Accueil > Evénements >

Formation professionnelle, ouverture des inscriptions pour la rentrée de Septembre 2016

lundi 8 août 2016, écrit par : Rachid Sebbah

Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnel, maillon important du système éducatif national, a pour mission de former la main d’œuvre qualifiée, les agents de maîtrise, les techniciens et techniciens supérieurs dont l’économie algérienne a besoin.

Pour cela, il offre plusieurs modes de formation et un éventail de spécialités ou métiers très riche et varié. Les candidats, en fonction de leur niveau scolaire, peuvent choisir le mode de formation et la spécialité qui leur conviennent :

- Formation résidentielle (la théorie et la pratique en classes et dans les ateliers des CFPA et des instituts),
- Formation par apprentissage (la théorie dans les CFPA et les instituts, mais la pratique en milieu professionnel),
- Formation à distance (par correspondance et par internet),
- Cours du soir, etc.

Le ministère de la formation et de l’enseignement professionnels, à travers son site web officiel (www.mfep.gov.dz), fait connaître les principales dates de la rentrée de septembre 2016 :
- Ouverture des inscriptions, auprès des CFPA et instituts, du 10 juillet au 17 septembre 2016,
- Tests de sélection, les 18, 19 et 20 septembre 2016,
- Proclamation des résultats, le 21 septembre 2016,
- Rentrée officielle des nouveaux et anciens stagiaires, le 25 septembre 2016.

A noter que le guide national des offres de formation, de la session de septembre 2016, est disponible et téléchargeable en deux langues (arabe et français), sur le même site.

Enfin, pour plus de précisions, un bureau d’accueil, d’information et d’orientation est mis à la disposition du public dans chaque CFPA et INSFP. Une large diffusion de l’information est assurée par voie de presse écrite, radio, télévision, affichage, internet, exposition et caravane.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
hanoucha chaabane :
C’est très difficile de convaincre un neo bachelier moyen d’opter pour la formation professionnelle au lieu d’aller risquer l’année et la vocation non désirée à l’université. Beacoup de jeunes issus des CFPA sont mieux préparés pour affronter le monde du travail que ceux qui ont fait un parcours universitaire. Mais comment le faire comprendre à un jeune qui rêve de l’université juste pour le prestige, l’impression de se sentir libre de tout faire, loin de la ville, loin de la pression parentale et enfin de compte l’échec au bout du chemin. L’universite doit être réservée à l’élite ( méritocratie) et non pas aux perdants d’avance.
Arrar :
je vous salue, de votre réflexion pleine de sens et de sagesse quant à l’orientation conventionnelle pour chaque type de profil à la place qui mérite :l’individu qu’il faut à la place qu’il faut.ainsi ira bien l’ALGERIE.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus