Accueil > Santé >

Halte aux idées reçues et à la désinformation sur le cancer

mardi 28 janvier 2014, écrit par : Pr. Hamdi Cherif M., mis en ligne par : Boutebna N.

Chaque année plus 14 millions de nouveaux cas de cancer et plus de 8 millions de décès par cancer dans le monde.

En Algérie, le cancer est un véritable problème de santé publique, environ 40.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Ceci est du principalement à l’augmentation de l’espérance de vie des personnes âgées, la transformation de l’environnement et les changements de mode de vie. Le cancer et les autres maladies chroniques non transmissibles s’inscrivent aujourd’hui parmi les nouveaux besoins prioritaires en santé publique. Le cancer est devenu un fardeau, et un véritable drame social pour les malades, leurs familles et leurs entourages, d’autant que l’accessibilité aux soins reste très difficile.

Dans la Wilaya de Sétif, 1500 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année, et 5000 nouveaux cas par an dans la région de Sétif.

Chaque année, l’Organisation Mondiale de la Santé, aux côtés de l’Union internationale Contre le Cancer, mettent en avant des moyens susceptibles de faire reculer la charge de cette maladie partout dans le monde. Plus du tiers des cancers pourraient être évités, uniquement par la prévention et l’information .La Journée Mondiale Contre le Cancer constitue l’occasion idéale pour le faire savoir.
Cette année la campagne de la Journée Mondiale Contre le Cancer, se focalise sur l’objectif 5 de la Déclaration Mondiale sur la Santé, qui consiste à réduire la stigmatisation et améliorer les connaissances générales sur le cancer en rejetant les idées reçues sous le thème : « Halte aux idées reçues ».
Il s’agit de lutter contre quatre mythes essentiels :
1-Parler du cancer, même si c’est un sujet difficile à aborder, en particulier dans notre société. Le fait de parler ouvertement de la maladie peut améliorer les situations à un niveau individuel et collectif.
- L’annonce d’un cancer est un événement bouleversant, choquant, qui peut inspirer la peur, la colère, la tristesse, la solitude et l’anxiété.
- Dans certaines régions de notre pays, le cancer reste un sujet tabou où les personnes atteintes d’un cancer souffrent d’une stigmatisation et d’une discrimination les poussant à refuser de se faire soigner.
- La perception négative du cancer par le public peut donner aux patients cancéreux l’impression qu’ils sont invisibles « quand on a un cancer, on est souvent mis à l’écart ».
- Donc, Parler du cancer autour de lui, aux membres de sa famille, à ses amis et collègues peut contribuer à surmonter ces difficultés.
Dans la Wilaya de Sétif les deux tiers des personnes interrogées partagent cette opinion
« Quand on a un cancer, mieux vaut en parler le plus possible avec ses proches ».

2-Il existe des signes et des symptômes du cancer

La plupart des cancers s’accompagnent de signes et de symptômes. Le diagnostic précoce présente des avantages indiscutables.
Les premiers signes et symptômes ne sont pas connus pour tous les cancers. Mais pour de nombreux types de cancer, la connaissance de ces signes est importante.
- Les cancers détectés à un stade précoce sont plus facilement traitables que les cancers détectés à un stade avancé d’où l’importance de consulter dés l’apparition des premiers symptômes.
Selon le Registre du Cancer de Sétif les trois quarts des cancers sont diagnostiqués à un stade tardif T3, T4, et leurs chances de survie sont très basses.
- La sensibilisation du public et la formation des professionnels de la santé sur les signes et symptômes du cancer est indispensable.

3-On peut faire beaucoup de choses pour éviter le cancer
Il existe de nombreuses mesures pour lutter contre le cancer au niveau individuel, communautaire et politique.
- Le tabagisme, le facteur de risque le plus courant, est responsable du tiers des cancers et tue un consommateur sur deux.
- l’alcool est fortement lié à une augmentation du risque de beaucoup de cancers.
- Le surpoids et l’obésité sont entrain d’augmenter de façon alarmante dans notre pays. Ils sont fortement liés à une augmentation du risque de cancer et des autres maladies chroniques.
- L’exposition aux rayons ultraviolets (UV) est nocive. Et c’est la cause majeure du cancer de la peau.
- Des infections dues au virus de l’hépatite B, au papillomavirus humain et à la bactérie (HP) sont respectivement associées aux cancers du foie, du col de l’utérus et de l’estomac.
- L’exposition à des facteurs cancérigènes comme l’amiante, le benzène, le vinyle, le formol … sur le lieu de travail augmente le taux de décès par cancer.
- Et La prévention reste le moyen le plus durable et affichant le meilleur rapport coût/efficacité pour réduire la charge du cancer sur le long terme.
- Le dépistage du cancer du sein, des cancers du col, et des cancers colo rectaux peuvent sauver plusieurs milliers de personnes du cancer.

4-On a le droit à l’accessibilité aux soins et à un traitement contre le cancer
Tout le monde a le droit d’accéder à des traitements et des services efficaces et prouvés, sur un pied d’égalité, et sans souffrir en conséquence.
Dans la Wilaya de Sétif, selon un sondage trois personnes sur cinq pensent que le cancer est une maladie incurable et que « Une fois on a un cancer, on ne peut rien faire ».
- Tout le monde devrait avoir accès, sans discrimination, aux services de santé dont il a besoin, ainsi qu’à des médicaments et à des technologies sûres, abordables et efficaces.- Les établissements de soins spécialisés en cancérologie permettent d’effectuer tous les traitements dans un même endroit, en proposant ainsi une équipe pluridisciplinaire de toutes les spécialités en relation avec la cancérologie.

L’ouverture du Centre Anti Cancer de Sétif, avec toutes ses spécialités, est l’espoir d’une meilleure accessibilité et prise en charge des malades atteints de cancer de toute la région.
- le cancer ne reconnait pas de frontière, et est susceptible de toucher toutes les populations à travers le monde.
- Et Il est moins coûteux d’investir dans la prévention, le dépistage et le diagnostic précoce du cancer que d’en gérer les conséquences.


Partager cet article :
31 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°214360 :
10 personnes que je connais sont mortes du cancer en l’espace de 3 mois (2 c.poumons ,5 c.colon et 3 c. prostate ) tous ayant entre 40 et 60 ans.... C’est surement dû à la saloperie qu’on nous fait manger et à l’eau infecte du barrage ...
Woman :
Merci pour cette mise au point complète et intéressante Docteur , en effet le dépistage, une bonne hygiène de vie comme l’arrêt de du tabac ( quand on voit des gamins de 10/ 12 ans cigarette au bec ou des pères qui fument devant leur nourrisson) cette consommation absolument folle des boissons avec colorants chimiques, ces fast food ingurgités à longueur de journée sans regarder l’huile dans laquelle sont plongées les frites... et le manque d’information qui pourrait éviter bien des cas ! MAIS permettez qu’on vous dise une chose : Commençons déjà par une FORMATION PSYCHOLOGIQUE du personnel médical et paramédical sur ce sujet : Comme beaucoup autres j’ai eu dans ma famille proche des cas de cancers ... certains étaient à des stades avancés et d’autres pas, certains étaient assez virulents et d’autres comme vous dites ont été soignés et les personnes sont encore là ..SAUF que les médecins que nous avions en face de nous ( à Sétif, à Alger ...) n’ont pas été UN SEUL INSTANT ni clairs, ni (...)
Commentaire n°214370 :
L’augmentation du cancer en Algérie a commencé, quand nous on a commencé à commercer avec LA CHINE . Tout est souillé : alimentation, vetements.....ect,par LES PESTICIDES CANCERIGENES, LES ENGRAIS ;et la liste est longue. Ils empoisonnent le Monde avec leurs MERDES à bat cout. Faites vos propres potagers Bio, sans ces produits, et vous verez.
Mr 23 janvier 2014 :
Voilà les gens qui se respectent. Logo : non plagié ( on voit au dessous le renvoi : http://www.worldcancerday.org/) Contenu : non plagié Je dirais bravo, bravo, et bravo au Pr Hamdi cherif et à toute votre équipe composée du : Pr Slimane Laouamri, Pr Abbes Mahnane, Dr Zoubida Zaidi, Dr D Abdellouche, Pr S Hamdi, Dr Zoubida Zaidi, Dr A.Dib, Pr Dj A Djemaa Pr N Lakhdari, Dr S Babouche, M Djahid Guerra, Dr H Moussaoui, Dr M Rekab, Dr D Cherka, Dr L Kara, Dr A Ayat C’est une équipe (http://www.registre-cancer-setif.com/) qui travaille dur et intelligemment. Signé Mr 23 janvier 2014
Commentaire n°214395 :
Voici un bon site http://worldcancerday.org/ et pour les réponses aux mythes Il est en Anglais, je ne connais pas le version francophone du Pr Hamdi-Cherif. Domage, les echos apparaisent uniquement lors de la journée mondiale (Février le 4)
merouche charaf eddine :
les cliniques privée de sétif vont il laisser faire construire un centre pour soinier le cancer et qui va payer et éxiste til des spécialiste confirmer c’est le méme cas pour les hopitaux publique qui manque de tout et méme de personnel qui veut travailler se qui fait les affaires des cliniques privées qui demande des saumes astronomiques au patiens et qui sont mieux équiper que les hopitaux publiques algériens.
mSm :
Je pense que le cancer qui évolut trop vite au sein de notre société est dû à plusieurs paramètres ayant changer notre vie en général. Tout d’abord nous remarquons que l’absence de labo. spécialisés avec en son sein des équipres pluridicsiplinaires compétentes (capables, ayant un savoir réel) au niveau de nos points d’acheminement des marchandises (ports ; aéroports ; postes de contrôles terrestres) est l’une des lacunes principales. toutes marchandises venues d’ailleurs peut véhiculer n’importe quelle catastrophe particulièrement celle de denrées alimentaires et vertimentaires. les aliment pour bétail n’est pas encore à négliger surtout si je pense par exemple, à la dyoxine (aliments pour volailles) ; les jouets pour enfant ramenés de chine qui contiennent du cadmium, du zink ...( je pense aux colorants pour les plastiques) ; les produits en plastiques qui fabriqués par des composants non adéquats peuvent contenir n’iporte quoi pour vur que ces produits reviennent moins chers à l’importateur (généralement (...)
Commentaire n°214434 :
Mr le Professeur : D’après les données communiquées par les différentes sources, le taux de cancer est élevé à sétif. A t on testé significativement ce taux ou bien on est restreint à des échantillons non représentatifs ? Plusieurs non scientifiques expliquent les causes de cette augmentation du taux par : Le barrage de Ain Zada dont les eaux sont contaminées ( d’après des sources sures). Les uns parlent d’une ex cimetière, quant aux autres ils avancent une contamination des eaux par ..... Notre consommation locale (propre à sétif), ( légumes des serres et viandes blanches poulailles dopés par de fortes substances nocifs et non respect des normes) pollution de l’air causée par les amas ambulant de ferrailles ( bus, taxi) Cumule des additifs dans les produits, Additifs des boissons gazeuses locales Café torréfié avec beaucoup de sucre qui se dégrade en un élément cancérigène Poivron rouge mélangé à la brique et poivron noir mélangé avec .... Tabac des trabendistes et tabac à chiquer (...)
ahmed :
@28 janvier 2014, 07:50 : arretez de racontez des conneries alors que devrais dire les européens qui eux aussi sont atteint de cette maladie
Commentaire n°214442 :
La prévention oui mais a tous les niveau,quand les autorités régleront le problème de la pollution de l air à la zone industrielle causée par la briqueterie..........il suffit seulement d un filtre pour éviter des cas de cancers du poumon........alors agissez avant qu il ne soit trop tard.
Djafari :
« Dans la Wilaya de Sétif, 1500 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année, et 5000 nouveaux cas par an dans la région de Sétif »… Cela est probablement du à la mauvaise qualité de l’eau et plus exactement à des méthodes de purification dénuées de la rigueur scientifique exigée en la matière. Mais la véritable problématique n’est pas là : Voyez plutôt du coté des pouvoirs publics complètement indifférents au sort des malades algériens et dont les membres vont se soigner hors du territoire. Ce sont ces mêmes porphyrogénètes, se soignant à l’étranger, qui s’opposent à tout investissement dans de nouvelles structures médicales tout en construisant la plus grande mosquée du monde qui fait ombrage aux lieux saints de l’Islam. Accepter cela c’est cautionner cette injustice digne d’une monarchie d’un autre âge (...)
?? :
J’ai deux questions J’aimerais savoir quel est le taux de survie à Sétif et en Algérie. Ici l’approche est préventive préventive et palliative à la fois que curative, j’aimerais savoir si l’université est capable de développer et utiliser les résultats de L’équipe du Japonais Shinya Yamanaka sur les cellules souches pour le traitement du cancer, les russes ont déjà commencé à collecter les placentas. Merci de me répondre.
mSm :
@Mr 23 janvier 2014 : Je ne pense pas que vous puvez appeler ça un plagiat. Personnellement je crois comprendre que Le Pr Hamdi Cherif nous a invité à commenter et débattre chacun suivant son niveau et sa position vis à vis du cancer, il nous informe de ce qu’il se fait à travers le monde sur ce mal qui tue et tue. Il nous a donné fidèlement tous les logos de ceux qui sont la locomotive de lutte contre le cancer avec leure référence. Il est resté dans lesujet et nous a informé sommairement sur cette maladie dans notre région où nous vivons. L’association NOUR a adopte cette journée mondiale et nous a informé. Il n y’a aucun plagiat. Je ne connait pas le Pr Hamdi Cherif mais je le remerciebeaucoup et son équipe pour la considérationqu’ils affichent à nous concitoyens. Merci encore au Professeur, à son équipe et à l’ensemble de l’assiciation Nour. J’hadererai volontié avec cette association à laquelle je souhaite longue vie et que Dieu le tout puissant l’éloigne du (...)
boutable :
Voilà des gens qui se respectent car ils ont au moins pris la peine de mentionner le site de l’OMS ce n’est pas comme les copieurs de photos et d’images des sites étrangers. Le cancer à sétif doit être pris au sérieux car il faut une équipe pluridisciplinaire et il faut aussi publier les vrais résultats sans démagogie exemple le Barrage d’Ain Zada ,les carcasses et ferraille des bus et les aliments et pesticides interdits dans certains pays européens et valable chez nous.
D.Am :
Salam Merci docteur pour ces informations, On a un problème majeur de communication et de sensibilisation Désormais, c’est l’ensemble de toute la population qui doit être impliqué pour lutter contre le cancer, les chiffres font vraiment peur, (1500 cas par an, c’est énorme),,,,,. Le dépistage peut cerner ce problème, maintenant on est tous concerné et comme vous dite docteur « Il est moins coûteux d’investir dans la prévention, le dépistage et le diagnostic précoce du cancer que d’en gérer les conséquences » Encore une fois Merci Doc , en ce qui me concerne , tous mon entourage sera avisé.
19 :
S’apercevoir que les cancers ont explosés dans notre pays, n’est pas en soi une découverte miraculeuse. Une étude épidémiologique doit trouver et prouver les causalités.
hamdi cherif :
Avec plaisir ,que je reponds aux 2 questions : 1-les taux de survie relative à 5 ans pour les principales localisations cancereuses sont comprises entre 11,4 et 42,8 %.Ce sont les resultats publiés dans le volume 8 de la revue britannique Lancet Oncolgy le 17 juillet 2008 Où Setif etait le seul Registre du Cancer dans toute l’Afrique à avoir participé à cette grande etude epidemiologique internationale. 2-je pense que c’est une bonne piste de recherche et un bel espoir pour le futur
Algérienne :
Merci beaucoup monsieur le professeur pour l’article et les informations. c’est un sujet très important dans le présent et pour le futur, et surtout lorsqu’on voit ces chiffres étonnants et décevants. Il faut faire un pas pour lutter contre toute sorte de stigmatisation et de désinformation, sans oublier le rôle primordiale de la prévention, pour lutter contre cette méchante maladie.
Djafari :
La constitution de le République algérienne en son article 54 stipule : « Art. 54 - Tous les citoyens ont droit à la protection de leur santé. L’Etat assure la prévention et la lutte contre les maladies épidémiques et endémiques ». Sauf erreur de ma part, le cancer n’est ni une maladie épidémique ni endémique. Ce qui me fait dire que les soins contre le cancer ne sont pas garantis par la constitution. On pourrait presque dire que les soins contre le cancer sont inconstitutionnels ! Cela explique sans doute l’abandon des malades du cancer par la République à leur triste sort ! Vous pourrez vous amuser à lire la constitution algérienne en tapant sur google « Constitution algérienne ». Les prochaines luttes consisteront à inscrire la maladie du cancer comme fléau majeur dans la constitution afin que les pouvoirs publics daignent enfin prendre en charge les malades et les malades potentiels que nous sommes (...)
Stem Cells :
Une nouvelle médicine est entrain de naitre avec la reprogrammation des cellules matures (Shinya Yamanaka, Nobel 2006). Un nouveau procédé est trouvé le jeudi 30, 2014 pour s’en passer de la densité des cellules souches de l’embryon (éthique) ou les placentas. Stimulus-triggered fate conversion of somatic cells into pluripotency Cette nouvelle médecine se base sur l’auto-réparation et l’auto-régénération de l’organisme et aura un grand impact sur la longévité. Le cancer serait dans quelques années seulement comme la grippe. The Eraser
Commentaire n°214545 :
La nouvelle médecine s’articulera sur les concepts de la nanotechnologie. Avec l’apparition des ordinateurs quantiques et faisant appel au microscope à effet tunnel ( plus fort que le microscope électronique), la guérison se fera par des nanorobots capables de tout faire. On programmera des virus et des bactéries, (après les avoirs modélisé par ordinateur) qui vont attendre n’importe quel endroit du corps humain, même réparer les cellules endommagées (le cancer sera alors une simple maladie). Pour les blablateurs, cesser de me prendre pour un fou ou un charlatan, car ce que j’ai annoncé à mes étudiants (qui connaissent ces concepts) il y’ a à peine 14 ans, commence à voir le jour.
Commentaire n°214550 :
@31 janvier 2014, 01:34 , par : je considère que votre intervention est rassurante et je vous en remercie .Apparemment ;vous êtes bien informé et mieux documenté sur les dernières techniques de prise en charge de cette maladie qui commence à faire des ravages .Vous donnez espoir aux malades qui sont atteints parce que vous dépassez la stigmatisation .
Commentaire n°214559 :
(le cancer sera alors une simple maladie) Vous pouvez rêver . En Algérie, on ne verra ce que vous avancez que dans un siècle, c’est à dire jamais. Et, oui, nous simples citoyens, on ne se fait pas soigner en Europe.
Djafari :
J’ai commis une bourde en écrivant inconstitutionnels. Vous avez bien sûr rectifié de vous-mêmes en lisant anticonstitutionnels. Avec toutes mes excuses. Salutations.
Mr 23 janvier 2014 :
A M mSm : Je n’ai à aucun moment parlé de plagiat exercé par le Pr Hamdi Cherif. Au contraire je me suis permis de mettre en clair le lien invisible, mentionné par le Pr au dessous du logo auquel j’ai ajouté l’adresse web. Je connais très bien les capacités du Pr qui figure parmi les chercheurs Algériens les plus cités. Justement, je l’ai félicité avec son équipe pour son travail remarquable. Je vous demande en conséquence, Mr mSm, de bien relire mon commentaire pour bien corriger votre jugement. Sans rancunes.
Moi :
je vous remercie Pr Hamdi Cherif j’ai une simple question, je veux connaitre la procédure concernant un cancéreux et sa prise en charge en Algérie et à Sétif et surtout en ce qui concerne le traitement et ses dépenses est ce que c’est le malade qui paie ou c pris en charge par l’état ou ça sera remboursable ou comment ça ce fait..?? merci de me répondre..
imène messaoudi :
merci pr.Hamdi chérif pour cet éclairage. parmi les idées reçues les plus récurrentes sur cette maladie est que nous avons nous avons tous des cellules cancéreuses dormantes dans notre corps et qui deviennent actives quand le terrain est favorable ( personnes fumeuses, obèsité, alcool, ou certains milieux de travail...) je ne sais pas si c vrai..ds mon entourage il y’a eu quelques de cas de cancer..tous avaient une hygiène de vie impeccable ni surpoids, ni tabac, ni alcool..et pourtant tous décédés en un laps de temps trés court, j’ai remarqué aussi que le vrai cancer commence avec la chimiothérapie cad son traitement : chute de cheveux, pâleur, perte de poids.. hormis pour le cancer du sein, -1ere cause de mortalité chez les femmes- et grâce à la vaste campagne de sensibilisation pour le dépistage précoce, nous ne connaissons rien des signes et symptômes des autres cancers. pour la formation du personnel, et la prise en charge psychologique du malade et ses proches , évoquées par woman ..je me fais (...)
Commentaire n°214754 :
En complément à mon message du 31 janvier 2014, 01:34 Pour éviter la chimiothérapie qui fait ravage dans le corps des cancéreux en s’attaquant aux cellules saines et cancéreuses, une nouvelle méthode (épargnant les cellules saines) simple utilisant les concepts de la nanotechnologie est appliquée. Elle se base sur les nano-aimants. Ces nano-aimants sont véhiculés vers les cellules cancéreuse et vont attirer tous les produits utilisés pour traiter les cellules cancéreuses. C’est la nano-médecine. Les étudiants en Médecine des promos 1999-2007 connaissent ces concepts.
imène messaoudi :
si les concepts de la nano-médecine sont connus depuis la fin des années 90, pourquoi ne sont -ils pas appliqués ? le procédé des nano-aimants est -il accessible à tous les malades ? pourquoi sommes tjrs à la chimio et radiothérapie et encore quand les séances ne sont pas étalées sur plusieurs mois, le temps de crever.. à quand une prise en charge et un traitement dignes pour les patients algériens ! on en a gros sur le coeur..vraiment.
Commentaire n°214825 :
A imène messaoudi : Vos questions vous les poserez aux ministres concernés et non à celui qui a proposé ces concepts. Pour voir les application sur terrain, il faut aller au USA. Tant que la médiocrité règne dans notre pays, il faut s’attendre à tout. Je connais un professeur ( maitrisant les applications de l’infiniment petit et l’infiniment grand) qui a suggéré ces principes à un ministre de la santé et son staff en 2008, dans le but d’orienter la recherche médicale, ils l’ont pris pour un charlatan.
imène messaoudi :
il ya une recette anti cancer trés en vogue en ce moment, qui se transmet de bouche à oreille, et qui parait-il fait bcp de bien aux malades, c’est une forme de chimio-naturelle ( qui va complémenter le traitement radio et chimiothérapique ) sans effets secondaires, et qui protège l’organisme du malade et renforce son système immunitaire. j’ai contacté les personnes qui l’ont essayé, et voici la recette : quelques branches de corail rouge ( rose saumon ) miel du jujubier ( essadra ) piler le corail au mortier et pilon ( le corail est dur il peut endommager le robot ) mélanger 20 grs de corail en poudre ds 250 grs de miel, le malade prend tous les jours une cuill. à café le matin à jeûn . je ne sais pas ce qu’en pense les médecins, les scientifiques, mais l’expérience sur certains malades ( sous chimio ) a donné des résultats efficaces au bout de 20 jours de traitement. parlez-en autour de vous, renseignez vous avant de l’essayer..ou allah houa echafi. essalam (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus