Accueil > Santé >

Deuxièmes journées internationales d’Urologie Pédiatrique

vendredi 6 novembre 2015, écrit par : Boutebna N.

L’université Sétif 1 organise du 6 au 8 novembre 2015 les deuxièmes journées internationales d’Urologie Pédiatrique à l’auditorum Kacem Nait Belkacem

Les conférenciers aborderont les thèmes suivants :


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°250876 :
Ils ne savent même pas faire une circoncision. Allah yarahmek ya Papy.
Commentaire n°250877 :
A part la circoncision ........et encore il y a des dégâts de temps en temps....
Ladour :
Bon courage Professeur Soualili dans tous ce que vous faite, vous, Vous travaillez et tout le monde le sait et le dit, vous faites trop de jaloux...Bon courage et ne vous laissez pas découragez par les pseudo... Bon courage....
Commentaire n°252080 :
Ce n’est guère le professeur soualili le maître de ce grand colloque mais plutôt c’est organisé par le professeur TOUABTI. Une chirurgienne très très compétente dans son domaine. Bravo et félicitation et très bonne continuation.
Commentaire n°252085 :
Bon courage Madame Touabti,ce que vous faites est excellent, vous avez pu développer l’urologie a Setif comme personne n’a pu le faire , vous avez des mains de fée vu que j’ai assisté a plusieurs de vos chirurgies ! je suis de tout cœur avec vous et j’espère encore apprendre beaucoup de chose de votre part :)
citoyen :
vous vous moquez des gents,vous orientez des patients pauvres de l’hôpital aux cliniques privées pour leur sucer la dernière goutte de sang en lui demandant des sommes faramineuses d’argent et vous nous dites les journées internationales d’urologie,c’est du khorti.
Commentaire n°252107 :
je suis d’accord, le service de chirurgie était fermé, sauf peut aux urgences et encore !!! bcp de ces dernières sont assurées par le secteur privé par les médecins du secteur public. ce qui fait mal, ce sont les pauvres petites gens, le PR. T. a même demandé à des grand parents de faire une quête pour réunir l’argent et le service était fermé !!!!!!!!!!!!. les russes avant de partir dans les années 80 ont demandé au chef de service de chirurgie ( connu !) de rattraper le retard du programme opératoire ( de qqs années), : il a refusé car c’est un manque à gagner pour lui. je ne sais pas comment ils peuvent dormir la nuit et même affronter leurs pairs étrangers qui ont donné leurs vies à la médecine et comment ils justifieront devant DIEU !!! je ne parle pas de la médecine en Algérie et du niveau des uns et des autres mis à part qqs exceptions qui confirment la (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus