Accueil > Santé >

Débats sur les maladies infectieuses émergentes

vendredi 22 mai 2015, écrit par : Nabil Foudi

« L’Algérie est prête face aux maladies infectieuses émergentes » c’est ce qu’a déclaré à Sétif Dr Amrani représentante du Ministère de la Santé, de la Population et des reformes hospitalières lors de la 8e édition de la journée internationale d’infectiologie.

Cette importante manifestation scientifique tenue à l’auditorium de l’Université Sétif 1 a vu la présence du représentant de l’OMS en Algérie, Dr Bah Kaita et de nombreux Médecins et Professeurs du pays et de France.

Selon Pr Lachehab, vice-doyen à la faculté de Médecine de Sétif et président du comité d’organisation de cette journée, les maladies infectieuses émergentes représentent une réelle menace pour la santé mondiale et aucun pays n’est à l’abri quelque soit la performance de son système de santé. L’Algérie est naturellement exposée aux dangers de ces maladies émergentes. Certaines sont déjà la comme le paludisme, la leishmaniose et la West Nile alors que d’autres sont à nos frontières comme la maladie de la Vallée du Ritt, et encore celles du virus Ebola, de Chikungunya et de la Dengue. La résistance aux antibiotiques a été qualifiée par les communicants comme un phénomène émergent au même titre que le bioterrorisme.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus