Accueil > Evénements >

Report de la rencontre nationale sur la vie de Ferhat Abbas à Sétif

mercredi 21 décembre 2016, écrit par : Boutebna N.

Une rencontre nationale sur la vie du pharmacien et écrivain Ferhat Abbas prévue initialement le samedi 24 décembre 2016 à la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif a été reportée.

Organisée par l’office de la culture et du tourisme de la commune de Sétif à l’occasion de son 31eme anniversaire de sa disparition, cette rencontre à caractère culturel traitera la vie de Ferhat Abbas à Sétif en présence de plusieurs historiens et des témoins.

Un film inédit intitulé « Ferhat Abbas le pharmacien de Sétif » sera projeté à l’issue de cette rencontre.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
ya zman :
Eh oui ! il fut un temps ou l’algérien était un HOMME !
staifi maaboul de lain :
cest 1 vrai homme il est reste 6 mois et il cest retirer il a laisser la place a des ignorants et tetu je me rapel de lui a lindepence en 62 javais 10 ans il etai avec benbella a la daira alah arhmoume
Amar :
l’Algérie indépendante a été privée de ses meilleurs fils : Ferhat Abbes, Debaghine, Ait Ahmed, Benkhedda, et d’autres. pour la simple raison que nos dirigeants de l’époque (Ben Bella puis Boumedième) se méfiaient des gens instruits, ils croyaient qu’ils étaient à la solde de la France.
numide et hor :
l’independance confisquee j’aimerai ajouter si ferhat rabi ya rahmou m’autorise confisquee par des imbeciles ,des mediocres une fois lors d’une emission de television des deputes apn un journaliste demande a un depute quel dernier livre vous avez lu il a repondu le coran........ et l ’autre depute qui etais une femme le journal echourok. Et dire que notre prefet chaque matin soit disant fait le travail de chef de chantier du tram haoul a setif et en plus sur la rue de constantine rue historique que le con enfin senateur kerouani en tant que marionnette du fln a accepter de massacrer la rue que son pere mohamed rabi yarhmou (sa reste enigme que c’est son pere chez les vrais staifis)est mort. une chose est certaine les numides ne t’oublierons jamais ya si ferhat et un jour ils suivrons ton idee c’est jure parole de (...)
nosy-bé :
Avec et contre les français ; avec et contre les algériens ,il mena une vie politique pleine de contradictions . Il a marqué son temps ;et celui de la présence française en Algérie de manière forte ,mais singulière . L’Histoire se souviendra longtemps de ce personnage exceptionnel ,qui a fait de la cause algérienne l’objet de sa vie . Au lendemain de l’indépendance ,il a choisi,selon moi, le camp qui ne pouvait pas lui convenir ,et a participé de ce fait à l’échec du groupe ,(le sien), qui a géré la fin de la guerre ,et les négociations pour la cessation des hostilités dans le cadre des accords dits d’Evian. Si aujourd’hui l’Algérie est ce qu’elle est ,il en est quelque part un peu responsable et acteur ,même si Ben Bella d’abord ,puis Boumédienne l’ont réduit au silence ! Je pense qu’il a quitté la vie avec trop de remords ,pour avoir lutté toute cette vie pour le mieux ,et quelques fois contre ceux qui ne l’ont jamais compris ! Il reste un grand Homme (...)
hassane benazzouz :
Bonjour : C un homme noble rebbi erahmou. je suis de bejaia et je dit que l algerie na presque aucun de sa trompe. moi j aime bien la verite une fois qu elle se presente .
Commentaire n°269876 :
Reportée, mais pas annulée, faut espèrer. 10 février 1943 Ferhat Abbas réclame une Algérie autonome. Le 10 février 1943, un Algérien musulman, Ferhat Abbas, publie le Manifeste du peuple algérien avec la signature de 28 élus musulmans. Cette initiative consacre l’échec de la politique conduite en Algérie par les gouvernements de la IIIe République. Elle inaugure un processus tragique qui va mener en moins de vingt ans à la naissance de la nation algérienne. Alban Dignato
M.F.TOUMI :
Il a marqué son temps en dépit du bon et du moins bon, il a sacrifié ses plus années pour l’indépendance. Il a été emprisonné, transféré au Sahara par la france coloniale. Il l’a été aussi après l’indépendance. M.F.TOUMI
indigene :
Cet homme, a su bien exécuter le plan du général de gaulle, qui consistait, tout d’abord à isoler les Fellaguas, (l’ALN) ce qui les nomme la dictature belliqueuse des communistes, par la création d’une force armée des frontières, a sa tète l’intrus de Boukharouba dit Boumediene, et ce en encourageant a partir de 1958 , tous les officiers algériens ex-janissaires, de l’armée française à la rejoindre a Tunis ; Et ensuite par la création d’une force politique avec qui il pourrait engager le dialogue sur l’indépendance et ce en encourageant tous les mouvements qui n’avaient pas cautionné, a l’époque de 54, la politique de la lutte armée du FLN, a le rejoindre et l’infiltrer. comme c’était le cas de ce Ferhat Abbas. donc cet homme c’est intrus, usurpateur, et comploteur, son visage reflète et a la fois décrypte bien la thèse suivante, que l’indépendance algérienne, n’est pas le résultat d’une victoire militaire, c’est-à-dire d’une armée sur une autre armée, mais un résultat d’un compromis entre de gaulle et une (...)
Commentaire n°269881 :
reportée pour quelle date Mr Boutebna ?
Commentaire n°269929 :
l’indigène est un âne
GAMRA :
Es ce qu’on peut savoir pourquoi ça été reporté ? Ou annule ?
karima de bel air :
ne vous voilez pas la face, cette rencontre a été reportée ( et surement annulée ) parce que Farhat Abbas tout le monde s’en fout !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus