Accueil > Culture >

Affluence considérable au Salon du Livre de Sétif

vendredi 10 mai 2013, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

En procédant mercredi dernier à son inauguration, la quatrième édition du Salon du livre à Sétif enregistre une affluence considérable.

Organisée par la wilaya de Sétif et l’ENAG sous l’égide de la ministre de la Culture, cette quatrième édition s’étale sur une surface de 2400m² près du stade 8 mai 1945. Elle est marquée notamment par une diversité de manuels destinés aux différentes couches de la société et consacre un espace privilégié aux enfants qui auront, avec leurs parents, l’embarras du choix, en attendant le 15 mai, date de clôture de ce Salon.

Au cœur de cette richesse et cette diversité culturelle, nous avons pris ces photos


Partager cet article :
29 commentaire(s) publié(s)
Allah Idjib El Khir :
A voir les photos, il n’y a vraiment pas foule...Enfin tout est relatif.
Allah Idjib El Khir :
Je voulais dire tout est relatif, sauf la Vodka qui est ...Absolut !!! Just kidding.
mascara :
faisait-il si chaud pour que tout le monde se traîne en claquettes ? pour foule, je ne la vois pas ! Mais Bravo Sétif ; il y a y un début à tout !!
SETIFIS19 :
Je pense que pendant ce festival il y a trois livres a vendre ou plutôt offrir : Le livre de fasl el maqual d’Averroes qui renvoie tous les khouandjias à leur compagne et laisse notre chère ville qu’ils ont assez salie sur tous les plans ( exode rural est fini rt doit faire le chemin inverse) L’histoire de l’Afrique du nord pour dire que nous sommes des berbères traversés par plusieurs civilisations carthaginoise, romaine, byzantine, arabe,espagnol, turc, française pour ne pas citer les vandales, on est normalement sommé d’être l’addition de tous ces civilisations mais hélas... Enfin l’histoire du nationalisme algérien pour situer le place de FLN dans la lutte armée, rehabiliter les personnes que ce parti tente d’effacer comme AMIR KHALED, FARHAT ABBES. HADJ MESSALI... par ces lectures tout algérien va apprendre que cette terre n’a jamais été gérée par les autochtones, excepté quelques années sur 32 siècles ( Massinissa, dynastie berbères musulmanes) et maintenant la camoura d’Alger qui restera une (...)
Commentaire n°186965 :
Salam alikoum, C’est vrai que les rayons étaient assez bien fréquentés bien que l’information avait mal circulé à sétif . Néanmoins , j’aurai souhaité que la manifestation soit abritée dans un meilleur endroit (bâtiment en dur et bien aéré ) , au lieu de cela , les visiteurs se sont retrouvés dans un chapiteau en bâche où il a fait 32 ° et sans aération , ça devient une punition que d’aller faire ces rayons de livres qui pour la plupart (70%) provenaient d’Arabie saoud.... en plus.Qui fait le choix des éditeurs et de ce qui est exposé dans ce salon du livre ?On a eu droit à de la littérature arabisée surtout et à 5% de livres scientifiques d’où la nécessité de corriger cette tendance et de prendre en main sérieusement ce que nous offrons à la consommons scientifique et intellectuelleà nos lecteurs . Ensuite , il faut penser à réaliser un grand bâtiment d’exposition où les visiteurs peuvent être à l’aise au cours de leur visite du salon du livre et qui soit à la dimension démographique de sétif . .C’est mon (...)
Commentaire n°186969 :
chez les journalistes, au salon du livre... la police est partout !
Abrutisation :
Quand le livre intéressant et utile coûte 5000 DA et 6000 DA sinon beaucoup plus c’est que la culture nous sort par le nez comme disent nos vieilles et que notre politique culturelle est à son apogée... de faillite ! Pour le pauvre étudiant et les couches moyennes de la société y aller est synonyme de se déranger pour rien !
Commentaire n°186978 :
à travers le reportage photographique j’ai retenu des traine-savates ,kamis à la recherche de ibn taymya et ibn el baz des policiers en vadrouille des policières assises (jolies et souriantes) le portrait de l’ex futur ou futur ex président de l’algérie mais actuel résident du val de grace beaucoup de livres saoudiens(comme écrit plus haut)appelant au meurtre des mususlmans
affluence :
On s’y bouscule !
Commentaire n°187027 :
à setifis19 histoire de l’afrique du nord de charles andré julien et pour la guerre d’algérie yves courrière ( l’ancien sétif est sitifis pas setifis)
Commentaire n°187058 :
C’est quoi ce culte de la personnalité a la Nord-coréenne ??? Que vient faire le portrait immense de Bouteflika dans un Salon du livre ?? L’Histoire est pleine de fins tragiques des mégalomanes qui ont vu leurs portraits géants déchirés, brulés et leurs immenses statues déboulonnés et trainées dans la boue. L`Histoire est impitoyable avec les mégalomanes et leurs courtisans
LEMTAIECH :
DU TEMPS DE BOUMEDIENE (ALLAH ya rahmou..... POUR 100DA ON POUVAIT S’ACHETER 04 LIVRES BEST-SELLERS MAIS PAS 03 BANANES ET DU TEMPS DE BOUTEFLIKA ,POUR 100DA ON PEUT SE PAYER 05 BANANES MAIS IL FAUT 50 FOIS 100DA POUR ACHETER UN LIVRE...OUALFAHAM YAFHAM
belqiss :
par manque d’informations suffisantes , je m’étais en premier retrouvée dans une autre exposition qui traitaient et présentaient toutes sortes de directions et de compagnies algériennes ...et c’est étrange que setif .info n’en parle pas !!!!
BENHADDOU SIDI BELABBES :
voila un article qui merite d’etre pris en grande consideration : LA LECTURE !!! EL MOUTALA3A !!! ce phenomene qui est presque en voie de dispartion ! alors que le livre reste toujours le seul ami reconfortant pour l’homme !
Commentaire n°187131 :
Affluence considérable au Salon de la semoule, huile de table, fromage, Dyoules,...... il y’a peut être erreur. Pour le livre, vous parlez de quels livres ? Culinaire ? Théologiques ? Quant aux photos, je ne vois pas de lecteur, ils sont tous sauf ça.
Le Bouquiniste :
THE BOOK REMAINS THE BEST PORTABLE UNIVERSITY EVER KNOWN TO MAN.
Commentaire n°187177 :
Vous voulez sûrement dire Salon du Livre wahhabite. C’est une véritable insulte au livre. Adieu au savoir en Algérie.
maria :
salon du livre et claquettes ca prouve que le livre est pris d’assaut par des campagnaards en quete de savoir !! boumediene est quelque part responsable car un berri qui monte en ville ne fera rien que polluer l’ atmosphère !
Commentaire n°187256 :
C’est vrai, que fait la police dans un salon du livre ? Sa place est plutot à travers la ville à traquer les voleurs, les voyous, les drogués et ces fous de la moto, vrais dangers pour les paisibles citoyens.
Ahmed :
L’idée d’un salon chaque année à Sétif est saluée, l’amélioration viendra par la suite. Ce qui en résulte , c’est motiver les gens à lire, après tout, qu’est-ce qui est plus stimulant, pour tout développement, que la lecture et l’écriture ? Par conséquent je dis bravo à ce début.
SETIFIS19 :
Une petite précision C’est l’histoire du nationalisme algérien ( je cherche encore l’auteur, je ne me rappelle plus)et non de la guerre d’Algérie, quant à l’orthographe de mon nom Setifis, wallahi j’ai essayé de faire une addition de l’ancien nom de notre ville sitifis et de son nom actuel Sétif en restant fidèle à l’idée que nous sommes le fruit d’une addition de civilisations.merci de votre remarque amicalement !
labo25 :
salem ; je vous assure que je pensais le cirque Amar est de retour ;vue la vitrine d exterieur ; bravo au desert culturel ;il a trouvait ses propres maitres a le soutenir ; vous nous avez sous estimes MAALICH.
Commentaire n°187424 :
Salon du livre ou l’Arabie saoudite qui vient déverser son venin islamiste ? Avec tous ces barbus enquamissés et traine-claquettes, on a vraiment de la peine a reconnaitre le pays. Puréeee !
Commentaire n°187523 :
Il vaut mieux être analphabête (anal-pha-bête) que de lire un livre saoudien.
zozo :
A Maria.................. salon du livre et claquettes ça prouve que le livre est pris d’assaut par des campagnards en quete de savoir !! boumediene est quelque part responsable car un berri qui monte en ville ne fera rien que polluer l’ atmosphère ! En lisant cette phrase j’étais étonné par cette racisme et cette ignorance pour deux choses : l’habit ne fait pas le moine vous admettez que toutes les races et les civilisations carthaginoise, romaine, byzantine, arabe,espagnol, turc, française les vandales passes par Sétif et vous n’admettez pas qu’un berri comme vous dite cad un villageois de Setif ne doit pas passer par SETIF. Quelle Honte c’est toi qui a pollué SETIF .
Commentaire n°187595 :
@LEMTAIECH Il fautpréciser qu’avec Boumediène, la majorité des livres étaient de l’URSS, il y’en avait même une bibliothèque (rue charras alger) juste en dessous de la fac centrale qui vend uniquement les livres russes. La première foire du livre en Algérie a eu lien en Avril 1982 (annotations sur mes quelques livres) et c’était grâce à Chadli (rahimahou Allah). Dans ces années nous (étudiants) avions la chance d’avoir des livres français de qualité (hermann, gauthier villars, bordas, maçon, etc.) et les niveaux des étudiants étaient semblables sur les deux rives de la Mer Méditerranée. Pendant ce temps, la SNED jouait un rôle formidable. Hélas, aujourd’hui c’est le désarroi total, Pas de livres scientifiques et universitaires de qualité Les étudiants n’achètent plus de livres même les polycopiés. L’émergence de l’Islamisme et du livre islamique a anéanti tous les progrès. (Toutes les sciences sont présentes dans le Coran alors pourquoi en chercher autres choses) L’émergence des nouveaux supports multimédia a tué (...)
Commentaire n°187631 :
Aux intervenants de cet article, changez de rubrique. Vous êtes pitoyables. Est-ce que vous avez réellement visité ce salon ? Si on y va, c’est pour y découvrir des livres, des auteurs et non le décor. Ca se passe sous un chapiteau et alors ? Ouech ? mah guitouch la barbe à papa et les beignets ? Approchez de plus près et vous y trouverez de quoi vous mettre sous la dent (ou sous les yeux). Pauvres gens, vous me faites honte avec vos remarques d’ignares. Peut-être que vous n’avez pas trouvé de bouquins pornos ? Défoulez-vous sur internet, votre clavier est chaud. Quelle piètre image vous donnerez à vos enfants...
ben ali :
ça ressemble a un meeting politique ! je suis passé devant quand j’ai vu les policiers et la photo a l’entrée j’ai continué mon chemin ... si j’avais su que le president dediçait des bouquins je serais entrée ! parce que c’est bien pour ça que la photo est la non ? -j’ai pas compris pourquoi on aime les grandes photos du rais , on est plus dans les années 60 faut changer l’equipe de communication a el mouradia parce que la cela fait pas tres serieux !.
ameynut :
Un salon du livre pour une école sinistrée dixit Boudiaf .Lire quoi ? des livres en provenance du moyen orient.Les étudiants sont d’un niveau très bas.Quand un étudiant écrit l’essence pour dire licence. il y a point à discuter..Et dire que nos écrivains en langue française apprenaient le français aux Français. cette époque est révolue.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus