Accueil > Santé >

La détresse des malades de la SEP

samedi 17 mai 2014, écrit par : Farès Rouibah, mis en ligne par : Boutebna N.

Sous le haut patronage du wali de Sétif et la direction de la santé et de la population, l’association Nourane des patients de la sclérose en plaques (SEP) a organisé jeudi a la maison de la culture Houari Boumediene une journée médicale de neurologie avec comme thème principal l’orientation et la prise en charge précoce de la sclérose en plaques. Cette maladie neurologique auto-immune chronique du système nerveux central qui peut entrainer des handicaps moteurs graves. Elle touche les personnes âgées entre 30 et 40 ans, causant des inflammations appelés, poussées, au niveau du système nerveux central entraînant des troubles visuels, moteurs et sensitifs d’équilibre.

L’accumulation de ces séquelles de cette maladie peut provoquer au fur et à mesure des années, une maladie handicapante selon les spécialistes de cette maladie dont les causes restent encore inconnues par les spécialistes dans le monde au moment ou le nombre des malades en Algérie augmente depuis quelques années. C’est ce qu’a fait savoir le docteur Fellahi l’un des médecins du service de la neurologie du CHU Saâdane Abdenour de Sétif qui a participé a cette journée et qui a abordé également le profil psychologique et les souffrances psychiques endurés par les patients souffrant de SEP.

Pour sa part, le docteur Rym Laskri a évoqué les signes précurseurs et les signes d’appels de cette maladie devant une assistance composé de malade et des curieux. Cela dit, il reste cependant que la prise en charge de cette maladie au niveau du CHU de la cité d’Aïn El Fouara laisse à désirer selon plusieurs malades que nous avons rencontrés. Il y a d’abord le problème de la capacité du service de neurologie pour couvrir tout les demandes d’hospitalisation qui reste insuffisante sachant par rapport par exemple aux équipement qui ne dépasse pas 12 lits entre homme et femme alors que ledit service accueille chaque jour que dieu fait des centaines des patients qui arrivent non pas de la wilaya de Sétif seulement mais d’autres wilaya limitrophes telle de Bordj Bou Arreridj, M’sila et Bejaïa. L’on évoque également des problèmes au niveau de la gestion du service de neurologie en raison d’un confit entre les médecins et le chef de service de la neurologie ce qui s’est répercuté sur la prise en charge des patients.

Enfin, pour les animateurs de l’association Nourane qui ont organisés cette journée, ils espèrent plus d’égard et de soutien en lançant un appel aux autorités locales et aux âmes charitable pour des aides en matériels et sur le plan financier dans le souci d’apporter leur contribution aux malades nécessiteux notamment pour faire des IRM, des bilans immunologiques et les analyse médicaux.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
mouin :
bonjour, je salue cette initiative ainsi que les efforts déployés par l’association afin de soutenir les malades. j’aimerai bien attirer l’attention sur l’effet très bénéfique et accompagnateur de la rééducation fonctionnelle dans la prise en charge de la maladie. il est temps que la CNAS aide aux remboursement du transport des malades comme pour dialysés. courage
amisep :
bonjour,vraiment la SEP est une maladie très lourde ,j ai un amis qui en souffre depuis une dizaine d’années,je vois que les patients ont beaucoup de problèmes consernant la prise en charge,le manque des moyens,et surtout au niveau de service de neurologie comme il a indiqué le journaliste,j’éspere que les autorités interviennent pour tenter de trouver des solutions pour cette situation frustrante et mettre fin la détresse des malades.
Commentaire n°221400 :
Il semble que la prise de vitamine D (prescrite par un médecin) prévienne la SEP. Allah ikoune fel aoune !
labo25 :
CHU de la cité ain fouara ,un peu de respect pour ce gd martyr SAADNA A-NOURdésolé je vous méprise ainsi que votre paragraphe provocateur.
Mr 23 janvier 2014 :
Excellente initiative. Grand merci pour les organisateurs. Je déplore le copie-coller et le manque d’effort pour concevoir un logo traduisant le thème. Celui ci figure dans : http://www.guidedesdemarches.com/FICHES/SCLEROSE.htm.
Commentaire n°221446 :
Si c’est pour bien faire voir la lésion,qu’importe que ce soit un copié-collé !Quelle remarque ! C’est une excellente initiative.Nous vous soutenons pleinement .
feremli :
Vous parlez d’un service de neurologie ? Dites plutôt une petite prison exigüe avec une tour de control (infirmerie) le reste tout corps confondu tourne au rond a longeur de journée faute de medicaments de prises en charge convenable, c’est une ancienne cuisine du chu transformée en 02 services fermant ainsi l’accès et le couloir aux autres. Dommage que les grandes cheminées visibles a des km ne servent plus a rien. Aujourd’hui elle est sous les pieds des malades qui respirent les odeurs du matin au soir au lieu de l’air purifié puisque ceux qui ont construit le service de pneumo savent ce qu’ils font,il l’ont fait a l’écart et le plus haut possible .Quel est le con qui a eu cette merveilleuse idée de tout faire le contraire ?
Commentaire n°221555 :
EN MATIÈRE DE SANTE PUBLIQUE , UN SUJET SVP SUR. : LES Conseils d’un chirurgien-dentiste pour avoir des dents en bonne santé…
Commentaire n°221564 :
A 18 mai 2014, 07:34 : Quelle drôle de riposte qui ne fait qu’encourager le plagiat et le copier-coller. http://www.uclouvain.be/99514.html Vous aurez du au moins restez dans votre coin pratiquer ce copier-coller qui s’est banalisé et généralisé dans toutes les universités Algériennes. Est il difficile de concevoir une illustration meilleure que celle plagiée pour bien faire voir la lésion au lieu d’utiliser ce qui ne vous appartienne pas ? Apprenez à être honnêtes. Je profite en cette occasion pour remercier mon ami Mr 23 janvier 2014 pour ses remarques pertinentes et qui d’ailleurs était très gentil envers vous.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus