Accueil > Culture >

Séminaire national sur le romancier Tahar Ouettar

dimanche 24 novembre 2013, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

La maison de la culture Houari Boumediene de Sétif organise les 26 et 27 novembre 2013 un séminaire national sur la vie et l’œuvre du défunt romancier Tahar Ouettar.

Plus de 20 conférenciers de différentes universités du pays participeront à cette rencontre autour des thèmes suivants :
- La vie de Tahar Ouettar
- Les écrits de Tahar Ouettar dans les années 90
- Le soufisme dans le roman de Ouettar
- Les dimensions sociales de Ouettar dans le roman algérien

Le public y est cordialement invité.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
Azrayen :
C’est bien ce sinistre écrivain sans gloire qui a qualifié l’assassinat de Tahar Djaout je cite une perte pour la France et non pour l’Algérie... qu’on vient honorer avec un séminaire National. Quel pays de m....
Commentaire n°209675 :
C’est in sinistre écrivain et un homme que le système a manipulé http://www.youtube.com/watch?v=T3RREPoRp0A il y’a aussi de la manipulation avec le soufisme. La culture à Sétif, c’est très médicore.
brobro :
C’est lui qui a parlé hisb fransa et pourtant il est allé se soigner chez fafa qui l’a renvoyé chez lui dans une boite en bois, un minable arabo baathiste.
Arabizane :
Il faut boycotter ce séminaire ..!
Dalia :
Bonjour @Azrayen votre pseudo fait peur @ brobro vos propos manquent de civisme, respecter les morts est un devoir Je n’apprécie guerre les idées de l’écrivain OUETTAR , j’aime beaucoup l’écrivain DJAOUT bonne soirée
Bara :
Rien d’intéressant , le soufisme .., l’intégrisme ..,c’est ça que vous allez découvrir dans cette conférence .., !
fouzi.alger :
C’est désolant de lire tels propos. Oauttaar est un algérien, l’Algéria appartient à tous ses enfants, bien plus on es à SETIF, pas ailleurs..
Dalia :
@ C’est bien de découvrir ,il n’ y a aucun mal, le plus important est de savoir garder l’essentiel
zaouch :
triste évenement si j ose dire cet écrivain qui avait une haine pour tout celui qui parle le français finalement il a finit par être soigné par le roumi
محمد الجزائري :
رحم الله سي الطاهر وطار، أتمنى أن لا تعود أنت في صندوق خشبي vous prétendez être brancher mais vous n êtes même pas capable de faire une omelette et vous osez juger des hommes qui ont fait de leur mieux shame on you , حشومة عليكم في حياته كنتم أعدائه وبقيتم أعداء بعد موته،لكنه كان نعم الرجل.أما من يتشفى في ميت أنه عاد في صندوق أتمنى لك أن تكبر و ترفع مستوى النقاش لكي يستفيد الجميع من مناقب الرجل ,أما مساوئه فهناك من يحاسبه عليها و أنا متأكد أنه لست أنت.
Woman :
Le peu connu de cet écrivain n’est pas très élogieux, n’ayant pas pu acquérir un statut important dans la littérature, - à qui la faute ? - il s’est lancé dans une sorte de guéguerre imbécile contrer les auteurs algériens d’expressions française - ce qui ne l’avait pas empêché d’accepter que son oeuvre la plus connue les noces de l’âne soit traduite en français...il n’en était pas à une contradiction près.. la culture plurielle n’était pas son fort non plus... bof...bof..
fouzi.alger :
Je vois là qu’il ya bel et bien acharnement contre Ouattar. l’Algérie appartient à tous ses enfants. Ouattar (lah yarhmou) en fait un, donc il a droit à cet hommage à Sétif soit-il ou à Tamanrasset ou à Alger ou à Oran ou meme à Tizi. Peu importe ses positions culturelles politiques ou autres qui ne sont pas si contestables que celles de certains. Bien plus, on est à Sétif pas ailleurs..
Dalia :
Apprenons la tolérance Merci

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus