Accueil > Santé >

Sensibilisation sur le danger des antibiotiques dans la viande de volailles

mercredi 16 mars 2016, écrit par : Boutebna N.

La présence de résidus d’antibiotiques dans les viandes de volailles et leurs effets sur la santé a fait l’essentiel des campagnes de sensibilisation menées mardi à la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif à l’occasion de la journée mondiale des consommateurs.

Selon Mr Azzedine Chenafa, président de l’association de la protection des consommateurs de Sétif, l’usage des antibiotiques chez le volaille existe à travers le monde dans un but préventif. Cependant, en Algérie, les aviculteurs utilisent de fortes doses d’antibiotiques dans le but d’engraissement et de gain d’argent sans passer par l’avis du vétérinaire. De plus, les aviculteurs ne respectent pas les délais légaux d’antibiothérapie pour que les volailles se soient débarrassées de ce genre de médicament avant qu’elles soient consommées par le citoyen. Les aviculteurs écoulent leur marchandise bien avant que les doses d’antibiotiques ne soient éliminées.

D’après Mr Chenafa, le danger réside dans la consommation périodique de la viande de volaille gavé d’antibiotiques qui peuvent habituer le corps humain à ce genre de médicaments, et leur inefficacité en cas de besoin par le consommateur pour la guérison. La consommation de la viande de volailles provoquent une baisse de l’immunité et développent la résistance de certains germes aux antibiotiques.

Les vétérinaires déconseillent en première intention la consommation du foie de volaille. Ce dernier contient la plus la grande concentration d’antibiotique administré.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
LE RÉALISTE :
Voilà un sujet à abordé merci Mr BOUTEBNA. Depuis très longtemps que ce genre de problème éxiste ,malheureusement pas de sanctions envers les auteurs et les fautifs ,qu’à chaque fois les mêmes manières d’utiliser les produits interdits par la loi ,(antibiotiques). Le consommateur est complice en direct par cette opération ,il ne demande même pas l’origine de la production ,même le certificat de livraison et la date .(c’est un droit éxigé ) Que tout le monde se mobilise contre le danger.vétérinaires, aviculteurs,association des consommateurs, médiats, citoyens, SOYEZ VIGELANTS. Prévenir mieux que guérir. (قال الرسول (عليه الصلاة والسلام من غشنا فليس منا....فخوذوا حذركم
khali :
Les vétérinaires déconseillent a consommation du foie de volaille. Ce dernier contient la plus la grande concentration d’antibiotique administré. les vétérinaires sont présent dans les fermes, les abattoirs lieux respectifs de production et d’abattage de ce produit à large consommation avant sa mise sur les marché. que fond ils durant leur heures de travail ne sont ils pas responsable sur la qualité du poulet de chaire, sur sa vaccination son traitement et le cas échéant sur la destruction de la production à risque ? le service de la santé au niveau de la wilaya conseille le consommateur de choisir le magasin . les conseil c’est bien , mais que fond ces services pour que le produit exposé à la vente soit conforme aux règle d’hygiène et de santé. nous n’avons pas eu vent d’un procès d’un éleveur, d’un vétérinaires d’un transporteurs, d’un vendeur , bref d’un maillon de la chaîne de la filière les services de contrôles quand ils agissent c’est pour se rendre chez UNO pour constater le manque d’hygiène une (...)
staifi alam :
oualah vous nous prenez pour des ignorants MONSIEUR CHENAFA vous croiez quand a 1 etat rien ne va dans ce pays aucun ministres na sa place aucun responsables aussi le jour ou les mouches feront leur reserve lalgerie sera 1 etat qui vebane dire yaoula djazair dire doula
Djafari :
Ce qui est valable pour les volailles l’est aussi pour les bœufs et les moutons. Nous ingurgitons des quantités au dessus du seuil de tolérance aussi bien en antibiotiques qu’en pesticides présents dans l’alimentation du bétail et des volailles. Le manque de rigueur entraînera forcément des conséquences désastreuses sur la santé des consommateurs dans un pays où la Santé Publique est le dernier souci des Pachas au pouvoir.
Seffih Zoheir :
Je me demande sur quelles études s’appuie Monsieur Chenafa pour affirmer ainsi tout ça ?
Mous :
Bonjour monsieur BOUTEBNA c’est un sujet qui me tient à coeur depuis un certain temps je voulait vous contacter sur ce sujet .Dans le village de BIR-HADDADA à la sortie vers Ain oulmene il y a un marché de fumier de volailles des dizaines de camions ainsi que des semi-remorques pleins de fumier sont stationnés et attendant les acheteurs surtout ceux venant du sud (biskra,el-oued) sachant que ce fumier contient des antibiotiques .j’aimerais que vous fassiez un tour accompagnés de vétérinaires et autres gens spécialisés dans le domaine .Merci de votre attention
Commentaire n°260243 :
SALAM La terre doit etre vierge de tout produits chimiques Les gens doivent s abstenir et exigez la provenance du produit L ettiquetage lisible et la sanction !
merouche charaf :
salam oualikoum-le poulet et la dinde et c’est trop cher en algérie trés peut de personne achéte de la viande rouge et de la viande congelé et pas asser de producteur bovin et de poulet et dinde et otre .trop d’importation de viande et céréale et otre venue d’europe et de l’inde et du brézil.combient y atil de producteur de poulet et de dinde et bovin et d’agriculteur en algérie en 2016 pour 44 millions d’abitants .une économie comme en algérie baser sur l’importation agroalimentaire ne peut pas créai des emplois durable et les centre de formation proffesionnelle d’agriculture pour aprendre le métier au jeunes en algérie et a sétif sa n’éxiste pas a quand la constructions a coter de sétif du premiers centre de formations de l’agriculture en algérie et pourqoi pas un partenariat avec le voisin marocain dans c’est domaines.un éxemple le maroc et son centre de formation (...)
Commentaire n°260251 :
On se veut grand professeur de médecine ! Si le contenu,glané ça et là sur internet , est vaguement vrai l’auteur semble oublier que le simple citoyen n’a pas un laboratoire chez lui pour sélectionner les bonnes volailles et que ce travail relève des services sanitaire de la wilaya ....à moins qu’entre les lignes on doit comprendre le boycott des viandes blanches...et dans ce cas pour le bonheur de qui et à qui profite cet article.....si anodin....
Association Protection du Consommateur de Setif :
Association Protection du Consommateur de Setif Pour M. Seffih Zoheir. L’organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) parle de la résistance aux Antibiotiques comme d’une maladie emergente est pour cause leur surprescription sans parler de leur consommation dans la viande de la volaille. Ce qui a permis aux bactéries résistants de proliférer. M. Seffih nos éleveurs continuent a les administrer massivement à leur bétails et à leurs poulets de chaire et pondeuse sans se soucier de la santé des consommateurs, pour terminer je vous dis peut - êtes vous êtes un éleveur mais vous êtes toujours un consommateur.
bougaa :
L’industrie agro-alimentaire répond au besoin de ses consommateurs, si tout le monde veut manger du poulet plusieurs fois par semaine, il faut un produit qui ne soit pas trop cher et qui peut être a la portée de la majeure partie des bourses. Le choix entre une alimentation de qualité pour une minorité et la mal bouffe pour un maximum de personnes n’est pas un choix pour notre pays. L’élevage industriel permet de nourrir la majorité de la population à un prix raisonnable avec les contraintes citées dans l’article, l’utilisation des antibiotiques est une nécessité dans ce cas, c’est leur utilisation en excès qui est problématique faute de contrôles serieux. Un élevage bio ou raisonné nest pas possible étant donné le déséquilibre entre l’offre et la demande de produit de qualité à des prix abordables. Il suffit de regarder ce qui se passe dans les pays occidentaux qui sont confrontés à cette problématique, mais eux ont su offrir des alternatives en créant des marchés comme le bio et en privilégiant des (...)
khali :
Rêver A propos du Travail, ils cofectionnent des une banderole surlaquelle est écrit, Ils nous empêchent de rêver, on va les empêcher de dormir qui a écrit ça ? ça doit être des jeunes qui ont écrit ça réponse comment t’as deviné ? logique ça fait bien longtemps que les adultes ne rêvent plus ...!?
ben ali :
l’algerien est un mauvais acheteur aussi -il va priveligier le poulet le moins cher a un poulet fermier de qualité mais plus long a produire ...on ne peut pas fournir pour pas cher la qualité car celle ci se paie .L’etat est un mauvais regulateur car il devrait imposer un cahier des charges aux differents producteurs et des labels pour differencier les producteurs et ainsi permettre le decalage dans les prix .C’est valable dans toute la production agricole -ou sont les tomates qu’on pouvait manger comme un fruit -aujourd’hui vous mangez des engrais et de l’eau et le gout a disparu -mais on peut pas payer le meme prix non plus car les rendements sont plus faibles en agriculture bio .
Commentaire n°260306 :
Achriw djaja 3rab wantouma mathaniine wla taksar ras hada.
khali :
Association Protection du Consommateur de Setif, 17 mars 2016 où se trouve dette association, a t elle un local, une adresse, au N° de téléphone ou fax, une Email , quelles sont les heures de réception ?
khali :
@ Association Protection du Consommateur de Setif, quel est le bilan de cette association ? que faire pour être reçu par cette association ? quel est le dossier qu’il faut lui préparer pour qu’elle nous défend ? est ce que cette association a une tutelle à l’échelle nationale ? est ce qu’elle est en mesure de prendre en charge les affaires concernant les remboursement des prestations en imagerie, analyses médicaux, et honoraires des médecins qui sont facturés plusieurs fois plus que ce que la réglementation CNAS propose comme remboursement ? qui est le fautif, le médecin, le laboratoire, le centre d’imagerie ou bien la CNAS, ou mieux encore le législateur qui ne prend pas en compte l’augmentation des tarifs décidés unilatéralement par le prestataire de services (...)
Commentaire n°260424 :
c’est normale république bananiere
khali :
on dirait que personne ne connait l’Association Protection du Consommateur de Setif, attention un fantôme rode à sétif,
oulid khotek a khali :
wach khali , khareft wakila naarfou had l’association kima naarfouk enta, wach rayek khali koulech fontome fi hadh el billad a khali mat hirech
Commentaire n°260466 :
hmisse har wa chwiya matloue wla el djedj el messmoum avec les antibiotiques
oulid khotek a khali :
samahni a khali ghelat fi Fantôme mane choufeche emlih je m’excuse chers(es) lecteurs(trices) pardon Mr le modérateur.
Commentaire n°262066 :
boooooune abbitee !!!!!!!!
badie :
mais c’est grave !!! et les femmes enceintes interdites de tout médicament ! c’est quoi leurs sort et celui du bébé ? aucun rappel la dessus ?!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus