Ce site utilise des cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérets et pour faciliter la rédaction de vos commentaires et de vos annonces.

Samedi  01 Ramadhane 1438  -  27 mai 2017
  Accueil > Santé

La lutte antitabac en ligne de mire à Sétif

mercredi 8 juin 2016, écrit par : Liberté

Le tabac tue une personne sur deux dans le monde. En Algérie, le tabac tue une personne toutes les 15 minutes. Il faut mettre fin à cette hécatombe en luttant contre l’industrie du tabac qui prospère en Afrique et qui a beaucoup d’influence sur les décisions politiques. Les chiffres qui ont été annoncés par le président de l’Association française des droits des non-fumeurs et secrétaire général de l’Alliance contre le tabac, Gérard Audureau, lors du troisième forum international sur le cancer organisé, hier et avant-hier, à Sétif, suscitent une mure réflexion qui nécessite désormais de mettre les bouchées doubles pour appliquer les lois. Selon le Pr Hamdi Chérif Mokhtar, épidémiologiste et auteur du premier registre du cancer, la nécessité de passer à l’acte pour appliquer l’arsenal juridique existant depuis 1985 s’impose. Notre interlocuteur n’a pas mâché ses mots pour tirer la sonnette d’alarme : “Nous allons passer à une autre étape qui est cette amorce démographique durant les vingt prochaines années, car la population va vieillir et l’incidence du cancer augmentera. Notre devoir est de se préparer davantage par des développements structuraux, stratégiques et opérationnels”, dira notre interlocuteur. Et de renchérir : “Nous devons aussi traduire les mesures prises dans le plan anti-cancer 2015/2019 en véritable actions dont un suivi rigoureux et une évaluation périodique afin de diminuer l’incidence. À cet effet, notre travail doit être focalisé sur trois volets, voire des cibles potentielles et réversibles, responsables de 50% des cancers, à savoir le tabagisme qui est responsable du tiers des cancers, l’activité physique et l’alimentation”. De son côté, M. Audureau, qui cumule une longue expérience dans le domaine de lutte contre le tabac, a indiqué à Liberté que la prévention ne suffit pas, il faut appliquer les lois.

“La lutte anti-tabac est un travail de longue haleine. Les choses ont beaucoup évolué et il y a une prise en compte de la population. Les moyens existent, cependant il manque un peu d’organisation. En France, il a fallu 20 ans pour être performants. Les associations de lutte contre le tabac doivent avoir une influence sur les gouvernements tout en restant libres”, dira M. Audureau qui a indiqué qu’en Afrique la prévalence est moins importante que dans les pays développés, cependant elle évolue très vite car le marketing est dirigé vers les jeunes et les femmes.

“Le tabagisme chez les femmes évolue en Afrique et dans les pays en voix de développement. Les femmes vont arriver au niveau des hommes sachant qu’on n’est pas égaux devant la maladie. Les femmes sont plus sensibles, notamment au cancer du poumon, d’autant plus que 80% des cancers du poumon sont liés au tabagisme”, explique notre interlocuteur qui nous a aussi indiqué que le tabac a une incidence sur le cancer du sein chez la femme.

F. SENOUSSAOUI

9 commentaire(s) publié(s)
ahmed el mekki :

il faudrait faire fermer toutes les khaimas ou l on fume la chicha il y en a partout a setif c est un danger pour la sante et ce sont des lieu de debauche je plaint leur voisin

Djafari :

Quand on est esclave du tabac
on ne peut se targuer d’être un homme libre
ni une femme horra !
Il faut FAIRE L’IMPOSSIBLE pour se sortir de cette impasse mortelle !

CHARLOHATAB :

Avec ces orobis et ces ignards il te sert au restaurant la cigarette a la bouche ou entre les doigts il te prepare le sandwicht la cigarette a cote ou dans sa bouche non c est debile tu lui fais la remarque il rigole !!! l algerie dans tous les domaines de proprete, hygiene , civisme , droit, c est le pays reculer du monde a part si on le compart au bengladech d ailleurs ils ont le palmares 1 é au podium : ROUTE...CIVISME...DESOBIESSANCE... DESORDRE....AGRESSION....STADE....SALETEE....CIGARETTE PARTOUT SANS SCRUPULE....NEGLIGANCE .... CORRUPTION MEME DANS LES WC .

Commentaire n°266032 :

Le tabac fait des ravages, surtout parmi les jeunes, en Algérie.
Ce qu’il faut est une sensibilisation continue et de proximité, à l’école, le lycée et l’université.
En plus d’interdire de fumer dans les lieux publics, la loi doit être sans pitié avec les contrevenants.
Les énormes pertes en vie humaine et financières, dues au tabac, ne sont plus à démontrer.
Faut-il rappeler que pendant la guerre de libération et pendant quelques années, la révolution avait interdit l’usage du tabac aux algériens, par mesure économique.
Maintenant que tout le monde sait que le tabac est un danger mortel, interdire son usage, une fois pour toute, n’est pas une si mauvaise idée.

nosy-bé :

La période de jeûne est un moment idéal pour se défaire de l’addiction au tabac ..et à l’alcool !En effet ,et jeûnant toute la journée ,la demande du corps du corps en tabac et autre alcool se rétrécit de jour en jour jusqu’à disparaître au bout de quelques temps (environ une semaine pour le tabac ,et deux mois pour l’alcool) . Il faudra cependant s’astreindre (et s’y tenir) à un régime stricte pendant ces temps pour l’un et pour l’autre .
Pour le tabac ..
1- premier jour : s’autoriser 3 cigarettes : une au ftour ,une heure environ après la fin du ftour (c’est le plus difficile à faire) .
:une vers minuit
une au s’7our
2-deuxième jour : 2 cigarettes : une au ftour ,l’autre au s’7our comme précédemment
3- troisième jour : 1cigarette ...1heure après le ftour
Puis moins d’une cigarette pour le restant des jours de la semaine ...et abstinence totale jusqu’à la fin du mois . Dès le mois de jeûne terminé , le besoin de fumer disparaît !
Pour l’alcool :
1- s’abstenir d’en consommer 15 jours avant le début du jeûne ,puis pendant tout le mois de carême suivis de deux semaines de probation ,après le mois de jeûne . L’accroc qui aura résisté au besoin de consommer de la boisson alcoolisée ,en sera définitivement libéré après deux mois d’abstinence forcée !
Essayez ,ce n’est pas impossible de s’en défaire !

Commentaire n°266046 :

Que vient faire le mire de setif dans ca ?

Commentaire n°266062 :

Occupez vous de tout ce qui vous regarde. Laissez les gens en paix.
Je suis un fumeur et cela ne regarde personne. Si j’aurais un jour le cancer des poumons ou de la gorge, cela ne ragarde personne.

Il faut assainir vos sales mentalités de juger tout le monde.

Commentaire n°266064 :

tal3ou niveau chouia que de parler que pour dire du n’importe quoi.

Commentaire n°266081 :

@ « Je suis un fumeur et cela ne regarde personne. »

Cela reste vrai tant qu’il n’y aura pas de répercussion sur les autres.
A commencer par ta famille.
Et puis si demain tu tombes malade ( baïd el char alik) tu iras à l’hôpital et tes soins couteront beaucoup d’argent au PEUPLE.
En un mot, ta liberté s’arrête là où commence la liberté des autres.
D’autre part, les mauvaises habitudes, il faut s’en débarrasser au lieu de s’en vanter.
C’est une règle élémentaire du bon sens.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles