Accueil > Santé >

Premier atelier de formation sur les registres du cancer

vendredi 24 janvier 2014, écrit par : Pr Hamedi-Cherif, mis en ligne par : Boutebna N.

Le cancer et les autres maladies chroniques non transmissibles s’inscrivent aujourd’hui parmi les nouveaux besoins prioritaires en santé publique. L’incidence du cancer est en nette augmentation ces dernières années selon le Registre du Cancer de Sétif.

Le Registre du Cancer est un élément-clé pour la mise en place d’un programme de lutte contre le cancer. Une estimation fiable du nombre de nouveaux cas nécessite leur enregistrement au sein de la population. Il est donc indispensable de disposer de données précises par la mise en place de registres. L’épidémiologie descriptive fournit ainsi non seulement des informations sur les distributions de la maladie cancéreuse, mais aussi des bases pour la prévention, la planification des services de santé et l’affectation des ressources. La disponibilité des données sur le cancer est essentielle pour la mise en place d’un programme de lutte contre cette maladie. Ces données ont une immense valeur, car elles fournissent des indications fiables sur le profil du cancer, en indiquant les taux d’incidence, de tendance et de survie et permettent l’amélioration des connaissances sur le cancer dans le pays.
Au cours de ces dernières années, l’OMS et plusieurs autres groupes de recherche ont reconnu l’importance des registres du cancer de population, comme outil essentiel de planification et de recherche en santé.

C’est ainsi que le Registre du cancer de Sétif, le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, et l’Union Internationale de Lutte Contre le Cancer, organise le premier atelier de formation sur les registres du cancer du 9 au 13 Février 2014 à la DAPM du CHU de Sétif.

L’atelier est encadré par la Direction Générale de la Prévention et de la Promotion de la Santé, et les experts nationaux et internationaux

Le but est d’assurer une formation par des experts sur l’enregistrement du cancer pour la mise en place, le développement et la consolidation des registres du cancer en Algérie.

Les objectifs sont la mise en place et la consolidation des registres existants par une formation pratique sur la collecte, la saisie, le traitement et l’analyse des données , et d’ un système de Surveillance Epidémiologique par une production d’une base de données pour l’étude de l’impact du cancer sur la population à savoir les fréquences, les taux, les tendances temporelles, la survie et les facteurs de risque.

Les résultats attendus sont :
1-mise en place de nouveaux registres de wilayas et consolidation des registres existants
2-Identification des coordinateurs des registres du cancer de wilayas
3-Constitution d’un réseau national des registres du cancer
4-Standardisation des registres du cancer
5-constitution d’une banque nationale des données épidémiologiques sur le cancer et des données fiables et valides pour le Plan National Cancer et la lutte Contre les Maladies Non Transmissibles Chroniques

Les participants sont les coordinateurs des registres du cancer déjà existants, et les médecins (épidémiologistes à défaut Généralistes) des SEMEP des EPH ou CHU non dotés de registres, de l’ensemble des wilayas du pays.

En savoir plus, www.registre-cancer-setif.com


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus