Accueil > Santé >

Encore un décès au cours d’une opération de l’appendicite. C’est trop !

jeudi 10 septembre 2015, écrit par : Nasser

Un terrible drame est survenu mercredi pour la famille d’un adolescent de 17 ans. Souffrant de l’appendicite, son père était contraint naturellement de l’emmener au CHU de Sétif pour le faire soigner avant la rentrée scolaire. Selon les analyses et les radios faites, on décide alors de le faire opérer d’autant que les opérations de l’appendicite sont particulièrement banales.

On apprend malheureusement, que le pauvre adolescent décède au cours de l’intervention survenue au CHU de Sétif dans des circonstances peu claires.

Selon le père, aucune explication intelligible ne lui a été donnée ; que des suppositions imprécises noyées dans la gêne ! C’est resté ainsi avec ce constat !
Il y a mort de son enfant, il doit connaitre les tenants et aboutissants qui ont conduit à la mort de son fils, c’est la moindre des choses ! C’est son droit, absolu, légitime !

Ces choses ne doivent en aucun cas rester sans réponse ! Est-ce un accident ? Est-ce une erreur ? Est-ce une complication ? Est-ce une négligence ? Est-ce, est-ce …On peut comprendre qu’un chirurgien ou anesthésiste fasse une erreur, une maladresse, mais la cacher est une grave faute ! Des incidents de ce genre se sont déjà déroulés sans que l’on sache les causes réelles que l’on « banalise » et classe dans le « mektoub ». Est-ce sérieux ?

Il doit bien y avoir la présence d’un chirurgien, d’un anesthésiste et du personnel paramédical dans cette opération qui peuvent expliquer cette mort, non ? Un rapport médical ? Sans incriminer personne, mais il doit y avoir une enquête, au moins interne, pour retracer les faits et gestes des personnes responsables de cette opération ! La lumière doit être faite, car c’est vraiment un autre cas de trop où il y a encore mort et où les questions ne doivent pas rester en suspens ; surtout qu’il s’agit d’une opération banale qui s’est déroulée en 2015 au 21ème siècle ! Que dire alors des interventions complexes !

Si le patient avait des « antécédents » ou des « contre-indications », les radios, le scanner, les analyses les auraient évidemment révélés. Si c’était le cas, pourquoi l’avoir opéré alors ? Y avait-il vraiment urgence ?

Ce qui est arrivé est un drame particulièrement pénible pour la famille et certainement aussi pour le corps médical. La lumière doit être faite, c’est une obligation, un devoir humain !


Partager cet article :
48 commentaire(s) publié(s)
Rachid - UK :
Résultats de la formation bidon des médecins Algériens d’aujourd’hui. Cela fera encore fructifier les affaires des cliniques privées,où on ne fait pas mieux,si ce n’est qu’on paye pour crever.
EL-hedi :
repose en paix , & courage a sa famille...Pourquoi croyez vous que les Riches a commencé part notre président partent se faire soignées chez les coffars les idolatres ect....ontest bon a rien et mauvais en tous....!!! je dit et redit pauvre pauvre pauvre...Algérie...? et dire que j’ai investie tant d’argents dans mon pays je croyez que sa changerais en mieux hélas....!!! Courage a ouled famillas & aux niha...????
merouche charaf éddine :
salam oualikoum- rabi armou et pourtant les médecin arabe éxpatrié sont trés bon en france et en europe et au usa il a des iminent spésialites .ésque c’est un manque de moyen matériel ou faute médicale au chu de sétif ou laisser aller comme dans tout les hopitaux publique algérien et c’est tout les jours comme sa . la solution la construction de nouveaux grand hopitaux millitaire a coter de chaque grande ville algérienne on collaboration avec les univerciters de médecine millitaire qui fourniré des médecin et chirurgien et anéstésiste et otre c’est hopitaux serait acsésible au peuple gratuitement avec des soin de qualiter et d’aceuille .
SIMPLE D’esprit :
bien triste nouvel pour sa famille,bien il prévus dans le protocole hospitalier que chaque décès, il y à un compte rendus (p.v.) que la famille peut consulter est peut être déposer plainte si ils estiment, qu’il y a faute.mais très difficile d’apporter preuve,oui Au-jour d’hui, ses une opérations banales, simple,mais l’anesthésie,et plus souvent la causes,bref, triste nouvel .toute mes condoléances ,au Parents.
devis :
NIVEAU VER DE TERRE . MEDECINE EN ALGERIE VOUS DITE ,,,, ????
Commentaire n°248122 :
Selon des indiscrétions, l’adolescent aurait dit à ses parents ne m’emmenez pas à l’hôpital je risque la-bas la mort
Commentaire n°248123 :
ERREUR MEDICAL ERREUR DE JUSTICE ERREUR ERREUR DONC ERREUR D ALLER A LA MOSQUEE.
Commentaire n°248126 :
LA PLUS GRAVE ERREUR C EST KRAYET ELMAARIFA WELCOPIYAGE
aissa :
Paix à son âme, et condoléances à sa famille, et à ses proches. Le fait que le corps médical ne donne pas d’explications claires , peut laisser penser qu’il y a eu faute ? Le plus simple est de porter plainte, pour que toute la lumière soit faite sur ce malheureux et triste décès.
khali :
eux , ils partent à l’étranger - france ; belgique, suisse, pour se soigner beaucoup y reviennent dans un cercueil, après avoir laisser une ardoise salée que l’algerie doit honorer personne ne dira la vérité,elle sera cachée et enterrée avec le défunt qui interpellera son assassin le jour des comptes et ce devant ALLAH ce jour là tout le monde saura qui est responsable de la mort de ce jeune ALLAH yarhamou wa yati ahlou bi ssabar
Dé...formation :
من لم يمت بالسيف مات بغيره قال الشاعر لا تحصر بل التهليل و الاسترجاع رحم الله الفقيد و ألهم \ويه الصبر و السلوان
Zoheir :
Allah yerham le jeune. L’affaire sera classée et le seul inculpé sera le mektoub. Tant que les médecins ne sont pas obligée de rendre compte de ce qu’ils font, il y aura toujours des incident pareil. Qu’en est-il de l’affaire de la femme qu’on lui a enlevé un rein sans même pas l’informer elle ou un de ses proches à la clinique Elhidab ? surement le mektoub est derrière les barreaux !!!
KARIM :
JE TIENS A VOUS INFORMEZ QUE LE DERENIER DES PAYS C’EST BIEN L’ALGERIE
KARIM :
IL FALAIT VOIR LA MEDECINE FRANCAISE ??? ET VIVE ???..........
mohamed :
Allah ya rahmou.Mes condéloances les plus attristées.Si c’est une faute-ou dois je dire betise-la cacher n’est pas seulement une grave erreur’’ mais un crime tout bonnement et tous ceux qui étaient présents en seraient complices de l’auteur dudit délit. Par ailleurs,ce n’est plus des hôpitaux que l’on a mais des mouroirs.Hélas,il est interdit de tomber malade dans notre pays. Le niveau de nos médecins laisse à désirer et c’est du au fait que ces derniers ne maîtrisent pas la langue utilisée dans les études en médecine,le français en l’occurence.Il est grand temps d’enseigner les matières scientifiques en français ou en anglais au niveau du moyen et du secondaire ou de relever les coefficients de ces matières et interdire l’accès aux études de médecine qu’aux bacheliers qui ont de très bonnes notes en langue étrangères .Je n’ai rien contre l’arabe mais cette dernière a montré ses limites dans les domaines des sciences et des technologies.Sinon,on ira plus voir un médecin quant on tombe malade mais d’aller choisir (...)
ahmed :
Les autorités locales doivent faire la lumière sur cette affaire !! En effet c’est trop !! Ils sont incorrigibles dans ce qu’il appelle centre Hospitalo-universitaire Mieux vaut ne pas avoir ce genre de Centre qu’il faudra dissoudre puisque des citoyens rentrent sur pied apparemment bien portant pour en sortir 4 ou 5 jour après les pieds devant. Combien de négligence avérées dans cet hôpital ont eu pour conséquences mort d’hommes sans que cela n’inquiète personne. Alors on continu à tuer par inconscience, par paresse, par je m’en foutisme, par incompétence. Qui s’en inquiète ? Personne ! ni les autorités locales, ni le ministère, ni la justice. Qui est responsable de ces morts ? le mektoub ! Pourquoi alors construire de hôpitaux, des centres de santés, pourquoi former du personnel médical, pourquoi étudier, créer des lois, pourquoi travailler, pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi .... rien de rien de tout cela ne sert à quoi que ce soit puisque personne n’échappe à son mektoub. L’Homme n’est donc (...)
ali :
allah irahmo et j espere que le toubib n avait pas sa table remplis de bouteille d alcool pastis etc si c est le cas voila ou sa mene
Commentaire n°248143 :
ça craint.... une opération bégnine, j’imagine pas une opération du coeur. 53 ans d’indépendance, et toujours dans la dépendance. au secours, la Chine.
bougaa :
Inna Lillahi Wa inna ilayhi Rajioun Il existe deux versions concernant la dette de la CNAS envers la france pour un montant de 34 millions €. Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’un triste accident dont il s’agit. Les responsabilités restent à déterminer, par conséquent pas d’accusations à la hâte, pas de critiques du système de santé qui à le mérite d’exister. Cessons les comparaisons avec les pays européens, cela n’apporte rien eu débat voire même le rend inaudible. Comme partout, nous avons de bons médecins et des moins bons, il n’y a pas que des majors de promotion ! Le problème est celui des infrastructures vieillissantes ou obsolètes, mais aussi un manque cruel concernant certains matériels et compétences humaines. Un hôpital est une entreprise et doit être géré de la sorte voire mieux encore, car il s’agit de la santé des gens dont il s’agit. Que dire, sinon qu’il est consternant de voire l’état de salubrité de certains hôpitaux de notre pays, inutile de jeter la pierre au personnel soignant ou autre (...)
Commentaire n°248147 :
arrétez de tous rapportez au créateur il en à marre que vous lui mettiez tous sur le dos laissez le tranquille, le créateur
Medecin :
IL peut s’agir d’une péritonite appendiculaire généralisée,infection qui se propage vers tout le corp par voie sanguine entraînant une septicémie.c’est l’infection la plus redoutable qui peut entraîner la mort alors arrêter de faire des près jugement. Nous les algériens maaroufine bi techrak al fom et al fhama rabi djib On aime la propagande
salah :
Mes compatriotes Tant que les medecins sont intouchables (proteger par un systeme pourri) ces tueries vont continuer .Dans les pays developpes les medecins sont condamnes comme ttes autre fonctionnaire mais chez nous .Parceque il faut croire en saa ( si dieu qui a decede la mort) pas le medecin meme s il te donne une surdose c est tjrs Dieu ,,,,,,,,,
Commentaire n°248152 :
Salam alikoum, Un ancien médecin de sétif est décédé la semaine passée à la clinique suite à une banale opération pour une occlusion intestinale ! Sans commentaire !
Djaffar labdoun :
À lire tous ces commentaires on stigmatise le malaise qu’il y à dans notre système de santé et d’autre part on désigne le personnel de santé à la vindicte populaire. C’est pas sérieux. Pourquoi attendre qu’il y ait mort de malade pour en parler. Il ne faut pas réagir avec le coeur à chaud mais attendre que là vérité soit connue. Car ce serait aller vite en besogne que d’accuser ce personnel qui mérite bien des égards. Il y’a des choses qui nous échappent ne condamnons pas gratuitement. Attendons de connaître là vérité et ne remuons pas le couteau dans la plaie encore des parents attristés par le décès de leur enfant. Et surtout ne parlons pas à leur place. Ils savent le faire et ils le feront sûrement pour connaître là vérité.
LE REALISTE :
JUSTICE DOIT ÊTRE FAITE ? الشاب ربي يرحم والعقاب للمقصرين
Commentaire n°248157 :
RESPONSE À KARIM -10/09/2015- D’APRÈS TOI L’ALGÉRIE EST LE DRENIER PAYS !!! EST POURQUOI PAS TOI TU ES LE DERNIER DES ALGÉRIENS ? CAR TU RENIE L’ALGÉRIE QUI TE NOURI, TE LOGE, T’A INSTUIT (PUISQUE TU SAIS LIRE ET TU AS RÉDIGÉ TON COMMENTAIRE), L’ALGÉRIE TE PERMET AUSSI DES LOISIRS (PUISQUE TU NAVIGUE SUR LE WEB)....
zinou :
Beaucoup d’interrogations sont soulevés dans le textequi ne trouveront pas de réponses chez le citoyen que nous sommes mais chez l’auteur de cet article qui doit être un journaliste d’investigation ayant pour objet de révéler la vérité et les circonstances de ce drame, et de procéder à leur analyse pour présenter au public tous les faits en écoutants les 02 protagonistes sans partis pris .A lire ce pseudo billet d’information nous avons l’impression qu’il jette un pavé dans la mare pour des raisons bien précises et plausibles a nos yeux et nous comprenons cette détresse,disons cette rage.... cette vengeance...ceci dit nous compatissons avec la douleur des parents de cet adolescent qui était le camarade de mon fils ;une perte est toujours pénible a supporter ;rabi (...)
El Bacha :
رحم الله الولد وأسكنهفسيح جنانه و الصبر الى والديه و عائلته. Ça se produit tous les jours y compris dans le privé. Je citerai un exemple qui est arrivé malheureusement à la femme d’un copain qui est rentrée heureuse pour accoucher mais elle est sortie dans un cercueil, cela c’est arrivé à la clinique EL HIDHAB. Autant que professionnel dans le domaine j’ai accompagné le mari pour savoir un peu plus sur les circonstances de décès mais la première réponse de mer K soit disant professeur me dit El Mektoub. Je suis musulman pratiquant et je crois au Mektoub. Mais..... Après avec son anesthésiste m’ont dit qu’elle a fait une CIVD = coagulation intra veineuse disséminée je suis hématologue et c’est mon domaine alors je leur ai demandé le bilan biologique qu’ils n’ont jamais Réalisé ni avant l’accouchement ni pendant la réanimation ni en post mortem. Diagnostic biologique devenu clinique chez ces médecins sans âmes ni consciences. Pour ramasser de l’argent ils ne croient qu’à la poche des malades pour leur fautes ils croient au MEKTOUB. Je dis à la (...)
farid 42 :
Un habitant de st Etienne a décidé de faire la circoncision a son fils a BBA afin de faire profiter sa famille de la fête, hélas pour lui ,le prépuce de son fils s’est infecté des son retour en France il a fallu alors qu’il le transporte aux urgence de l’hôpital de st Etienne Imaginez les medecins qui ont du se moquer des soins en Algerie ! a+
zino :
Bouteflika lui même ne croit pas à son pays ni aux compétences de ses sujets et c’est pour cette raison qu’il se soigne au Val de Grâce. Alors arrêter de jeter la balle d’un camp à l’autre.c’est un pays à revoir de fond en comble.Que Dieu ait pitié de l’âme de tout Algérien mort par la bêtise humaine
said :
Allah yarhamou. Ou est la justice ? Une enquete doit etre diligentee pour mettre fin a ce massacre au CHU de Setif dont les responsables jouissent d’une impunite deconcertante..
ahmed :
bougaa, 10 septembre 2015 — ...inutile de jeter la pierre au personnel soignant ou autre travaillant sur ces lieux car nous sommes tous responsables de la situation de l’état de délabrement général de nos infrastructures hospitalières. Cet adolescent est peut-être la victime de notre laisser aller et de notre irrespect envers la nature humaine ou créature d’Allah swt. ___ Le citoyen n’est pas responsable du tout ! Les occidentaux ne croient pas en Dieux pourtant ça marche à merveille ! Les nôtres sont croyant et ça ne marche pas ! C’est l’incompétence , la paresse, le manque de sérieux et la négligence qui sont responsables ! Il y a aussi les ignares qui pensent comme toi qui sont responsables !
ahmed :
Une connaissance de Sétif m’a fait part, récemment, avoir fait un scandale parce que l’infirmière qui devait lui contrôler sa glycémie n’avait pas lavé ses mains en manipulant la bandelette après avoir mangé une baklawa ! Pourtant cette infirmière en hidjeb fait ses prières comme l’écrasante majorité dans cet hôpital ! Laissez, en effet, le Créateur à sa place et occupez-vous de vos missions et obligations sur terre au lieux de justifier vos tares , vos fautes, vos saloperies, votre ignorance en les lui imputant en vous cachant dans votre sournois Mektoub ! !
mohamed :
c’est triste de voir ca el hassd el baghd et la censure mr nacer rabi yahdik
Aymen :
1erement Allah yarehmou 2ément pour moi c très très normale en Algérie au pays des merveilles tous simplement le médecin ou bien l’architecte ou un maçon ou ... etc sont tous le même niveau bas un niveau Ardoise, et sont tous des commerçant ( love moneys). vive l’hôpital Val-de-Grâce hhhhhhh
tahtoh :
Laissez le mot Mektoub à coté ! Allah a dit : L’a Talqou Bi Aydiyakoum ila AlTahlouka ... Messieurs El Hadher Matloub n’est ce pas ? une opération banale comme celle de l’appendicite fait trépasser ce jeune de 17 printemps, c’est vraiment malheureux..et scandaleux ! les responsables doivent s’expliquer ..............O ! fils repose en paix que le tout puissant t’accorde son vaste paradis , et la grande patience à tes parents...
Beaumarchais :
allah yarahmou et saber ahlou le probléme du systéme de santé, c’est ya aucun protocole de santé comme d’ailleurs partout dans tous les domaines, du moment bouab peut orienter et meme donner son avis de santé, a accepter ou pas le patient le jour ou l’hopital et le systéme de santé est bien defini avec protocole , que chacun sa tache et dans le bon enchainement, de l’admission jusqu’a sa sortie, que ce soit medical ou technique ( bouffe, drap hygiéne et tout), et doit etre appliquer dddans toutes les cliniques et dans tous les domaine, faut que chacun sa place, et si ya erreur, la pyramide de protocole, on determine facilement qui est responsable et pas l’equipe ou generaliser
HADAOUI SAID :
Remerciement. Les familles HADAOUI et LAOUFI sont très touchées par les marques de réconfort que vous leurs avez témoignés suite au décès de leur fils ABDERAZAK. Toute la famille se joint à nous pour vous exprimer sa profonde gratitude. Le réconfort que vous nous avez apporté nous a beaucoup aidé à surmonter cette grande épreuve.
l’antrété :
La lecture de certains commentaires m’a donné la nausée. Heureusement qu’il y en avait d’autres qui étaient plus lucides dans leur vison des choses Certes la santé en Algérie ne va pas bien’ mais ce n’est pas une raison pour la vouer aux gémonies. On a pris l’habitude de critiquer pour le plaisir de critiquer sans être constructif, et on a tendance à taire les bonnes choses. Je ne suis ni pour l’un ni pour l’autre mais j’apporte ma contribution et mon témoignage car l’année dernière à cette date j’étais entre la vie et la mort. J’ai été un patient du CHU de Sétif où j’y ai subi une intervention chirurgicale assez délicate au niveau du cerveau. On m’y avait admis dans un état comateux et grâce à Dieu et aux ’mains expertes’ des neurochirurgiens je m’en suis sorti et sans séquelles. Mon témoignage arrive un peu tard certes mais je voulais à travers cela rendre hommage à tous ceux qui m’ont soigné. Cela ne sert à rien de jeter le bébé avec l’eau de la (...)
HADAOUI SAID :
Remerciement. Les familles HADAOUI et LAOUFI sont très touchées par les marques de réconfort que vous leurs avez témoignés suite au décès de leur fils ABDERAZAK. Toute la famille se joint à nous pour vous exprimer sa profonde gratitude. Le réconfort que vous nous avez apporté nous a beaucoup aidé à surmonter cette grande épreuve.
Abdelhamid :
Tous le monde parle d’incompétence, de n’egligence, de laisser-aller’ etc.....mais vous avez oubliés la plus importante la CONCIENCE PROFESSIONNELLE que la plus part des professionnels Algériens n’ont pas...
Commentaire n°248773 :
Fatalité ou incompétence c la question non !
lina rabi :
que justice soit faite ce carnage ne doit pas passer sous silence lhopital est infecte ou sont les responsables ou sont ces pseudo prof.qui courent derrière les attestations de participation et les colloques .ils ne daignet meme pas assurer une appendicite 3yb a3likoum et extramuros le maire na meme pas daigner degager les debris des travaux ...............................................harimna
Selma :
Salem Halikoum, bonjour à tous, j ai lu attentivement l ’article de presse de cette tragique nouvelle. Allah Yarahmou et Rabi Y Saber la famille. j’ai aussi lu attentivement les commentaires tous aussi legitimes et forcée de constater une détresse générale et un appel au secours. L’état des lieux n’est pas des plus regouissant mais fait apparaître une fatigue, une résignation, de la colère avec un soupçon d’enthousiasme sur la fin. Comme l’écrit un lecteur chacun est responsable de ses actes et de son destin, comme écrit un autre lecteur chacun répondra de ses actes. Dieu Rabi Souphanou doit rester notre recours pour chacun de nos actes dans lesquels reposent notre responsabilité d’action et nos intentions. Enfin la critiques ne doit pas être un jugement de valeurs mais doit nous faire réfléchir pour nous corriger et nous rendre meilleur et plaire à Dieu dans nos prochaines actions. Je ne vie pas en Algérie, mais je suis solidaire et touchée par cet article qui clame la justice, des vos commentaires (...)
moufida :
allah yarhem hedh el meskine mais peu importe la cause de son dece je ne la connais pas personne n’été a la salle d’opération mais ce ki est sure ke la medecine a setif est vraiment nulle et le niveau est vraiment tres tres bas soyez certain car je suis medecin et j’ai étudié a setif ya pas de bonne formation que se soit par les seigneurs ou par les residents qui ce croit avoir la lune entre leurs mains je suis maintenent en tunisie et j’ai fait mon equivalence vraiment je me suis pas trouvé en diré que j’ai pas fait mon stage d’internat en diré que c’est la premiére fois que je fais mon stage parceke eux ils sont serieux pour eux tout les medecins sont les memes il n’y a pas le fils de quelqu’un ou... nous ahhh c le fils de tel medecin c ma fille viens entre au bloc il faut bien le former et pour les autres tempis en tunisie on me dit pourkoi les gens viens ici pour se soigner je ne trouve pas par koi je repont je dit seulement il ya pas de places a cause du developpement demographique ou des fois (...)
Commentaire n°250610 :
Je ne sais ce qui se passe actuellement au service hémato. Ce labyrinthe de la mort où les malades périssent comme des mouches sous le regard indifférent d’un personnel paramédical en majorité digne d’être dans un abattoir que dans un hôpital. Les Khadidja et les Tarek m’ont fait souffrir durant 8 mois quand mon fils était hospitalisé pour une LAL avec le mépris qu’ils m’affichent et les remontrances quotidiennes que je subisse. Je ne leur pardonnerai jamais devant Dieu le Tout Puissant.
Djafari :
A propos de MEKTOUB , tout le monde sait que TOUT EST ECRIT, même la chute d’une feuille morte d’un arbre. Mais la RESPONSABILITE de chaque être humain reste ENGAGEE pour les actes qu’il commet. Ce qui est déplorable c’est le silence de l’équipe médicale qui ne donne aucune explication et aussi qu’aucune plainte ne soit déposée. Il y a beaucoup de choses à revoir dans notre pays qui abandonne ses principes petit à petit. En tout état de cause allah yarham ce jeune homme oua isabbar ses parents. Inna lillah oua inna ilayhi radji3oon.
Commentaire n°250723 :
Les prises en charge à l’étranger pour les riches et les courtisans et les semblants d’hôpitaux pour la populace. Voilà les idéaux pour lesquels nos pères martyrs se sont sacrifiés.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus