Accueil > Santé >

Fièvre aphteuse : la consommation de viande et de lait de vache ne comporte aucun risque sur la santé

mardi 12 août 2014, écrit par : APS

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelouhab Nouri, a assuré, lundi à Blida, qu’il n’y a-aucun risque", sur la santé publique, de consommer de la viande et du lait de vache en vente sur le marché, suite à l’apparition de la fièvre aphteuse.

-La consommation de viande et de lait de vache ne présente aucun risque sur la santé des citoyens", a affirmé M. Nouri, pour rassurer les consommateurs préoccupés par la propagation de la fièvre aphteuse chez les bovins dans de nombreuses wilayas, en marge d’une visite à Blida pour s’enquérir de la mise en £uvre des instructions prises en vue d’endiguer cette maladie.

Il a également lancé un appel aux vétérinaires afin d’engager des campagnes d’information au sein de la population, pour la rassurer quant à la-bonne qualité des produits proposés à la vente sur le marché", parallèlement à la sensibilisation des éleveurs sur les-grands risques encourus par cette maladie dangereuse".

D’autre part, le ministre a souligné la prise de toutes les mesures préventives nécessaires pour circonscrire cette maladie et empêcher sa propagation vers d’autres wilayas, citant entre autres dispositions, la vaccination du cheptel, l’interdiction de déplacement du bétail, l’isolement des lieux d’atteinte, la fermeture des marchés de bétail, et la désinfection des foyers de contamination, particulièrement ceux situés dans les wilayas frontalières, appelant à l’impératif de fédérer les efforts de toutes les parties concernées (services agricoles, vétérinaires et communaux) afin d’éradiquer cette maladie.-L’Algérie a déjà connu cette maladie en 1989 et 1999", a-t-il encore observé, informant que la-fièvre aphteuse touche actuellement une soixantaine de pays, dont la Chine, le Vietnam, la Russie, la Turquie, l’Iran, la Jordanie, les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn".

En outre, M. Nouri a fait état de la vaccination, à la fin mars dernier, de plus de 850.000 bovins, dont plus de 9000 dans la seule wilaya de Blida, signalant la revaccination, depuis l’annonce de l’apparition de cette maladie en Tunisie, il y a quatre (4) mois, de plus d’un million de bovins, à travers le pays. Il a dans, ce sens, révélé que l’Algérie a introduit une demande pour acquérir de nouveaux lots de vaccins,-qui arriveront bientôt".

Sachant que le vaccin en question est produit par seulement deux (2) laboratoires à travers le monde. Le ministre n’a pas manqué de réitérer l’engagement de l’Etat à l’indemnisation des éleveurs à hauteur de 80 % du prix de la vache, et de 20 % du prix de vente de la viande. Il a, en outre, mis en garde les éleveurs quant à la dissimulation des cas d’atteintes dans leur cheptel, insistant sur l’impératif de les-signaler au plus vite auprès du vétérinaire le plus proche de leur commune".

Des-sanctions rigoureuses" sont prévues à l’encontre des contrevenants, a-t il averti, pointant du doigt les éleveurs de la wilaya de Sétif, à qui il a endossé la responsabilité de l’introduction de la fièvre aphteuse, à partir de la Tunisie, ainsi que sa propagation vers les wilayas de l’Ouest et du Centre.-Les concernés feront l’objet de poursuites judiciaires", a-t-il informé.

D’autre part, Abdelouhab Nouri a loué les efforts consentis par les vétérinaires en vue de circonscrire cette maladie, au même titre que le travail fourni par les journalistes, qui ont grandement contribué à la sensibilisation, tant des éleveurs que des citoyens, sur cette maladie, a-t-il souligné.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°224730 :
Les êtres humains peuvent contracter la maladie par contact avec des animaux infectés, mais le fait est extrêmement rare. C’est que le virus qui l’occasionne est sensible à l’acide gastrique, il ne peut donc pas contaminer l’homme par la consommation de viande infectée. La transmission peut avoir lieu par le lait non pasteurisé. Au Royaume-Uni, le dernier cas humain confirmé date de 1967 et quelques autres seulement ont été enregistrés dans les pays d’Europe continentale, d’Afrique et d’Amérique du Sud. La fièvre aphteuse se manifeste chez les humains par des malaises, de la fièvre, des vomissements, des lésions rouges ulcératives des tissus de la bouche (des taches d’érosion montrant une surface de peau endommagée) et quelquefois des lésions vésiculaires de la peau sous forme de petites cloques. Elle peut se soigner à l’aide de capécitabine 3. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fi%C3%A8vre_aphteuse Le titre est complètement contradictoire et abberant visa-vis des connaisances sur la fièvre aphteuse. Il (...)
DJ.H :
Les éleveurs doivent déclarer à l’état de leurs animaux pour quelle puissent prendre les précautions à l’apparition et que la maladie ne se marche pas aux autres wilaya et ce pour garder la stabilisation de la maladie.
recherche de la trouver la thérapie :
commes sommes nous arriver à cette situation ? pour que cela ne se reproduise pas , il ya lieu de trouver les responsables et de les juger pour les crimes qu’ils ont commis
Ghorba :
L’Algérie est confronté à d’énormes problèmes ces derniers temps. Je pense que seuls les compétences peuvent remédier à ces situations délicates et gérer les situations catastrophiques. Il est bien montré que la composante actuelle du gouvernement ne fait pas le poids et ne règlera guère ces problèmes. La preuve est là : La fièvre aphteuse ne cesse de se propager. La question est là ? Ce n’est pas une question de consommation mais toute un cheptel et une économie ruinée. Je pense qu’un wali dépourvu d’une démarche étudiée et habitué aux méthodes répressives, ne pourra jamais affronter ni résoudre ces problèmes. Il faut mettre les hommes à leurs places qu’il faut et non procéder au clientélisme et la CHKARA. Une fois de plus les preuves sont flagrantes que les walis sont inaptes et incapables de gérer ces missions. L’Algérie a bien besoin de ses (...)
Commentaire n°224779 :
C’est la triste vérité, l’Algerie ne fait rien pour former des compétences et d’avoir des cellules de crises de haut niveau en cas de catastrophe. Ils manquent des gens compétents pour prendre des décisions rapides quand il faut. Mauvaise gestion de la grippe aviare par Amar Tou Mauvaise gestion dans les crashes des avions Mauvaise gestion de la fièvre aphteuse. Les anglais ont été trés efficaces en 2007 pour cerner le premier foyer de la fièvre aphteuse et l’eliminer.( en 21 jours la situation est redevenue normale) fievre aphteuse Il est fort probable que les vecteurs de cette maladie en Algérie sont les mouvements humains. Espérant qu’il n’y aura pas de l’ebola. sinon il faut preparer nos tombes.
mehdi mountather :
Ebola punition d’ALLAH la fièvre aphteuse punition d’ALLAH aux non musulmans de convertir a l’islam et aux musulmans d’appliquer le coran a 100% pour éviter la mort par Ebola et la mort de leurs animaux par la fièvre aphteuse si la fin du monde pour éviter l’enfer les marionnettes des franc maçons et Henry Levy Qaida Aqmi Boko haram Daash ou Eiil ne seront pas épargner par Ebola INCHAALLAH
Djafari :
La Grande Bretagne, en 2001 a réussi à circonscrire cette épidémie. D’abord parce que c’est un Etat de droit (même si sur un autre plan, le droit international est persiflé au quotidien- voir les résolutions de l’ONU bafouées par les soi disant grandes nations qui jouent aux deux poids deux mesures sans aucune gène-). Quand à l’Algérie, avec un président élu à 84 % (ce qui prouve bien que nous sommes dans une République bananière) et qui va se faire soigner à l’étranger alors que le peuple ne dispose pas d’hôpitaux modernes mais seulement de grandes infirmeries. Dans ces conditions, il n’est pas réaliste de demander aux éleveurs de jouer le jeu de la transparence, si le pouvoir pêche par délinquance. Autrement dit, fais ce que je te dis mais ne fais pas ce que je fais. La notion de monopole est tellement bien ancrée chez nous que seul l’Etat a le droit de corrompre et d’être corrompu, ce qui est tout à fait prohibé pour la population qui essaie d’arracher ses droits à un Etat mafieux en le concurrençant sur le (...)
Commentaire n°225016 :
La fièvre aphteuse a encore évolué, elle a atteint 23 wilayas. Elle est sensée dimunier dans cette période chaude. Ce qui est ch !ant dans ce bled c’est le mensonge de dire TOUT VA BIEN et l’epizoology est sous le contrôle. Bientôt c’est le tour des ovins et en particuler les moutons, l’aid el kabir risque d’être gaché à causes des incompétents qui sont entrain de dire TOUT VA BIEN. Conclusion Les incompétents(khobsistes, beni oui-oui) ont fait qu’empirer cette épedimie, la constatation est réélle en nette sur le terrain. Eviter les viandes rouges, le lait et ses dérivés. Ne mettez pas vôtre santé en péril par la consommation des produits non sûrs qui pourront être contaminés. Par la peur de l’impact économique, la santé du citoyen est negligée.
TURKI :
LE JOUR OU L’ALGÉRIE ARRIVERA A MAITRISER LA TRAÇABILITÉ DE TOUS LES PRODUITS ALIMENTAIRE . A CE MOMENT ON POURRA FAIRE CONFIANCE A NOS RESPONSABLE MAIS COMME LE MENSONGE EST DEVENU UN MOYEN DE GOUVERNER ET DE SE MAINTENIR EN PLACE DEPUIS L’ INDÉPENDANCE DONC IL N’Y A PAS LIEU DE FANTASMER . AVONS NOUS DES HÔPITAUX AU SENS PROPRE DU TERME QUI PEUVENT FAIRE FACE A DES ÉPIDÉMIES .RIEN DE TOUS CELA VAUT MIEUX S’ABSTENIR .DE CONSOMMER LA VIANDE .ET LE LAIT DE VACHE TANT QUE LE FEUILLETON N’EST PAS ACHEVÉ .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus