personnes (<2,5 mSv) 20 mars 1963 : Améthyste 13 personnes (=10 mSv) 80 personnes (<1 mSv) 20 octobre 1963 : Rubis 500 personnes (<0,2 mSv) pas de donnée (=0,01 mSv) 30 mai 1965 : Jade pas de donnée (<1 mSv) Les essais Béryl et Améthyste ont conduit à une irradiation dépassant le seuil réglementaire actuel pour le public. Des conséquences sanitaires sont envisageables pour la quinzaine de personnes fortement contaminées (à plus de 100 mSv) par l’essai Beryl, mais les conséquences attendues (...)
omar :
@Vérité rien à rajouté !
Ghaza l’espoir :
Réparation : le colonialisme et l’impérialisme ne sont pas quittes avec nous quand ils ont retiré de nos territoires leurs drapeaux et leurs forces de polices. Pendant des siècles, les capitalistes se sont comportés dans le monde sous-développé comme de véritables criminels de guerre. Parallèlement nous disons que les États impérialistes commettraient une grace erreur et une injustice inqualifiable s’ils se contentaient de retirer de notre sol les cohortes militaires, les services administratifs et d’intendance dont c’était la fonction de découvrir des richesses, de les extraire et de les expédier vers les métropoles. la richesse des pays impérialistes est aussi notre richesse. Frantz Fanon , les Damnés de la terre Qui a pris en compte la souffrance des algériens qui ont été irradiés ? L’État français responsable (...)
Commentaire n°185158 :
Pourquoi faire de tels investissements et prendre le risque d’amener la bombe nucléaire dans ce pays, alors que l’insurrection s’organise et s’amplifie ? Comment la France a-t-elle pu implanter ses bases atomiques en Algérie ? Pourquoi faire de tels investissements et prendre le risque d’amener la bombe nucléaire dans ce pays, alors que l’insurrection s’organise et s’amplifie ? Pourtant, c’est à Reggane, petite ville à 1200km au sud d’Alger que les stratèges militaires français ont décidé d’installer la première base atomique française de l’histoire, un projet si cher au général de Gaulle. Sur fond de guerre d’Algérie, le 13 février 1960 à l’aube, explose dans le ciel saharien la première bombe atomique française. Les essais nucléaires français vont se poursuivre pendant plusieurs années dans le Sahara. Sur le thème connu des premiers essais nucléaires, Larbi Benchiha apporte un regard neuf. Il ne s’appuie sur aucune révélation imprévue. Ici pas de scoop étonnant ni de prise de position fracassante et pourtant (...)
Kherrata :
Ouvrons un débat sur le fonctionnement de la fondation
Commentaire n°185169 :
Le gouvernement de l’Algérie indépendantedes années 1990 a interné des algériens à reggane, ain-mguel,etc... Il faut en parler à cette occasion pour expliquer cette extrémité punitive et ce n’est que justice rendue .
FAKOU :
Oublions le passe,tournez la page de la colonosation, Le pouvoir Algerien ne cesse d’endormir le peuple avec ses histoires de guerre d’Algerie, la palestine, Polisario alors qu’ils sont en train de remplir leurs comptes devises a l’etranger,ils ont legaliser la Corruption,clauchardiser notre jeunesse..,en tout ils ont mis l’Algerie a Genoux...!!!
Commentaire n°185250 :
@30 avril 2013, 19:49 Il n y a rien d’intéressent et de révélation à part une des deux chansons 50.38-60.06. À la suite immédiate du putsch des Généraux (ou « putsch d’Alger », 23 avril 1961), le gouvernement français ordonnera la détonation du 25 avril 1961 (Gerboise verte) afin que l’engin nucléaire ne puisse tomber dans les mains des généraux putschistes qui l’avaient localisée dans un entrepôt du port d’Alger, la bombe étant rapidement acheminée sur Reggane en 2 CV. Voir deuxième article du wiki, Algérie n’etait qu’un centre d’exprimentation. Il semble que le jour du 8 mai 1945 ne vaut plus rien pour cette fondation qui porte son nom. La France continue a ignorer le second 8 mai de l’autre rive et ne veut pas se repentir et faire des excuses pour le massacre de 45000 Algériens. C’est la qu’il faut (...)
Commentaire n°185306 :
Slm a tous deja de 1 la france est en galere et en proie au chomage et la pauvreté ce pblm d’essaye nucleaire restera tjr tel quel, 2eme les vrais fhales apte a revendiqué ne sont plus de ce monde alors les harkis ne pence qu’a profité des richesses du pays et a en faire profité les ennemis de l’Algerie . C tout le systeme qui faut irradié !!!
Commentaire n°185318 :
c’est tres important d’evoquer un debat sur le sujet des essais nucléaires en algerie par la france .je trouve que c’est ligitime et je fais confiance a notre gouvernement de gérer ça.salim lyon
roumifarida :
Incroyable toujours a chercher la petite bête a l’etat Francais . D’abord la colonisation et puis le nucleaire et puis les irradiers et j’en passe ......... Mais en attendant votre Cher president est bien content de se faire soigner en FRANCE !!!!! HONTEUX !!!
ali :
la france a procédé à plus de dix essais nucléaires prés l’indépendance .Qui a autorisé cette trahison et quels ont été les dividendes , la prise du pouvoir et la garantie d’y rester certainement .Les historiens doivent tirer au clair certaines choses rocambolesques des différents pouvoirs algériens .Balayons devant notre porte d’abord.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus