Accueil > Culture >

2ème festival national de la chanson sportive mercredi à Sétif

mardi 26 novembre 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

La seconde édition du festival national de la chanson sportive sera ouverte mercredi prochain dans la salle de spectacles du parc d’attractions de Sétif, a appris l’APS lundi auprès de la ligue Arts et Culture de la commune, organisatrice de la manifestation.

Mise sur pied au lendemain de la qualification de l’équipe nationale de football pour le mondial brésilien, cette 2ème édition arrive à point nommé pour maintenir la flamme patriotique née au soir de la victoire des-verts" sur le Burkina Faso en match barrage.

De nombreux artistes parmi les chanteurs de renom invités à ce festival ne manqueront pas, en effet, selon les organisateurs, de faire découvrir de nouvelles compositions à la gloire des Fennecs même si l’objectif premier du festival reste, affirme-t-on, de-contribuer à l’instauration du fair-play et à l’élimination de la violence dans nos stades".

Des artistes prestigieux, parmi lesquels Sadek Djemaâoui (l’auteur du célèbre-Djibouha ya louled"), Mohamed Mazouni, Mourad Djaâfri et Rabah Deriassa, aux côtés de nombreux chanteurs et groupes de la nouvelle génération (Cheb Tarik, Torino, Amine Titià), sont attendus à cette seconde édition.

Le président de la ligue Arts et Culture, Mounir Boukhrissa, rappelle que la tenue de cette 2ème édition avait été décidée au lendemain du succès obtenu par le 1er festival national de la chanson sportive organisé à Sétif en 2009 par le comité des fêtes de la commune.

La clôture du festival, le 30 novembre prochain dans la grande salle de la Maison de la culture Houari-Boumediene, permettra au public sétifien d’assister un véritable-feu d’artifice" avec les meilleurs-tubes" dédiés aux footballeurs de l’équipe nationale mais également de l’Entente de Sétif.


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
Rostom :
De la chanson sétifienne a la chanson sportive puis Carthage et en termine par l’exportation du Rouina et le tour est jouer. CARNAVAL FI DECHRA
zendali :
Chantez et continuez a chanter...et en plus ils ont trouvé l’Astuce : la Chanson sportive !le pouvoir à trouvé les solution pour endormir le peuple...! Ils ont choisi Setif comme d’habitude !
Kamy :
ça c’est de la vrai culture, puisque on y est, pourqoui pas Saidani parmi nous, une chansonnette à la Derbouka de sa part fera vibrer tout Sétif. Heureusement que le ridicul ne tue pas, sinon....
zawali djayeh :
depuis quand existe le festival de la chanson sportif gaspillage de l’argent ce genre de festival existe seulement chez les imbéciles heureux bled chtih wa rdih a tout moment toutes les saisons rabi yahdikom wa (yadikom 3lina)
LaPrincière :
Vous dites que l’objectif premier de ce festival est de contribuer à l’instauration du fair-play et à l’élimination de la violence dans nos stades. À la bonne heure ! Que monsieur Mounir Boukhrissa, le Président de la Ligue Arts et Culture, fasse alors très attention aux paroles de certaines chansons dites « sportives », qui appellent à la haine et font l’apologie du régionalisme voire du racisme, notamment celles de Torino. Lisez M. Boukhrissa : http://jijel.info/content/la-pol%C3%A9mique-sur-une-chanson-raciste
merouche charaf eddine :
c’est la 4 éme coupe du monde que l’algérie se qualifie et rien n’a changer depuit 2010 a quand de vrais projets pour la jeunesse et pour les clubs de sport éxistant a sétif comme la constructions de plusieurs grande salle multisport modérne a sétif et d’un grand stade de football multifonction avec un gazon naturelle comme le stade de françe un bijou de théchnologie .et d’une piste de karting et d’un grand booling et d’un compléxe z5 foot salle couvert pour l’hiver comme été climatiser et qui a du succser en françe et en europe et dans le monde et qui marcheré sur a sétif une ville qui aime le football et l’ess .pas des conneries de féstivale de la chanson sportive tout le monde sont fou a sétif .
benstif :
Djibouha y a louled, djibouha ! zran , zran ! you.you !!!!!!!!!!!!!!!Laabou, laabou, wa rah el balou ? zor , zor chabka, chabka........ Haya, haya dezelgoudam...starak tatak......you you !!!!!!!!!!
Commentaire n°209833 :
ouli ya ouli, djabeha fi fili, aetelou zaramit, atilou, d’une médiocrité, peuple de bendir, de zorna, peuple affamé, peuple d’aveugle, peuple d’aventurier, 2014, la faim en algerie, et la fin des verts, premier tour retour à beb el oued.
alidazaroud :
la chanson sportive est devenue la vache laitière de pas mal d’artistes algériens. Pour la gloire des foules ou les Sous sonnants et trébuchants ??? Je tenais à signaler la présence du groupe Torino qui s’est distingué dans l’une de ses chansons par des propos pour le moins injurieux voir sectaire et raciste en direction des compatriotes originaires de la Wilaya de Jijel. la présence de ce groupe ne manquera pas de ternir ce festival et irriter les nombreuses personnes originaires de la wilaya de Jijel qui ont élu domicile à Sétif comme le fit le défunt Ferhat ABBAS pendant longtemps.
agouf :
Mourad djaafri est partant pour le festival sportif, et est signataire de la pétition dénoncant la chanson du groupe torino. le chaabi ne colle pas avec les chansonnettes de ces petits, qui osent qualifier LAJWAJLAS de ....la tv algérienne qui a diffusé cette chansonnette est sollicitéz afin de prendre les mesures necessaires, hardemment revendiquées par les intervenants sur jijel-info. torino doit présenter des excuses. IH YA STIF EL 3ALI.. AW JAK TORINO BARWALI. Salut à tous les sétifiens, de la part d’un djidjelli.
riad :
je rejoins Ali pour informer nos amis de Setif que ce groupe (torino) fait dans le dénigrement et un langage indigne d’un Algerien et ce, en insultant les habitants de la wilaya de Jijel pour se faire un nom dans la chanson sportive. Tout un article dans ce sens est dans Jijel.info.
Boualem :
SVP ! Organisateurs de ce festival, la chanson sportive ne rime pas avec la chanson régionaliste de ce pseudo groupe tourinou de GABLI BOUBALTO ELLI NAKAR ASSLOU. Merci
Jijelienne à Sétif :
Hé ! Hé ! Calmos ! Ne nous embrasons pas. Torino n’est qu’un petit groupe de chanteurs écervelés. Ils ne représentent ni un courant politique, ni une secte religieuse. Il se pourrait même qu’ils n’aient rien compris de leurs chansons, pourvu qu’il y ait du rythme. Mais nom d’une pipe, que fait notre Khalida Toumi natonale ? Qu’ils déguerpissent de ce festival ou qu’ils revoient les paroles de leurs chansons. Que Torino devienne Torido.
hocine_elaouarta :
Je ne pense pas que c’est la chanson qui contribuerai a limiter la violance ; et n’est surtout pas avec la participation du groupe torino, qui insute la population de la wilaya de Jijel . J’invite les organisations de ce festival s’ils tiennent vraiment a lutter contre la violance a interdire la production du groupe torino, car cela sera considéré par les Joijlas comme une insulte et risque de créer des problèmes entre Joijlas et Staifias sur l’ensemble du territoire
Jijelienne à Sétif :
Réponse d’un jeune Jijelien au groupe Torino Mama Mia. Suivez ce lien. http://www.youtube.com/watch?v=a5vyH2kt84g

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus