Mardi  01 Radjab 1438  -  28 mars 2017
  Accueil > Evénements
Réduction des vacances scolaires : Contestations à Sétif
mardi 20 décembre 2016, écrit par : Boutebna N.

Les élèves de Sétif ont occupé la rue pour manifester leur mécontentement contre la décision prise par le ministère de l’Education portant sur la réduction de la période des vacances.

En effet, des centaines de lycéens, de collégiens et même d’écoliers se sont donnés rendez-vous lundi en organisant des manifestations devant la direction de l’éducation et le siège de la Wilaya pour contrer la décision du ministère de l’Education portant sur la réduction de la durée des vacances d’hiver à 10 jours.

Une décision contestée non seulement par les lycéens, mais aussi par les enseignants dont certains ont refusé de dispenser des cours durant cette période.

La ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit, estime qu’une telle décision devrait être réjouissante pour les élèves, car c’est la seule option efficiente qui demeure raisonnable pour l’avancement dans le programme scolaire.

16 commentaire(s) publié(s)
Halim :

On apprend aux adolescents comment manifester et descendre dans la rue. D’ici quelques années, ces mêmes personnes vont pouvoir envahir la rue facilement.
Nous sommes un peuple inculte. Le droit de manifester et de voter n’est pas fait pour nous. Il faut mieux utiliser la matraque jusqu’au jour où nous devenons un peuple civilisé.
J’approuve le régime monarchique comme la cas du Maroc.

Commentaire n°269820 :

Les décisions hâtives et individuelles ne sont pas toujours bonnes.
Le mieux est la consultation de toutes les parties concernées, pour ensuite prendre la décision qu’il faut.

Ce qu’il faut savoir aussi, les bonnes intentions ne suffisent pas, il faut convaincre.

karima de bel air :

pourquoi manifester ? aujourd’hui lycéens ... demain chômeurs ou poule pondeuse ... ils seront en vacances toute leur vie !!
les vacances à vie , c’est pour bientôt il suffit d’attendre tranquillement !!

zoubir de sétif :

Des fainéants, des enfants gâtés.j’ai mieux à leur proposer : ne plus aller à l’école comme en Afghanistan, au Yémen ou en Syrie.là c’est des vacances sans fin.

zoubir de sétif :

De plus avec leur niveau scolaire, équivalent à zéro, ils veulent aussi qu’on supprime les examens, le bac aussi. Futurs hitistes incultes. Par contre ils savent manger, ruminer a longueur de journée.

indigene :

une décision digne d’une ministre compétente doit être au moins basée et argumentée ; c’est à dire madame la ministre doit nous élucider les causes et nous quantifier les conséquences de la réduction ou du rallongement de la durée des vacances scolaires, sur la qualité de l’enseignement, et le niveau intellectuel du lycéen.

Commentaire n°269826 :

Les élèves ont entièrement raison de refuser cette décision. Cette administration de l’éducation est vraiment idiote pour prendre une telle décision répressive.

Chiche citez un pays avec moins de 50 jours de vacances scolaires. Les mois de Juillet-aout ont été toujours des vacances intouchables pour les élèves.
De plus l’article ne parle pas des vacances de printemps.

La pratique ne veut que 36 semaines pour la scolarité et 16 semaines pour les vacances

un parent staifi :

Les marches, les grèves c’est une façon de s’exprimer, mais dans le calme et le bon sens, nos enfants contestent une décision d’ailleurs prise à la hâte et sans consultation. je demande un peu de considération à ces enfants élèves qu’on ne consulte jamais. Alors madame la ministre, je ne crois pas qu’une telle décision devrait être réjouissante pour ces enfants élèves, et pour ces enfants élèves je ne pense pas madame la ministre que c’est la seule option qui demeure raisonnable pour l’avancement dans le programme scolaire. Madame la ministre consultez ces enfants élèves, Laissez la muse, le génie, les idées qui sont en eux faites les extériorisés. Ayez confiance en eux, Faites avec eux des rencontres, des réunions, nous sommes aussi un peuple civilisé qui communique avec les enfants, nous sommes une nation savante alors pourquoi pas ne pas faire ce qui est simple. Notre prophète consultait des enfants dans des affaires d’état, pourquoi pas nous, les grandes nations le font pourquoi pas nous. même les parents maintenant ne communique, ni consulte leurs enfants. L’indifférence pourrait nous faire perdre nos enfants (élèves), qui risque de détruire une nation par l’ignorance.

med :

Au lieu de manipuler les gosses prix en otages les soit-disant enseignant devrait s’occuper de faire le travail
et essayer de rendre leur argent hallal

Men Andi @ Karima de moche et méchant -air :

• Chômeurs ou charmeurs, débroussailleurs,et torpilleurs, mais ils ne sont certainement pas pour vous : vous êtes une cafardeuse "en jachère" !
• Nos « poules pondeuses » sont orgueilleuses, joyeuses, courageuses, mais certainement pas comme vous : vous êtes aboyeuse, rocailleuse et certainement hideuse.
Alors Rouhi T’…..

cosinus :

Il suffit de voir combien de vacances se tapent-ils avec leurs enseignants qui ne sont pas innocents dans cette affaire. ( un peu de manipulation) et ces élèves sont dans la rue. Ils sont en vacances vers le 15 mai à cause des différents examens et reprennent mi septembre cela fait 4 mois rajoutez à cela deux fois quinze jours printemps et hiver, on en est à 5 mois rajouter aussi les fêtes de l’aid achoura moharem et les jours feriés le 1 er novembre etc.. on arrive à 5,5 mois voire 6 mois . Des enseignants qui travaillent 6 mois soyons généreux 7 mois (28 semaines) et sont payés 12 mois pourquoi voudraient- ils que ca change. et en plus la majorité nos enfants font des cours particuliers. Ce qui m énerve c’est qu’ils n’arrêtent pas de se plaindre à faire des grèves et demander des avantages. .

yass de paris :

avec 4 mois de vacances passés a la maison pour les vacances d ’été quelques jours de moins
en hiver ce n ’est pas la fin du monde ....

Commentaire n°269853 :

Malgré tous les problèmes qu’elle génère , la ministre continue à s’accrocher à son poste, quand on faille à son devoir on se retire. Oh, j’ai oublié la démission n’existe pas en Algerie......

Commentaire n°269861 :

Le ministère de l’éducation vient de reculer sur sa décision et il a compris que le peuple n’est pas une population de moutons.
Pour sauver la face, il a justifié le recul par des explications bidons.

selim sf :


Si j’avais le pouvoir je leur donnerais 7 mois de vacances et 1 mois d’école ...DES BRAS CASSES le niveau d’instruction touche le fond

Commentaire n°270122 :

Refuser la réduction des vacances d’un côté et .....faire des cours pendant les vacances...étrange ,non ?
Drôles de parents , .......à moins que les cours c’est pour.......

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles