Accueil > Santé >

Journées portes ouvertes sur le CHU de Sétif

mardi 5 avril 2016, écrit par : Boutebna N.

A l’occasion de la journée mondiale de la santé , le CHU Saadna Mohamed Abdenour de Sétif organise les 5, 6 et 7 avril 2016 des journées portes ouvertes.

Le personnel du CHU accueillera son public pour présenter ses services et ses activités médicales à l’entrée principale en face la direction générale. Des conseils hygiéno- diététiques seront également présentés durant ces journées.


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
setifien :
Wallah koulache khourti le manger infecte cuisinier deguellasse les services aussi ce dg aime le prestige hram alikoum allah tsalkouha
Dr No :
Les portes ouvertes sont sensées montrer au publique les activités de telle ou telle entreprise. Que doit montrer le chu ? Une structure moribonde, ou règnent le gaspillage de l’argent publique au profil des chantiers importés de l’ouest. Le malade est leur dernier des soucis. Alors arrêtez de grâce de mentir aux gens !!La population n’est pas dupe !!Ce qui se passe au chu est connu de tout le monde,(manque de ceci ,de cela,de place,des attentes interminables,un niveau de consultation des plus bas,le repas infecte,les embouteillages,a l’entrée comme a l’intérieur......., RIEN NE MARCHE et ne marchera jamais tant qu’il n’y aura pas une politique réfléchie de santé
Commentaire n°261675 :
Qui de nous ne connait pas l’état catastrophique des CHU, en Algérie. Ces portes ouvertes ne vont rien changer… Ce qui changera nos CHU c’est la bonne gestion, la rigueur, le patriotisme et surtout la compétence de ses médecins et corps paramédical. Tout le reste n’est que poudre aux yeux…
STAIFI :
Bonjour, Svp, faites un effort pour cette personne -diabétique, hypertendue- atteinte d’hépatite B qui attend depuis le 24/02/2016 les résultats anapath des prélèvements de son foie (n°983). Toutes les analyses montrent une hépatite B chronique avec charge virale élevée. Un médecin lui a dit lors de la biopsie que son foie était atteint sur une surface de l’ordre de celle de la paume de la main. Cette patiente attend de commencer son traitement, son état dépérit de jour en jour (fièvre, douleurs coté droit). Peut-on être plus patient que ce patient ?
khali :
peut on savoir quelles sont les duites, les retombées de l’affaire de l’accident de l’ambulance qui a enregistré des morts (internes , su chauffeur et des malades le reste sans commentaires, scanner en pannes, pas d’analyses médicales ’manque de produits = allez chez le privé voici l’adresse que conseille les préposés aux guichets,
Ammar Bouzouar :
Loin de moi l’intention de dénigrer cette initiative, mais apparemment il s’agit d’une journée portes ouvertes sur l’entrée du CHU et non sur le CHU lui même. Définition habituelle d’une journée portes ouvertes : Une journée portes ouvertes est un événement durant lequel des lieux généralement interdits au public sont exceptionnellement ouverts aux visiteurs. Telle qu’elle est présentée en dehors de l’établissement, il ne peut être question de journée portes ouvertes, mais plutôt d’une exposition.
Commentaire n°261693 :
Sur le mouroir vous voulez dire...ils vont nous montrer leur planche à découper , leur frigo , leur conserverie......
STAIFI :
Bonsoir, PS à mon msg concernant la malade atteinte d’hépatite B : Elle a été dépistée en Décembre 2015. Aucun traitement à ce jour.
khali :
pas d’aiguilles spéciales pour les tests du foie, pas de produits pour les analyse, appareillages en pannes aller voir ailleurs, ils sont mieux équipés que le chu qui achète ces articles qui ne se trouvent pas dans établissement qui peut nous renseigner sur la destination et l’usage de produits de consommations et leur pénurie dans les services du chu ? aucune réponse ne sera réservée à ce post car les responsable sur ce matériel sont en activités dans les labos et les centres d’imagerie chez leur second employeur salam
Commentaire n°261731 :
L’hôpital algérien est malade Malade de la bureaucratie non compétente dans tous les les domaine santé agriculture industrie justice ect y’a t’il un cahier de doléances pour faire ses remarques ou sa satisfaction ?
khali :
pas de produits consommables pour les analyses médicales appareillages pour imagerie en pannes, manque de pièces de rechange, , jamais à cause de mauvaise manipulation ou de prélèvement d’un organe pour son transfère chez le 2 ième employeur le chu ne dispose pas d’aiguilles spéciale pour les prélèvement de tissu du foie pour analyses conseils du personnel affecté aux labos d’analyses et des services d’imagerie et de radiologie : allez voir le privé, je vous oriente vers telle adresse , il est compétant et dispose de matériel adéquat le conseil est gratuit j’attend la réaction des services du chu et des organisateur de ces journées portes ouvertes
Djafari :
J’ai lu tous les commentaires jusqu’à maintenant et personne ne semble satisfait des services de l’hôpital phare des Hauts Plateaux. J’ai moi-même perdu un cousin en 2014 soigné avec un lance pierre (dans un service que je ne citerai pas) pour ne parler que de ce dernier cas. Le budget de la Santé de l’Algérie ne représente que 60 Milliards de dinars, (chiffres de 2014), c’est à dire une misère à côté des richesses du pays détournées pour financer je ne sais quelle MAFIA . La politique de Santé en Algérie est déplorable et je crains que les restrictions budgétaires qui nous attendent ne vont rien arranger. Même en période de vaches grasses le secteur médical était déjà le parent pauvre des ministères de l’Algérie contemporaine, où Messieurs Les Ministres se soignent hors du pays. Il est vraiment dommage et regrettable de laisser le peuple algérien sans soins, et surtout, du point de vue de l’Ethique, d’abandonner nos malades sans assistance à personnes en Danger de Mort. Enfin, il est bon de rappeler qu’ UN PEUPLE (...)
khali :
le jour où fakhamatou le raïs et son entourage mettra les pieds dans cet établissement pour se soigner , alors là il méritera l’appellation CHU se sétif tant que la CANAS continue à prendre en charge les soins à l’étranger des ministres, des cadres supérieurs de la nation (toz pour ces soit disant super hommes sur la terre d’Algérie ), le secteur de la santé restera un mouroir pour le peuple BOUMEDIENNE malade a fait un choix se faire soigner en Algérie, mourir en Algérie LE PEUPLE ALGERIEN l’A ACCOMPAGNÉ à EL ALLIA Où il repose
khali :
le jour où fakhamatou le raïs et son entourage mettra les pieds dans cet établissement pour se soigner , alors là il méritera l’appellation CHU se sétif tant que la CANAS continue à prendre en charge les soins à l’étranger des ministres, des cadres supérieurs de la nation (toz pour ces soit disant super hommes sur la terre d’Algérie ), le secteur de la santé restera un mouroir pour le peuple BOUMEDIENNE malade a fait un choix se faire soigner en Algérie, mourir en Algérie LE PEUPLE ALGERIEN l’A ACCOMPAGNÉ à EL ALLIA Où il repose
lahwawi :
entrée du chu infecte :les services en ruines , les toilettes nauséabondes,les urgences deguelasses portes ouvertes vous dites et la porte du chu est barricadée par les bus de plaisance la photo ne reflete en aucun cas la triste réalité khafou rabi ya nasse
houhou :
Mieux d’abord améliorer la qualité des soins aux malades que d’organiser ces portes ouvertes bidon dont le dessein et de se faire montrer comme étant cracks. Il faut s’en occuper des cafards qui envahissent les salles des pauvres malades dès la tombée de la nuit et la férocité de certains énergumènes appelés à tort, infirmiers . On a eu à subir les affres de ce bastion de la mort, appelé pompeusement CHU
Commentaire n°262190 :
Le Val De Grâce pour la nomenclatura et les abattoirs pour la pauvre populace que nous sommes. Dieu merci, le jour du jugement dernier, nous serons tous égaux devant le Tout Puissant.
Mr Hyde :
Pour la nomenklatura Le Val de Grâce, Et pour le bas-peuple, le val de crasse, Ben M’hidi, Amirirouche, au secours Les caïds et les bachaghas sont de retour.
Commentaire n°263378 :
Salam alikoum, Je voudrai attirer l’attention des autorités sanitaires sur le scandale des femmes enceintes et qui se font opérer à l’accouchement par césarienne au niveau de certaines cliniques privées sur orientations de quelques relais au niveau du CHU , au motif que le geste sera difficile à l’hôpital et que l’enfant est difficile à extraire et un tas d’histoires du genre . Résultat de ces mauvais conseils , on aura fragiliser nos femmes ayant pratiquer la césarienne pour ne plus enfanter ou alors à long terme . Les tarifs pratiqués au niveau des cliniques privées sont de : 60.000,00 DA pour une césarienne et 12000,00 DA pour un accouchement par voie basse (normal). Les tarifs peuvent peut -être expliquer la mauvaise orientation des femmes enceintes n’est-ce-pas ? Attention ! notre taux d’accroissement de la population peut en pâtir . Ou alors s’agit-il d’un espacement des naissances planifié (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus