Accueil > Culture >

La révolution algérienne, l’autre combat !

dimanche 2 mars 2014, écrit par : Nagib Bouguessa, mis en ligne par : Boutebna N.

Oui, la révolution algérienne a été aussi l’œuvre de militants insoupçonnés, dont le combat est méconnu encore du grand public. Il en est ainsi du soutien ouest-européen à la résistance algérienne.

C’est l’objet d’un ouvrage écrit par MM Kader Benamara et Fritz Keller intitulée-Solidarité & Action" et présenté à Sétif la semaine dernière.

Les deux auteurs précisent que-ce nom a été donné à ces rassemblements d’hommes et de femmes qui ont tendu la main aux algériens dans un moment tragique de leur histoire..." , ces allemands, hollandais, autrichiens, français, britanniques, italiens, suisses, belges dont beaucoup d’entre -eux l’ont payé de leurs vies.." ces oubliés de l’histoire de la guerre...".

Tous ces Européens, qui vont du réseau Jeanson, ces-porteurs de valises" à Maurice Laban, ce communiste mort en- Chahid" et enterré à Biskra, à MM. Audin, J. Charby, A. Thorens, E. Bollo, H. Cuénat, D. Darbois, H. Curiel, aux nombreux hommes d’église, aux trotskystes , ces- combattants de la liberté" qui ont aidé, assisté et combattu aux cotés de leurs frères musulmans algériens sans oublier A.Mandouze, G. Montaron, JM. Domenach, PV. Naquet, M. Pagat, R. Barrat, les organisations telles CARITAS, Oxford Committee For Famine, l’internationale Situationniste, le Service civil international, les 121 du manifeste, ...

Les auteurs citent en particulier, l’autrichien Reimar Holzinger, très actif dans un réseau dont l’objectif est d’aider à la désertion des légionnaires, l’allemand Winfriend Muller, dit Si Mustapha, ancien officier de l’ALN...Peter Strasser, Bruno Kreisky , Preben Kinch, la reine Juliana des Pays Bas, J.P Sartre qui lors du procès de septembre 1960 à Paris déclare au tribunal militaire en pleine audience,- oui , Je suis un porteur de valise !-.

Chers amis ,
je vous laisse apprécier le documentaire dont on nous a fait cadeau M. Fritz Keller que je remercie vivement en votre nom à tous.
Avec l’aimable autorisation des auteurs et celle du réalisateur - producteur
"Produced and directed by Nouar BELLIL | www.nbmediahub.com-


Partager cet article :
49 commentaire(s) publié(s)
ain azel :
Ce communiste mort en tant que chahid, vous vous rendez compte de l’énorme bêtise que vous avez pondue.
ahlem :
http://www.youtube.com/watch?v=rnqp7hZa0q8 De José Marti !
ridha :
Je suis un homme sincère, Du pays où pousse le palmier, Et avant de mourir, je veux, Verser mon chant hors de mon âme, Guantanamera, guajira Guantanamera (bis) Mes vers sont d’un vert si clair, Et d’un carmin si brûlant, Mes vers sont comme un cerf blessé Qui cherche refuge dans les bois Je cultive une rose blanche En Juillet comme en Janvier, Pour tout ami sincère Qui me donne sa main franchement Des pauvres de la terre, Je veux partager le sort. Le ruisseau de la montagne Me plait plus que l’océan.
touarekh :
des pans entiers de notre histoire sont encore méconnus Par exemple qui connait ? Djamila Amrane-Minne, née Danièle Minne est une algérienne d’origine française, née le 13 août 1939 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Fille d’activistes communistes condamnés à mort, elle est une militante du Front de libération nationale, une porteuse de valise et une poseuse de bombe pour le compte du FLN à Alger durant la guerre d’Algérie.
Mabrouk :
Salam, J’ai trente ans ,ayant vécu uniquement en ALgerie au sein d.une famille révolutionnaire , Je n’ai jamais entendu parler de ces gens (étrangers en plus non musulmans )ayant sacrifiés leurs jeunesses pour mon pays. A ma connaissance aucun manuel scolaire ne fait mention.Peut-être qu’il s’agit simplement d’agents infiltrés qui travaillent pour les intérêts de leurs pays ? Quant on écrit des livres 60 ans après l’indépendance ,c’est peut-être pour mieux vendre un produit et faire l’affaire des laïcs ? Et ainsi minimiser le rôle de l’islam dans la guerre de libération. Salam.
touarekh :
Des agents de l’étranger MORTS pour l’Algérie ; Incroyable pour certains. eux ils ont cru en l’Algérie vous pas encore... Sobhane allah !
touarekh :
Des agents de l’étranger MORTS pour l’Algérie ; Incroyable pour certains. eux ils ont cru en l’Algérie vous pas encore... Sobhane allah !
agel :
Chers amis Dites nous : Quelqu’un qui meurt les armes à la main dans une guerre qui est faite au nom du Djihad Fi Sabil Alleh n’est-il pas un CHAHID ?
Tarek BBA :
On sait maintenant pourquoi le vérité est difficile ; a chaque fois on ressort des laïcs Si au moins on en sait la signification
Hakoum ESG :
Courage ! Savez vous combien de musulmans vivent dans des Pays laics, ...Et Ils se portent bien
Lalla Meriem :
Révolutionnaire ça n’a pas de frontières ça a par contre des idéaux
علي :
ما دخلت في راس البعض ان اجنبي او مسيحي او شيوعي او علماني ايمون و يموت من اجل استقلال الجزائر السؤال لمذا ما دخلت في راس
hamida 400 :
Seul Dieu dit qui est Chahid et qui ne l’est pas et non Ain Azel à moins que ... Li moute dans la guerre في سبيل الله rouh la nar ????
Commentaire n°216551 :
@mabrouk c’est triste que vous pensiez de la sorte mais vu votre âge ce n’est pas de votre faute ;vous ne connaissez que l’histoire officielle écrite par les planqués,les faux moudjahidines,les tricheurs,les falsificateurs,les profiteurs,les marsiens(mars 1962 )...et enseignée dans notre système d’éducation sinistré .intéressez vous à la véritable histoire de la révolution et vous saurez q’il y avait des algériens de souche musulmans,laics,athées,libéraux,communistes....et qu’il y avait des français chrétiens,juifs,communistes,libéraux,athées.....qui se sont battus pour l’algérie algérienne.....beaucoup ont donné leurs vies,beaucoup ont été torturés,emprisonnés,exilés ,persécutés comme leurs FRERES de combat algériens..... D’un autre coté ,il y avait aussi beaucoup d’algériens de souche,musulmans de surcroit qui ont choisi le camp français... Allez sur internet et tapez des noms comme Audin,Maillot,Laban,Tismsit.,Jeanson,Alleg...... Mais ce n’est pas votre faute car vous ne devez pas connaitre Messali Hadj,Ferhat (...)
jamel Tebinet :
@ Mabrouk En dénigrant le sacrifice des ces braves gens, ces Étrangers et en parlant au nom de l’Islam, tu es en fait en train de desservir l’Islam. Que sait-tu des Nassaras ?
Rami Ibn Kaddour :
Fernand Iveton , parmi les 198 prisonniers politiques guillotinés de la guerre d’Algérie. Me Albert Smadja, son avocat commis d’office, témoin de l’exécution, rapporte qu’avant de mourir Fernand Iveton déclara : « La vie d’un homme, la mienne, compte peu. Ce qui compte, c’est l’Algérie, son avenir. ....Et l’Algérie sera libre demain. Je suis persuadé que l’amitié entre Français et Algériens se ressoudera. ».
Jamila... :
Henri Maillot militant communiste anticolonialiste français. La répression qui frappe les musulmans après le massacre du Constantinois d’août 19551, marque profondément Henri Maillot, va se joindre aux Algériens engagés dans la lutte pour l’indépendance. Le 22 mai 1956 il est condamné à mort par contumace . Le 5 juin 1956, le groupe de huit maquisards du « maquis rouge » est surpris par les troupes françaises près de Lamartine (Chlef). Trois membres du groupe sont tués au combat : Belkacem, Hammi et un Européen, Maurice Laban, ancien combattant de la guerre d’Espagne . Henri Maillot, quant à lui, est pris vivant puis confié aux gendarmes mobiles. Après deux heures de tortures on lui dit de filer. Il part à reculons en criant « Vive le PCA ! » et s’écroule sous une (...)
José :
Quién no conoce al Che por qué murió ; piojo ? http://www.youtube.com/watch?v=CfhMSgvsTCY
Jeanson :
Le réseau Jeanson était un groupe de militants français, agissant sous les directives de Francis Jeanson, qui opéra en tant que groupe de soutien du FLN durant la guerre d’Algérie, principalement en collectant et en transportant fonds et faux papiers. http://www.cndp.fr/tdc/tous-les-numeros/la-guerre-dalgerie/videos/article/les-porteurs-de-valises-un-temoignage.html
Amir :
Hervé Hamon et Patrick Rotman, Les Porteurs de valises, Albin Michel, 1979
Krim Abane :
Maurice Audin, décédé à une date inconnue après son arrestation le 11 juin 1957, est un assistant de mathématiques français à l’université d’Alger, membre du Parti communiste algérien (PCA) et militant de la cause anticolonialiste durant la guerre d’Algérie. Pour ses proches ainsi que pour des journalistes et historiens, il aurait été torturé et tué par les services français, car il était militant de la cause de l’indépendance algérienne. Cette thèse a été rejetée par l’armée française jusqu’à ce que le général Aussaresses avoue avoir donné l’ordre de tuer Maurice Audin.
Fatiha Paris :
l’histoire de la Fédération de France ( Wilaya 07) est quelque peu connue surtout, par la répression de la manifestation 17 octobre 1961 réprimée dans le sang par la police de Maurice Papon, en revanche, sa branche armée est restée jusque-là ignorée ou méconnue.
taklit de bougaa :
faut vous dire monsieur que chez ces gens la on ne pense pas monsieur on triche.et dire que ces braves gens de toutes nationalites et toutes religions ont participe et aide nos parents au sein du glorieux fln pour liberer le pays mais lorsque je vois ou se trouve notre pays et ce quils ont fait de notre fln avec a sa tete comble de lironie un drabki sans talent ni savoir alors jai la rage au coeur et comme je suis desarme devant ce cataclysme comme ma vieille maman en collere je dis simplement a fakhamatouhou .aux generaux et tout ce regime honni.allah la trabahkoum.
Yahia :
QUI ES TU TOI POUR DENIER LE TITRE DE CHAHID AUX NOBLES QUI ONT DONNE LEUR VIE POUR QUE TA PATRIE SOIT LIBRE ?! CHKOUN ENTA ? YA GHABI !
DJAHEL :
Les écrits existent depuis le jour d’après ! Si maintenant y a des gens, oui ca existe, qui sont en retard d’une GUERRE, A qui la faute ?
Mabrouk :
Bonsoir, FLN hier a libéré le pays ,aujourd’hui il le construit avec ses enfants sans l’aide de personnes . Les bouteflika , saidani , belkhadem et militants actuels sont les seuls héritiers légitimes du front qui a libéré le pays .tout le reste c’est de l’intox juste pour parasiter la vérité ,donc soyons vigilants. Ils n y a pas de nouveaux moudjahids , ils n y a que ceux de 1954 , faites leur confiance , c’est eux l’Algerie et c’est eux le bien . Citoyen reconnaissant et fier d’être Algérien.
Commentaire n°216584 :
The big people go silently but will never be forgotten
farouk :
Bonjour, Vous êtes entrain de falsifier l’histoire. Les chrétiens , juifs demain les bouddhistes dans la révolution algérienne c’est de la fiction. Je ne trouve aucune trace , ni églises , ni cynagogues en algerie , ils n y a que des mosquées Dieu merci. La constitution algérienne a juste titre voter par le peuple , et Setif doit être fière ne reconnaît que l ,islam religion d’état , l’arabe et la composante amazigh . Donc ne créer pas de zizanie monsieur.
Hiloua Tanja :
Tout le Monde sait combien il fait bon vivre dans les pays laïcs ! Propreté de l’âme, de l’esprit et du corps. Qualité de la vie,...
Rouh Takra :
C’est bien de débattre Faut-il au moins avoir du respect pour ceux qui apportent quelque chose Voyons ! Quel est le plus grand des blasphèmes ? Boyhom ! C’est quand on ne reconnait pas le sacrifice de tous ceux qui se sont battus pour nous. A fortiori lorsqu’il s’agit de Strangers. L’Islam nous apprend-il cela ?
Ali La Pointe :
La bêtise humaine Lorsque El Kheir nonkar
Sabiha Angelina :
Celui qui n’a pas le COURAGE de penser même à se se sacrifier pour soi même Comment pourra t-il penser qu’il puisse exister des Humains capables ( ils l’ont fait ) de se sacrifier pour les autres That -is the question ! :
Lahouari :
@ Mabrouk et...Ain Azel Est-ce la régression féconde ?
hamadi :
Pourtant, nous sommes par contre fiers qu’il est des mosquées à Paris, Marseille, Hong Kong, New York, Moscou ? : et non .... Allez comprendre quelques chose !
Djorer Oran :
Dire, écrire, soutenir la Vérité, toute la Vérité, c’est...Falsifier l’histoire !
Farouk Shih :
La fiction on y est, la zizanie aussi ! La vérité permet justement de les évacuer. Pourquoi vous avez peur de la Vérité ? Pourquoi entreteniez vous le Mensonge ? La révolution Algérienne a été plurielle ! Allah Ghaleb ! Habina oula ...
Ain Fakroun :
Lorsque quelqu’un , un grand monsieur, en l’occurrence Jean Luc Einaudi intente un procès à Papon c’est de la fiction et de la zizanie ! Lorsque ce même MONSIEUR va fouiner dans les archives pour mettre en lumière les massacres du 17 octobre, c’est encore de la fiction.
Ain Fakroun :
Quelques années plus trad , un autre Grand Monsieur, en fait le Maire, M. B. Delanoé, oppose une plaque Commémorative en plein Paris, C’est toujours de la Zizanie, de la fiction.
mSm :
@ Farouk. Personne n’est entrain de falsifier l’histoire au contraire, les commentaires nous enseignent des choses que nous ignorons. En effet, tout le monde sait qu’il y avait des chretiens, des juifs, des athés et je dirais même des boudistes qui avaient aider à l’indépendance de l’Algerie. A Sétif, il y avait plusieurs églises qui sont devenues actuellement des mosquées, je te cite la mosquée se trouvant au centre ville BENBADIS, celle des cheminots BILLELetc... quant aux cynagogues, elle est encore debout et si on est avertis on la reconnait immediatement, tu n’as quà faire un tour sur la rue Franz Fanon (chahid de la cause) et elle se colle à la salle de boxe et une agence de voyage. Les boudistes je te cite les chinois et ce qu’ils ont fait pour nous jadis. Sétif est une ville algerienne et musulmanne comme toutes les villes d’Algerie car nous sommes tous musulmans et habitaons à Sétif qui est arabe reconnait d’autres langues et ouverte sut le monde dont elle fait partie. Personne ne crée la (...)
L’indigné :
A nos auteurs, Merci chers Messieurs Merci pour votre vibrant témoignage Pour votre solidarité , votre amitié, Tout cela vous honore et honore la grande Autriche
NO LIMIT :
Il n y a pas de hasard ,c’est juste un rendez vous avec l’ histoire, la notre. La voici plurielle, courageuse,solidaire,tolérante et fraternelle. Il n’est jamais (trop) tard pour dépoussiérer les scories qui nous servent de repères. L’Histoire continueras a s’écrire, avec, ou sans nous. Pour le reste ...
صالح عموشة :
الاغبياء و اولاد الحركاء لم يعترفون بتضحية هؤلاء
صالح عموشة :
من مصلحة من تزيف التاريخ و اغفال مساهمة هؤلاء
Haroun :
Les « pieds-rouges » Ces oubliés de l’histoire algérienne.
Kamla :
Des personnes qui ne reconnaissent pas le MÉRITE des siens Comment pourront-ils reconnaître CELUI des autres ?
مواطن :
اعتراف بتضحية الاخرين يبداء باعتراف بتضحية الابناء
s :
Quand on mourra pour défendre notre patrie,ou pour défendre l’un de ses intérêts là on valent bien, mais mourir pour une cause politique ou autre..là on est victime.. Combien sont t ils ces soldats africains toutes origines confondues mort pour la France ? Pourtant ses oubliés de l’histoire ont contribué à marquer le cours des événement mondiaux de l’époque.
Hassen M :
Henri Curiel est un fils de banquier issu d’une famille juive de nationalité italienne. Il prit la nationalité égyptienne . Membre efficace du réseau Jeanson . Son courage grace à son sens de l’organisation. Après l’arrestation de Francis Jeanson en 1960, il devient le principal animateur du réseau. C’est le fondateur du Mouvement anticolonialiste français. Il est arrêté en 1960 et passe dix-huit mois en prison à Fresnes où il continue à former les militants du mouvement. Le 4 mai 1978, un commando de deux hommes s’introduit dans la cour de l’immeuble dans lequel il réside rue Rollin à Paris. Henri Curiel est abattu au pied de son ascenseur. Les commandos Delta de l’OAS d’un côté, le Groupe Charles-Martel de l’autre, revendiquent l’attentat.
Milly H. :
Jacques Charby est un militant anticolonialiste de père, juif originaire de Tlemcen ; il est le fondateur avec Alfred Rosmer et Pierre Monatte de la revue La Révolution prolétarienne. Il adhere au Réseau Jeanson en 1958 avec sa femme Aline Bouveret ( Quel courage !) Il est arrêté en février 1960 est fait prisonnier à Fresnes . Il s’évade en décembre 1960 . Réfugie à Tunis, il travaille pour le Gouvernement provisoire algérien (GPRA) et participe avec Frantz Fanon à la mise sur pied des Maisons d’enfants pour orphelins de guerre. Charby y adoptera un petit garçon algérien mutilé par les paras français. Il est condamné par contumace à dix ans de prison. A l’Indépendance de l’Algérie il réalise le premier long-métrage de fiction algérien Une si jeune paix (Al-Salam Al-Walid), qui raconte l’histoire de son fils adoptif Mustapha ... Que de sacrifices (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus