Vendredi  21 Rabi Thani 1438  -  20 janvier 2017
  Accueil > Santé
Des spécialistes mettent en garde contre la vente des plantes non-contrôlées
dimanche 15 mai 2016, écrit par : Boutebna N.

De nombreux chercheurs du pays ont mis en garde mercredi et jeudi derniers contre la vente non-contrôlée de certaines plantes médicinales en marge du premier séminaire international de pharmacie de Sétif.

Selon les spécialistes, des formules de médicaments à base de plantes peuvent s’avérer dangereuses, voir mortelles, en raison du manque d’essais cliniques. Ces derniers, indiquent les conférenciers, permettent d’étudier en partie les effets toxiques éventuelles liés à la prise des médicaments avant leurs commercialisations.

Le patrimoine floristique de l’Algérie avec plus de 1000 plantes ayant des vertus thérapeutiques offre un terrain propice pour l’émergence de vendeurs dits « herboristes ». La simple opération de vente des produits cède la place à des « consultations ». Des malades recourent aux soins par des plantes médicinales dont les vertus sont vantées. Les herboristes proposent des produits assimilés aux médicaments comme les gélules, les pommades et les sirops contre des maladies que la médecine moderne n’a pas pu les combattre à savoir le cancer, le diabète et l’hypertension artérielle. Ces produits sont cédés à des prix terribles allant jusqu’à plusieurs milliers de dinars.

Le séminaire a réuni pas moins de 200 chercheurs du pays, de France et de Canada. « De la plante aux médicaments » est le thème débattue par les conférenciers durant cette rencontre scientifique. Ci-après quelques photos :

9 commentaire(s) publié(s)
TALGHOUDA ! :

Vaut mieux une plante toxique mais naturelle ,ça passe ou ça casse , qu’ un marabout nommé CHAKIB KHELIL qui lui vous refile un Alzheimer a 20 ans et vous rend zombi et autiste a vie a 20 ans et 1 jour ! Faut aussi raser la culture des zaouïas c’est la pire des plantes vénéneuse .
NB : Ceci dis , vaut mieux consulter votre médecin traitant même s’il es bancale, pour être poli...
PS /le titre de ce post se veut un hommage a ami cher...Salut l ’artiste !

Pantagruel :

S goinfrer est aussi mortel que les plantes les plus toxiques ...et on ne manque aucune occasion pour se "gargantuaser" .....

Commentaire n°264577 :

A priori, ces photos sont personnelles et superfétatoires. Elles sont vraiment inutiles de les présenter, une seule photo suffisait largement.

La gourmandise des « spécialistes » a détourné l’essence et le but du séminaire qui est
Les plantes médicinales, l’éthnobotanie, la phytochimie et le développement pharmaceutique des médicaments à base de plantes.
Vers des intentions mesquines et égoïstes.
Il faut d’abord commencer à balayer chez soi, avec les médicaments mal stockés, périmés et inefficaces importés de l’Inde, Egypte, Syrie, etc.

Un spécialiste ne devra pas parler dans le vent, il devra citer explicitement les noms des plantes susceptibles d’être létale et demander de les interdire.

Les gens se penchent sur les plantes médicinales pour plusieurs facteurs tels que l’efficacité et le cout. L’université devra ouvrir une filière pour encadrer ces "pharmaciens traditionnels" pour leurs donner le savoir nécessaire afin qu’ils améliorent leurs services.

Bioque Technologies vend aux USA l’extrait de corossol (soursop, graviola) comme remède contre le cancer. Les plantes n’ont pas encore délivré leurs secrets alors dites-moi que signifie le contrôle pour vous. Setif1 est elle bien placée que NIH.gov

Il faut dépasser la bureaucratie et les lobbies des mafieux incultes.

Commentaire n°264584 :

Selon les spécialistes, des formules de médicaments à base de plantes peuvent s’avérer dangereuses, voir mortelles, en raison du manque d’essais cliniques. Ces derniers, indiquent les conférenciers, permettent d’étudier en partie les effets toxiques éventuelles liés à la prise des médicaments avant leurs commercialisations.
A mon avis, y’a pas plus mortel qu’un médecin qui prête le serment ’ d’hypocrite ’ dont le texte est ailleurs et pas chez nous, le fondateur de la déontologie médicale.
Médecins et pharmaciens obsédés par l’esprit mercantile, les premiers ne cherchent qu’a déplumer leurs patients pour se vanter le soir entre eux au sujet des meilleures villas et les meilleurs projets de vacances de leurs progénitures, quant aux seconds, leurs connivences avec certains malades sont prêts a commercialiser des psychotropes dont les gains rapportent dix mille fois mieux que la commercialisation de la cocaïne.
L’association de ces deux malfaiteurs (médecins et pharmaciens) ne fait qu’augmenter la thérapie par les plantes, car le mal provoqué en consommant ces dernières et plus doux que soit disant la santé prescrite par ces charlatans.
Toutes mes condoléances à la famille " TALGHOUDA "

Commentaire n°264599 :

La phytothérapie c’est une alternative mais douce qui ne remplace pas la médecine clinique et classique.
Pour moi certains charlatans soient , médecins psychothérapeutes et pharmaciens utilisent ce concept scientifique avec un peu de religion et prétendent guérir beaucoup de pathologies.
Actuellement ils sont tous devenus commerçants par excellence et à vous de juger ?????
On paye une consultation et les explorations annexées à 3000DA et il est imposé à 300DA et on te rembourse sur les tarif de 300DA.
J’ai acheté du vogalène suppositoire chez un pharmacien à 1400DA et un autre me l’a proposé à 2500 DA ce n’st pas du viol qualifié où sont les organismes de contrôle ??

bourourou :

à 16 mai

le suppositoire à 2 500 DA est un suppositoire à tête chercheuse au cas où tu l’ignores

merouche charaf :

salam oualikoum- et pourqoi sanofi n’invésitiré pas aussi a sétif avec l’ouverture d’une usine de fabrication de médicament et laboratoire a coter des univerciter de sétif sa crérait des emplois comme a alger http://www.usinenouvelle.com/article/sanofi-investit-70-millions-d-euros-dans-une-usine-en-algerie.N188433 et vidéo https://www.youtube.com/watch?v=fZEaeSjT9lU et sa ferait bésait les prix des médicament et plus de choix.

piana :

je ne trouve pas nacer djerar radio cafe setif enfin pardon radio setif et pourtant....
mes amis on se croirait dans un aarss professeur ...mahdadi en train de manger svp stop a la mediocrite des depenses pour rien.. talghouda est mort et enterrer a sidi haider
a bon entendeur

aghilas-kosseila :

azul fellawen,
tanmirt pour des initiatives louables , au lieu de faire appel a des herboristes et des pharmaciens ,de medecins de travailler ensemble. ici certains commentaires sulfureux ,tirent a tout azimut sur les zaouiyas ou je ne sais quoi d’autres ?.
- pourquoi nous avons cette culture d’humilier l’autre !.
- serieusement de nos jours ,les pharmaciens,les medecins peuvent-ils edentifier nos plantes ,leurs intereactions ,leur synergie ,leur composition.
- quant a talghouda ou tawaktert selon les régions. est mangeable sans toxicité comme un simple féculent.
- c’est vrai aujourd’hui. on la retrouve chez les vendeurs de plantes a 2400.da. le kilo. recommandé comme médicament pour le goitre ! est-ce il y a des études cliniques !
- le diabete vaincu par d’autres méthodes ,idem du cancer hors des protocoles. dans ce jeux il n’y a pas que lescarlatans qui jouent la comidie ,mais helas les lobbies pharmaceutiques ne sont pas des bons samaritains...bloquent des recherches fructueuses qui ne rapportent pas.... et le malade livré a lui meme ,peut s’accrocher aux marchants de reves. parceque chez on tatonne ou on reprend sans revirifier les traveaux des autres.........il y a beaucoup de choses a faire et eaucoup de carence en matiere de vulgarisation et du savoir botanique. a cette occasion de l’aid. je vous dirai saha aid nun. tanmirt ar timlillit.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles