Accueil > Culture >

Ouverture du festival arabe de Djemila en solidaritée avec Ghaza

vendredi 15 août 2014, écrit par : APS

La dixième édition du festival arabe de Djemila s’est ouverte dans la nuit de jeudi à vendredi, sur la scène du théâtre antique de Cuicul, sous le signe de la solidarité avec le peuple palestinien de Ghaza, avec la participation de 301 artistes issus de 9 payas arabes.

L’orchestre philarmonique national a ouvert le spectacle, suivi par l’artiste palestinien Mourad Souiti, ainsi que la star de la chanson raï Cheb Mami qui revient à Djemila après deux ans d’absence.

La ministre de la culture Nadia labidi et la ministre de la solidarité nationale Mounia Meslem étaient présents à l’ouverture du festival, aux côtés des représentants de l’ambassade de Palestine à Alger. Après l’exécution des hymnes d’Algérie et de Palestine, l’assistance a écouté des vers du grand poète palestinien Mahmud Darwich intitulés ‘‘Le masque est tombé’’.

Plusieurs ministres étaient également présents à l’ouverture de ce festival, avec côtés des autorités locales, ainsi qu’une assistance nombreuse de spectateurs composée en majorité de familles, qui ont écouté la lecture de la lettre du président de la république M. Abdelaziz Bouteflika, fait par M. Mohamed Ali Boughazi. Dans sa lettre, le président de la république a salué la tenue de ce festival qui contribue à promouvoir l’art et à élever le goût en ouvrant des horizons de connaissance, de coopération et de coexistence pacifique entre les peuples.

La lettre du président de la République s’attarde longuement sur la la dixième édition du festival arabe de Djemila dédié à la solidarité avec le peuple palestinien de Ghaza, considérant que les artistes demeurent la conscience vivante et l’expression sincère des sentiments des peuples et de leurs souffrances, aussi c’est à ces artistes de porter au monde le cri des habitants de Ghaza et ce que endurent ses enfants, ses femmes isolées face à l’agression barbare que l’Algérie condamne avec la plus grande fermeté, ajoute la lettre du président de la république qui a réitéré la solidarité constante de l’Algérie avec les frères en Palestine, en soutenant toutes les démarches avec les pays frères et amis pour mettre fin à l’agression et éviter davantage d’effusion de sang.

Le président de la République a salué la contribution du secteur de la culture, lors des festivals de Timgad et de Djemila, dans l’effort de solidarité avec le peuple palestinien, en versant les recettes au peuple palestinien à Ghaza, avec le soutien des artistes algériens et des pays frères et amis.

L’orchestre philarmonique national a consacré une demie heure de sa prestation à la solidatié avec les habitants de Ghaza et la cause palestinienne, le même élan de solidarité a été exprimé par Cheb Mami qui est monté sur scène après le jeune palestinien Mourad Souiti.

La dixième édition du festival de Timgad accueillera plusieurs noms de la chanson arabe, tels Kadhem Essaher, Saber Erribai, Ouail Djassar, Nadjoua Karam, ainsi que Fella, Karima Saghira, Hassan Dadi, Kader Japoni, Zakya Mohamed et d’autres voix algériennes.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°224811 :
bouffez,chantez,dansez,pétez........ http://www.algerie-focus.com/blog/2014/08/pourquoi-les-juifs-sont-si-puissants-et-les-musulmans-si-impuissants-par-dr-farrukh-saleem/
allaoua :
Drôle de festival, et pour qui, il faut dire la suite du carnaval. Cessez d’insulter l’intilligence des gens, soiyez serein, barakat , ce peuple a besoin d’une mise à niveau et d’éducation. A défaut, il faut l’éxporter est ramener une autre race. L’algérie est trop chère pour des minables pareils.
okba :
Allaoua dhahar 3alik meskin

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus