Accueil > Culture >

Une pensée pour Mouloud Feraoun

mardi 15 mars 2016, écrit par : Hamoud ZITOUNI

En ce jour du 15 mars, je vous invite à un moment de recueillement à la mémoire de cette icône de la littérature algérienne qu’est Mouloud FERAOUN. Ce « fils du pauvre », natif des montagnes du Djurdjura, humble parmi les humbles, a consacré sa vie à l’éducation des plus pauvres et à l’écriture littéraire en faisant découvrir au monde cette condition humaine misérable mais ô combien digne que se partageaient les indigènes algériens sous le joug et la persécution du colonialisme.

Né le 8 mars 1913 en Haute Kabylie, il fut assassiné par les hordes criminelles de l’OAS avec ses compagnons d’infortune aux environs d’El Biar (Alger) le 15 du même mois des giboulées de l’espérance de l’année 1962, soit à 2 jours de la déclaration du cessez-le-feu et 3 mois et demi de la proclamation de l’indépendance de l’Algérie.
Il a été un témoin perspicace et clairvoyant de son siècle ainsi qu’un acteur appliqué et conséquent dans le domaine qui lui sied le mieux : l’éveil et l’éducation de la jeune génération.

Il laisse en héritage à toutes les générations d’Algériens présentes et à venir une abondante œuvre littéraire de qualité traduite en plusieurs langues : arabe, anglais, italien, américain, russe, japonais, etc…

Œuvres littéraires de Mouloud FERAOUN : Le fils du pauvre (roman autobiographique) 1950, La terre et le sang (roman)1953, Les chemins qui montent (roman)1957, Jours de Kabylie (nouvelles) 1954, Journal (1955-1962) 1962, Les poèmes de Si Mohand 1960, Lettres à ses amis (1949-1962) 1969, L’anniversaire (textes divers) 1972, La cités des roses (roman) 2007.


Partager cet article :
41 commentaire(s) publié(s)
dalila de bel air -geneve- :
enfin un sujet interessant et qui permet d esperer un peu.mouloud feraoun etait au programe du primairedes annees 60 son roman le fils du pauvre et le personnage central du roman fouroulou refletait tous les jeunes algeriens a l epoque.le serieux la gentillesse le sacrifice et lamour de la patrie...je suis triste de toute cette regression et cette malediction.cest decide je prolonge mon sejour.
khali :
Notre instituteur vous gratifiait par les dictées de ce grand Monsieur qu’est Mouloud Feraoun qui commence à écrire en 1939 son premier roman, Le Fils du pauvre. Il L’auteur des ouvrages : - La Terre et le Sang Les Chemins qui montent Et des poèmes de Si Mohand (Les Poèmes de Si Mohand) Son Journal, rédigé de 1955 à 1962, est remis au Seuil en février 1962 et ne sera publié qu’après sa mort. Grand homme au service se son pays sa région, avec cinq de ses collègues, dont l’inspecteur d’académie Max Marchand, c’est là qu’il est assassiné par l’OAS le 15 mars 1962, à quatre jours du cessez-le-feu Allah yarhamou Une pensée ses parents Une dise à ses enfants un hommage à tous les martyres et les morts suite à la colonisation français dans le monde ci-joint les pays victimes de la colonisation français listes des pays colonisés par la france Amérique du Nord[modifier Nouvelle-France : , Canada , Acadie , Isle Saint-Jean , Isle Royale Louisiane , Saint-Pierre-et-Miquelon [TOM , DOM puis COM , (...)
Commentaire n°259956 :
Dieu l’accueille en son vaste paradis. Ses œuvres, qui ont bercé notre enfance, sont un véritable hymne à l’humanité.
Commentaire n°259966 :
honneur, réspéct a ce que fut un vrai Algérien, lettré durant le colonialisme. a voir les Algériens aujourd’hui , il y a un intervalle de mille lieu. mais vous ne vous rendez pas compte ??? vous avez inventé une langue sorti de je ne sais ou ??? sans grammaire, avec un alphabet latin, et une prononciation arabe, et vous voulez que les gens vous prennent au sérieux ??? mais vous plaisantez, c’est du n’importe quoi,
DJAMEL oueld langar. :
Tout d’abord c’est qui HAMOUD ZITOUNI. Donnnez votre carte de visite.Merci.....!
Commentaire n°259980 :
Un bel article Mr Zitouni...Merci... Permettez moi, cepandent, de vous dire - fraternellement - que je n’aime pas le terme Indigene (s) , pour désigner les Algériens. Si ça venait d’un français, je l’aurai compris, car ils ont ça dans les gènes , la ségrégation raciale. ( A mon tour, je les apelle les mangeurs de rats..Les indigenes de france...).Car indigene n’est pas une insulte en elle même, mais utilisé dans tel concepte, induit que si en algerie il y a des indigènes ( natifs du pays), c’est qu’on reconnaît que les colons qui vivaient ici étaient aussi, des algériens, mais pas indigènes...Maintenant, que chacun ait été invité à faire l’indigence chez lui, je ne vois pas pourquoi ce mot est encore utilisé. ..Merci encore une fois pour cette pensée à feu- moulu (...)
naguib :
voici un un vrai symbole de l algerie qui merite beaucoup de considerations en ce jour je me recueille a sa memoire pour ne pas oublier ce personnage qui a oeuvre pour la litterature algerienne en tout cas en algerie il reste que des traites qui nous dirigent et qui sont entrain de mettre le pays a plat
selimsf :
Mouloud Feraoun ’l’indigene penseur, le pauvre intellectuel, le riche populaire et l’algérien oublie......maintenant la richesse intellectuelle nous vient du FLN DERBOURKA ET BOUTEF HANOUKA, VIVE L’ALGERIE
nosy-bé :
Lasse de ne pas être écoutée ,Dalila a quitté Bel-Air ,pour s’installer à Genève . Elle s’en trouve malheureuse la pauvre ,maintenant qu’elle ne peut plus traverser la rue comme elle veut ,qu’elle ne voit de barbus que dans les caricatures ,et qu’à table on lui serve des jus de raisin qui lui font perdre le sens de l’Orient . Dommage pour elle ..Mais la vie est faite de ça aussi ..d’ un peu de rêve ! Pour revenir à notre Da l’mouloud ..Il n’est pas fils du pauvre ,même s’il en est né . A force de travail ,d’intelligence ,il a donné un autre sens à sa destinée d’enfant né pour n’escalader que les chemins qui montent . Même né donc comme il est né dans une famille où le papa est monté chercher à manger quelque part au nord de Paris ,il a gravi les échelons jusqu’à enseigner le français aux français et la géométrie aux enfants mieux nés . Toute son oeuvre parle pour lui .. La Terre et le sang ..Maintenant on dit le sol et le sang pour paraphraser les Hommes de droit . Il est né ,en son pays ,mais français (...)
Tassa3dit men lakbayal :
il ressemble etrangement à ferhat abbes je crois que c’est la meme graine..il a les memes pensées que ceux qui l’on qualifié d’indigenes .et je m’arrete la .
Ammar Bouzouar :
Bonjour. Pourquoi et dans quel but, les manuels scolaires de nos bambins ont-ils été expurgés de toute référence à nos auteurs algériens, aussi bien de langue française qu’arabe ? Plus de trace de Mouloud Feraoun, Malek Haddad, Anna Greki, Mohamed Dib, Nourredine Abba, Kaddour M’Hamsadji, Rabah Belamri, Mouloud Mammeri, Abdelhamid Benhaddouga, Redha Houhou, Mohammed Laid Al Khalifa, Mohamed Lakhdar Essaihi, et j’en passe.
ADIBUOZ :
très belle plume, Mr ZITOUNI !!!Pendant les années 80,nos apprenants étudiaient l ’oeuvre de MOULOUD FERAOUN ( LE FILS DU PAUVRE) en lecture suivie et dirigée. C’etait vraiment passionnant.Enfin, on a pu lire un article intéressant sur ce site,merci MrZITOUNI.
Hamoud ZITOUNI :
A M. Djamel ould Langar. Cher monsieur, vous avez bien le droit de connaître l’auteur de ce modeste article. Je suis un retraité, enfant adoptif de cette attachante, hospitalière et paisible ville de Sétif à laquelle j’ai le plaisir de taper à sa porte en juillet 1977 et à la célèbre fontaine de laquelle je me suis soûlé de son eau fraîche. Pour y retourner.Par coup de coeur. Agronome de formation, j’aime la littérature en général et celle de mon pays en particulier. Je m’intéresse en tant que citoyen à tout ce qui se fait en bien et parfois malheureusement en moins bien en Algérie en général et à Sétif en particulier. Je suis membre de la Fondation nationale Mouloud FERAOUN pour l’éducation et la culture dont le siège est à Alger. Je ne peux que partager le sentiment du monsieur qui dit ne pas aimer le terme indigène pour sa significative devenue péjorative. Comme il le dit, effectivement, le terme désigne textuellement l’individu ou la population originaire ou native du pays où elle vit. Un synonyme (...)
Woman :
Les grands ceux qui avaient une intelligence, un savoir culturel, la capacité de réfléchir et par dessus tout le désir et la volonté de faire avancer leur peuple et leur pays sont partis, tués par le colonialisme criminel comme Mouloud Feraoun, abattus par la horde sauvage des ignares décervelés par l’islamisme politique, chassés du pays par les coups de boutoir des incultes de la pensée unique ... Notre pays tient debout par le miracle de ses filles et de ses fils qui ne baissent pas les bras mais la lutte est rude Faites lire à vos enfants les œuvres de Mouloud Feraoun, de tous ceux que cite avant moi @ Ammar Bouzouar auxquels j’ajouterai Assia Djebbar, Kateb Yacine et j’en oublie, Apprenez leur sans attendre quoi que soit de cette école algérienne décevante à plus d’un titre, apprenez leur connaitre leur véritable histoire et leur véritable culture, celle du pays qui s’appelle l’Algérie et dont ils sont l’avenir, emmenez-les dans les musées, sur les lieux historiques, (...)
kh :
les morts ont parfois le miracle de réveiller les consciences à l’occasion de la célébration du 19 mars , j’invite Bouteflika à consacrer un peu se son temps pour lire La Terre et le Sang roman , Mouloud FERAOUN Nedjma, roman, Paris, Éditions du Seuil, 1956, kateb yacine La Colline oubliée, roman Mohammed Dib Paris, Plon, 1952, 2e édition, Paris, Union Générale d’Éditions, S.N.E.D. .L’Incendie est un roman de Mohammed Dib publié en 1954. peut être qu’il se rappellera but de la guerre d’Algérie et la déclaration du 1 er novembre 1954 avec Kassaman du poète nationaliste Moufdi Zakaria Le Kassaman ou Qasaman (arabe : قَسَمًا, nous jurons ; berbère : Tagallit, le serment) traduction en français Nous jurons ! par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous Par le sang pur généreusement versé Par les éclatants étendards flottant au vent Sur les cimes altières de nos fières montagnes Que nous nous sommes dressés pour la vie ou la mort Car nous avons décidé que l’Algérie vivra Soyez-en témoins ! Soyez-en (...)
Djafari :
Mouloud Feraoun, s’est invité par delà la tombe, à rejoindre le vacarme des débats qui nous ont tant passionnés ces jours-ci, et, subitement et simplement, les clameurs se sont tues ! laissant place au recueillement, à l’hommage, à l’éloge de celui qui s’est battu avec sa plume pour que vive l’Algérie. Il a réussi à nous réunir et nous fédérer malgré nos divergences, quelques instants au moins. Qu’un vibrant l’hommage lui en soit rendu. A côté des titres qui ont fait sa gloire et le prestige de la littérature algérienne : Le fils du pauvre, La terre et le sang, Les chemins qui montent etc…je citerais tous ceux qui ont fait vibrer Setif info, parcequ’ils ont été unanimes à célébrer Mouloud Feraoun : Tassadit de Kabylie, Ammar Bouzouar, M. Boutebna, Woman, Khali, Djamel ould Langar, Dalila de Bel Air, Naguib, Selim SF, Nosy Be, Adibuoz, Hamoud Zitouni, Kh, et tous les autres, pour leur dire qu’ils ont tous du génie et de la suite dans les idées. Je leur rends l’hommage aux vivants. Et je rends l’hommage aux (...)
yel :
BRAVO,,,,,,,,,,,,,c tout
DJAMEL. oueld langar. :
Merci Mr Hamoud Zitouni Très reconnaissant des oeuvres de ce grand surtout son roman *la terre et le sang*. Bonne continuation ......SALUT.
Woman :
@ Djafari Merci pour votre message rassembleur il en faut en effet par les temps qui courent D’autre part je suis de ces personnes qui pensent qu’une diversité d’opinion, des visions opposées sur des sujets sociaux librement exprimés, sont un avantage et un bienfait Un avantage parce que chacun peut prendre connaissance de ce que pense l’autre Un bienfait par ce qu’ainsi chacun mesure à quel point il ne détient pas la vérité infuse à lui tout seul et les deux font une société diversifiée donc riche en pensées Si nous arrivons à nous rassembler autour d’un grand monsieur comme Mouloud Feraoun c’est sans doute, parce que malgré nos divergences nous savons reconnaître - en tout cas la plupart d’entre nous - ceux qui œuvrent ou ont œuvré pour nous tous Algériens, pour NOTRE PAYS avant tout autre chose Des gens de cette envergure , il y en a et beaucoup, malheureusement ils sont si peu médiatisés si peu mis au devant de la scène par rapport à tous ces destructeurs de notre société portes parole, (...)
aghilas-kosseila :
azul fellawen, Tanmirt pour cette évocation du feu ,du grand pédagoque,du grand visionnaire ,du grand conteur de nos complaintes qui est notre feraoun .que la france politique ne lui a pas laissé la chance de voir l’algerie independante. inspecteur des affaires sociales,inspecteur d’enseignement presenti a l’education nationale de l’algerie ,bien que qu’il a refusé a plusieures reprises le ministere des affaires sociales proposé par la france coloniale. qu’il trouve ici mes pensées les plus sinceres. au dela de ces fabuleux romans,manuels soclaires envoutants qui ont ont bercé des generations de maghrebins et au dela... mais il y a un texte attrayant qui m’est resté indelibile dans ma mémoire est celui ci . ecrit lorsque il a ete solliciter par F.L.N pour écrire la déclaration du premier novembre 1954. il disait : si c’etait ça la creme du F.L.N je mettrais ma main au feu qu’ils vont tirer les marons du feu pour quelques bourjeois et politiciens tapis dans un silence.ils attendent la fin (...)
Djafari :
Woman, Nous avons besoin, aujourd’hui plus que jamais, de nous resserrer les coudes face à un terrorisme rampant qui frappe à nos portes, à peine closes, au moment précis où se dessinent à l’horizon les contours d’une crise des recettes pétrolières qui affectera sans aucun doute notre vie quotidienne dans un proche avenir. Il n’y a rien de pessimiste dans mes propos parce que je suis certain que nous triompherons des esprits sectaires qui tentent de nous ramener à l’idéologie autarcique du moyen-âge. L’ Algérie a su se libérer du colonialisme français et résister, contre vents et marées, à une décennie noire. Elle sera capable de faire face à d’autres épreuves. Si les débats prennent la forme de véritables pugilats, c’est tant mieux, parce qu’ils libèrent positivement toute l’énergie de l’agressivité accumulée en nous par la gestion anarchique du (...)
Woman :
@Djafari Tous les Algériens et Algériennes un peu conscients, savent que notre pays est dans le collimateur des ennemis des peuples arabo-musulmans ...ces ennemis se retrouvent dans la politique des certains pays étrangers avec leur désir d’hégémonie sur le monde en fonction de leurs intérêts ( ça c’est de le géostratégie vieille comme le monde ) MAIS SURTOUT chez nos frères ( hacha.. ) Ces faux frères mais de vrais ennemis s’acharnent pour abattre tout pays qui veut suivre la voie du développement économique, intellectuel et culturel en allant vers le modernisme voulant vivre avec son temps et son siècle Cet acharnement depuis quelques décennies avec la bénédiction de ces pays occidentaux est dû tout simplement au fait ces pays qui avancent ont un NATIONALISME dans le bon sens du terme c’est à dire forme une NATION qui se veut forte et SOUVERAINE sur son sol et maîtresse de ses richesses Ca ne plait pas, ça dérange même beaucoup parce que c’est à L’OPPOSE de l’idéologie (...)
Djafari :
@ Woman, J’ai pris acte de votre réquisitoire sans complaisance contre les fanatiques et les fanatismes. C’est tout à votre honneur. Vous concluez par : « Tout ce que je souhaite c’est que le peuple algérien du nord eu sud et de l’est à l’ouest pense dans ses tripes et dans son coeur à l’Algérie AVANT TOUT... ». Suggérez-vous, par ces propos, que nous puissions vivre dans le huis clos de nos frontières, sans ouverture au reste du monde ? J’espère que ce n’est pas le cas, parce que c’est ce que recherchent précisément les illuminés que nous condamnons de toutes nos forces. Fraternellement.
Woman :
@Djafari Je pense que j’interviens depuis assez longtemps sur ce site pour voir que bien au contraire, l’universalité bien partagée, la diversité de pensées, de modes de vie, d’opinions, la liberté de création et de choix de vie sont les points que je défends becs et ongles et croyez moi plus d’une fois j’ai eu droit à des noms d’oiseaux du genre sioniste jusqu’à civilisée si si ... à vrai dire cela me fait beaucoup rire de voir à quel point certains esprits sont limités dans les modèles qu’ils répertorient pour leur argumentaire si on peut appeler ça comme ça...passons Par contre force est de constater que les pays démembrés et livrés au chaos par le projet occulte de main mise sur le monde arabo-musulman sont ceux dont on a fait ECLATER la cohésion nationale en jouant sur les différences régionales, parfois ethniques et surtout religieuses et le wahhabisme/ salafisme rampant ou violent met en avant une forme dévoyée d’universalité extra nationale sous la férule de cette idéologie pseudo (...)
Commentaire n°260904 :
@ ishshahu Les sionistes n’ont pas d’amis autres que Les sionistes...comme ils le font sur le net. Vous imaginez alors un peu ce que doivent endurer les palestiniens et que la politique israélienne sioniste criminel n’est que mensonge tout comme leurs soldats monteurs et manipulateurs du net ! Tout est mensonge chez eux, rien de ce qui’ils disent n’est vrai et prennent Les palestiniens et le monde entier pour des imbéciles. Vers la mort israel , que la justice triomphe inch Allah. VIVE LA PALESTINE LIBRE ET INDÉPENDANTE.
nosy-bé :
Depuis 1948 ,que les palestiniens nous chantent le même refrain ..Ouin el 3arabi ,ouin ,ouin.. Si au lieu de perdre tout ce temps ,et de chanter ainsi que le faisait la cigale du célèbre Jean de La Fontaine , ils avaient construit ,quelque part sur l’immense territoire des arabes un petit bout d’Etat comme l’ont fait les israéliens , on aurait exprimé avec tout le monde notre satisfaction de les voir donner l’exemple d’un peuple courageux ,travailleur ,capable de s’auto-gérer . Mais au lieu de cela , ils continuent de chanter la cause commune pour le budget commun ,et de tirer avec des armes qu’ils ne fabriquent pas ,sur des fermiers ,venus de pays lointains , produire dans le désert du Néguev ce qui sert à achalander les étals du monde entier . Même Sétif-info ,accueille ce genre de discours creux ..Mort à Israël ,justice ,Allah ..vive la Palestine libre ,indépendante..etc ,pour relayer les voeux de naïfs énergumènes . Israêl a un projet ..il est celui de reprendre aux arabes la (...)
Djafari :
@ nosy-bé Le fait qu’Israël ait transformé le désert en paradis, pour citer les arguments des sionistes, ne leur donne pas le droit de voler leur pays aux Palestiniens. ni de pratiquer le Génocide matin et soir. D’ailleurs, le Droit international condamne Israël en permanence et c’est le véto américain qui maintient l’opression. La France aussi avait un projet en Algérie et pourtant elle a été expulsée hors pays ! Si je comprends bien, vous êtes du côté de l’oppression. nosy-bé, vous faites partie des injustes, je suis désolé de vous le dire mais c’est la vérité.
nosy-bé :
C’est le pragmatisme qui me fait parler ...Israël a une existence légale ,et est reconnu par la communauté internationale . La France a fait de notre pays une de ses colonies ,quand le partage du monde ,sous forme de pays -colons et de pays -colonies, le permettait . Dès que l’ordre a changé ,les français ont décolonisé partout où était exprimé la volonté de changer de statut ,dans ces colonies . Les algériens d’alors avaient fait valoir ce principe ...en négociant un cessez-le-feu et l’organisation d’un référundum d’autodétermination . C’est cela la base légale de notre indépendance .. Pourquoi utiliser des vulgarités ,quand il faut faire preuve de sagesse ? D’habitude ,ya Si Djaâfari ,vous faites preuve preuve d’une certaine hauteur d’esprit . Aujourd’hui ,vous me placez dans le cercle des oppresseurs ,moi qui continue de subir,chez moi ,dans le pays de mon Histoire ,celui de tous mes ancêtres connus , des oppressions cultuo-culturelles ,inutiles et outrageantes ! Que voulez-vous que je fasse ? Pour (...)
Commentaire n°261074 :
Tandja @Monsieur djafari : Vous aussi vous êtes le génie diplomate algerien.
Djafari :
@Nosy-bé Il n’y a [[aucune vulgarité dans mes propos ni aucun écart par rapport à ce que vous appelez « sagesse »… Israël n’a d’existence légale qu’à l’intérieur des frontières de 1967, pas un centimètre de plus ! Et la communauté Internationale, qui ne brille pas par son courage, en a pris acte malgré l’hypocrisie et la complaisance dans lesquelles elle baigne jusqu’au cou. Vous semblez reprendre, à votre compte et à vos frais, une rhétorique digne des plus farouches défenseurs de l’idéologie coloniale. Je me garderai bien de commenter outre mesure vos théories selon lesquelles « la terre n’est pas partagée en territoires éternels etc… » où vous laissez là, le champ libre à l’hégémonie et aux puissances militaristes de piller ce que bon leur semble. Vous favorisez le droit de la force contre la force du droit et je vous laisse face à votre conscience sans aucune forme de procès d’intention ni jugement de valeur. En revanche, je regrette bien sincèrement les difficultés que vous rencontrez pour vivre votre culture (...)
Djafari :
@Tandja 29 mars 2016 Je n’ai pas compris le sens votre message, mais ce qui est sûr c’est que je ne suis ni génie ni diplomate, mais un pauvre citoyen qui observe, impuissant, les abus dont sont victimes toutes les autres pauvres gens. Salutations.
nosy-bé :
Je ne suis l’avocat de personne ,et assure ne défendre nulle cause plus qu’une autre .J’exprime au travers de ce que j’écris ,une idée ,voire une opinion .Sans plus . Si vous partagez ,c’est bien .Sinon ,c’est toujours aussi bien. Pour revenir à notre géographie ...je ne trace pas de frontières pour l’instant . Mais j’indique que les frontières ne sont pas figées ,que les empires naissent et disparaissent ,que les religions et civilisations naissent et disparaissent ,et qu’il y a toujours une cause pour justifier ce mouvement perpétuel de l’Histoire des hommes . L’Afrique du nord a connu des invasions par le passé , et j’ai comme l’impression que ce cycle n’est pas prêt de s’arrêter . Le monde arabe a connu ses heures ,mais semble marquer le pas . Lui aussi s’est construit au détriment de la culture ,de la civilisation ,et des territoires des autres . Mais voici venu le temps ,pour lui comme pour tous les autres avant lui, de revenir à une autre configuration . Le processus est en marche (...)
Commentaire n°261150 :
Tandja @ djafari Merci, merci monsieur djafari pour tout ce que vous nous donnez. Vous êtes une personne tolérante, sincère, humaine, tout ce qui manque beaucoup à certains d’entre nous. Vous êtes génial je vous adore.Amicalement. Voilà en gros ce que je voulais vous dire.
Woman :
@ Djafari et Nosy-bé Pardon d’intervenir dans votre discussion passionnante du reste qui sort de l’indigence habituelle de certains - hélas trop nombreux - commentaires. Je crois en vous lisant que vous avez raison tous les deux.. Nosy-bé vous avez raison de dire que les frontières du monde ne sont jamais stables et définitivement dessinées surtout en période de guerre et en ce moment les pays arabo musulmans sont en pleine guerre -qu’on le reconnaisse ou non - au Proche et Moyen orient et ça se rapproche au Maghreb avec la Libye et le Sahel.. on verra dans quelques temps les frontières ...en fonction des intérêts et de la solidité des états concernés Vous avez encore raison de dire qu’il y a différentes formes de dictatures : elle peut être culturelle ( enfin là ça devient un non sens quand on veut imposer une seule et unique culture car par définition celle-ci est diverse ou elle n’existe pas ) elle peut être intellectuelle - la pensée unique - et la pire de toutes RELIGIEUSE qui (...)
Djafari :
@Tandja, Merci pour toutes ces marque d’affection qui me vont droit au cœur. Mais n’exagérons rien. Nous défendons probablement les mêmes idées et beaucoup d’intervenants sur Setif info sont de véritables génies qui m’apprennent beaucoup de choses instructives à chaque fois. C’est toujours avec le même plaisir renouvelé que je vous lis. Je vous aime tous et j’aime tous les algériens. Qu’Allah vous protège et sauve notre pays si chèrement récupéré des griffes de la barbarie coloniale et le secourt des prédateurs de l’intérieur et des gourous de l’OTAN qui ont des agents parmi nous.
nosy-bé :
J’ai assez commenté cet article . Encore que la plupart du temps ,j’écris n’importe quoi . Sans cette intervention de La dame j’aurai donc mis un point final à une discussion ,courtoise certes ,mais qui allait dans tous les sens ,au point où s’invitent des termes de barbarie et d’agents au service de l’OTAN . Woman ,puisqu’il s’agit d’elle ,soulève la problèmatique de l’identité nationale .Qui sommes nous ?Et suggère que l’on défende ce qui fait notre être ,donc notre Histoire ,notre religion ,et notre culture .. Il faut Madame ,se mettre d’accord sur tout ça . Et c’est très compliqué ...Ceux qui ont placé d’autorité l’Algérie ,et l’algérien dans un canevas ,se sont trompés ! Ils ont pour eux gagné un temps ,mais fait perdre à l’Algérie beaucoup de temps .Parce qu’il va falloir corriger tous ces errements ,puis négocier une nouvelle aventure . L’Afrique du Nord ne restera pas ce qu’elle est ..,même si pour elle ,la nature l’a gratifiée de frontières plutôt sûres !Je remercie autant ceux qui me lisent (...)
Djafari :
@woman, Comment voulez-vous que me réconcilie avec les sympathisants du sionisme ? Auparavant, je n’avais pas lu attentivement ses textes d’un racisme particulièrement virulent envers le peuple Palestinien et prosaïquement complaisant avec le colonialisme israélien. J’ai un honneur et des principes hautement nobles qui m’empêchent de me fourvoyer avec cet individu aux idées colonialistes et d’un genre inqualifiable. Il fait dépréciation des massacres du 8 mai 1945 de Setif, Haut Lieu de le Révolution Algérienne et substrat manifeste organique de notre mémoire collective. Mouloud Feraoun, hommage à lui, a du se retourner dans sa sépulture ! La dictature, nous en sommes tous victimes et ce n’est pas pour autant qu’on s’est jeté dans la gueule du Diable. S’il veut pratiquer son Chabbat c’est son droit que je ne conteste (...)
nosy-bé :
@ djafari Mais ridicule ,moi je ne suis ni chabbat ,ni ce que tu es ..ou crois être . Et s’il ne restait que ce choix ,entre toi et l’autre , tu peux deviner ma préférence . Tu parles trop ,quand il faut faire plus et mieux . Vas jouer ailleurs ...ce pays ,par ta faute et celle des tiens ,plaise à Dieu , va changer de couleur !Pour devenir bleu... Même parti trop tôt ,notre Mouloud ,faussement Féraoun a ouvert le chemin...Nous le suivrons ,jusqu’à nous extraire de cet horrible piège ,de cette horrible Histoire . La dame que tu appelles à l’aide ne te servira d’aucun secours ..fais face .Mais à qui le dis-je ?
Commentaire n°261360 :
Allons allons messieurs s’il vous plait restons dans la discussion et l’échange d’idées même contradictoires, évitons autant que possible les accusations aussi inutiles que véhémentes @ Nosy-bé Je ne conteste pas le fait que beaucoup de notre histoire a été triturée MAIS chaque partie le fait ; le pouvoir politique le fait, les Islamistes le font, les berbéristes ne sont pas en reste et d’autres encore, chacun ne prenant que le pan historique et culturel qui l’intéresse pour asseoir SON idéologie afin que les crédules et les ignorants y croient car à mon avis une personne cultivée SAIT faire la part des choses aussi bien sur nos origines, notre histoire la plus lointaine possible et LES religions qui ont traversé notre région nord africaine comme celles qui y existent encore aujourd’hui... Cette personne sait aussi que l’athéisme et agnosticisme sont très répandu dans la population, il y a ceux qui le proclament et il y a ceux qui le taisent pour avoir la paix c’est tout ! Une deuxième (...)
Djafari :
@ nosy-bé réponse à votre 1er post du 31 mars 2016 Je suis le premier à condamner ceux qui ont « mis l’Algérie dans un canevas » et pour le citer, il s’agit du parti unique qui n’a jamais recueilli ma sympathie. C’est presque avec regret, mais avec une honnêteté intellectuelle évidente que je lui reconnais la défense acharnée de notre personnalité algérienne et, de par la générosité légendaire de notre peuple, d’avoir aidé par une brillante diplomatie active et militante, tous les peuples opprimés de la terre. C’est un fait incontestable que personne ne pourra nier ! Je regrette profondément que le même effort ait fait cruellement défaut au plan intérieur. Pourquoi, dans votre réponse, passez-vous sous silence votre attachement au sionisme et votre aversion à l’encontre d’un peuple qui se bat depuis 1948 contre la barbarie sioniste et contre les pays qui la cautionnent qui représentent 80 % de la richesse mondiale (un peu moins aujourd’hui avec l’émergence des BRICS) ? Vous semblez rêver de voir l’Algérie (...)
Djafari :
@nosy-bé réponse à votre 2e post du 31 mars 2016 Je n’ai pas encore répondu à votre 1er post que vous m’en balancez un second, en forme de torpille à l’américaine… C’est de bonne guerre ! Pourquoi brusquement ce changement de ton ? Vous disiez, je vous cite « une discussion ,courtoise certes ,mais qui allait dans tous les sens… » pour rajouter un peu plus tard « « Tu parles trop ,quand il faut faire plus et mieux . Vas jouer ailleurs ...ce pays ,par ta faute et celle des tiens… » et plus loin encore « La dame que tu appelles à l’aide ne te servira d’aucun secours ..fais face .Mais à qui le dis-je ? » - OU AVEZ VOUS PERCU UN APPEL AU SECOURS DE MA PART ? Madame Woman, pour la citer nommément, est venue d’elle-même faire une médiation entre vous et moi et je l’en remercie. D’ailleurs ses conclusions ont été absolument neutres alors que vous défendez la raison du plus fort, c’est-à-dire le loup, je soutiens quant à moi le plus faible qui est probablement l’agneau selon la fable. Serais-taxé d’outrecuidance si je (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus