Accueil > Evénements >

Vers la création d’une aire protégée dans le massif de Babor

lundi 23 janvier 2017, écrit par : Boutebna N.

Une rencontre se tiendra mercredi 25 janvier 2017 à 9h30 à l’auditorium de l’université Sétif 1 au sujet de la création d’une aire protégée dans le massif de Babor au Nord de la Wilaya de Sétif. Elle verra la participation d’un représentant de la direction des forêts, les présidents des APC de Babor et Oued El Bared et des universitaires selon le programme ci-joint.

Ce projet est une initiative de l’ASSOCIATION NATIONALE DE REFLEXION, D’ECHANGES ET D’ACTIONS POUR L’ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT (AREA-ED) en partenariat avec l’INSTITUT NATIONALE DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE D’ALGERIE (INRAA) et la DIRECTION GENERALE DES FORETS (DGF) et avec l’appui financier du CEPF (Fonds de Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques).

Ce projet qui a démarré en janvier 2014, a bénéficié des soutiens des APC de Babor, Oued Bared, Darguina et Tamridjet et des conservations des forêts de Sétif et Bejaia ainsi que de l’appui des associations locales de ces communes. Il a aboutit à une proposition de création d’un Parc national qui s’étend sur 24000 has, à cheval sur 3 wilayas (Sétif, Bejaia et Jijel) et couvrant 5 Communes (Babor, Oued Bared, Darguina, Tamridjet et Erraguène) : LE PARC NATIONAL DE BABOR - TABABORT.

Documents joints
(PDF - 4 Mo)

Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
Ma Sif :
Enfin,ce n’est pas trop tôt !
Commentaire n°271035 :
Chabet el Akhra est aussi protégée....pour devenir une décharge publique ! Et on ose parler tourisme !
cosinus :
Excellente idée, j’espère qu’elle se concrétisera. Il faut demander à ce que les sachets en plastique soient interdits, c’est une catastrophe pour le pays. Bon courage
aghilas-kosseila :
azul fellawen, une initiative tres louable de creer une air protegée dans les montagnes nos babors. pour la protection de la nature ,du patrimoine avec application de l’economie mauve et de l’ecotourisme. notre ASSOCIATION NATIONALE DE LA NATURE ET PATRIMOINE ET D’ECOLOGIE SERA AU RENDEZ-VOUS DE CET EVENEMENT IMPORTANT...tanemirt ar timlillit.
Aïssa :
Mille et un BRAVO. Félicitations ++++ enfin des sétifiens, et des algériens qui se préoccupent de notre environnement ! ! ! Merci au Responsable de la Direction des Forêts, aux Présidents des APC de Babor et Oued El Bared, et au Doyen de la Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie de l’Université Sétif 1 : très belle initiative ! Salam.
Lokmane :
C’est une très bonne initiative de penser à une mise en route d’un projet qui ne sera que bénéfique à tous.Mais au fait ! puisque on y est,quant est ce que on pense à se pencher sérieusement sur ce problème de la station thermale de hammam ouled yeles fermée depuis longtemps au grand dam des amoureux des bains et de la villégiature ?
UN ANCIEN FORESTIER EN RETRAITE :
Un important dossier technique sur la foret des Babors a été élaboré dans les années 1970 par les grands ingénieurs des forets de lépoque en vue de la proposer comme parc National .Ce dossier très élaboré se trouve quelque par dans les archIves. Il serait trés intéressant de le retrouver car il est le fruits de plusieurs années de travail . Un dossier pareil doit etre disponible aux chercheurs.............
Aïssa :
Oui bravo et merci à : @UN ANCIEN FORESTIER EN RETRAITE , pour ses connaissances et son excellente idée, et son excellente proposition. Espérons qu’il sera entendu par les Responsables de ce très beau projet. Salam.
cherif :
Salam aleikum Créer une zone protéger dans le massif du Babor est une excellente idée , immigré en France et ayant habité a Sétif d ’ou je suis originaire ,je crois que c’est dans l’air du temps et normal de ce soucier de l’environnement. J’ai vu les dégâts sur l’environnement depuis 40 ans sur notre région ,sacs plastiques , décharges et surtout l’incivisme . Donc encourageons toutes ces initiatives, protégeons notre terre d ’Algérie rendons a nos enfants un pays en bonne état. Nous manquons d’espace verts de zone de vie et quartiers attractifs a Sétif . Pensons et imaginons ensemble un pays plus propre plus verts ,,,penseons aux générations qui arrivent a nos frères a nos enfants Cela s’appelle l’esprit citoyens.
Un Sétifien soucieu dU devenir de Setif :
Et si on protégait également et un peu plus le peu d’espace vert disponibe en ville.......
Aïssa :
Oui à : @Un Sétifien soucieu dU devenir de Setif , en effet penser aussi aux espaces verts, dans tout Sétif, et sanctionner les commerçants qui ont coupé les arbres devant leurs magasins, et leur imposer d’en replanter à l’identique. On n’en entend plus parler ? ? ? Salam.
Bencharif Mounir :
Avant publication toute information doit être vérifiée. L’Université Ferhat Abbas de Sétif, n’est ni l’initiatrice, ni à l’origine du projet de création de l’aire protégée des Babors ou de l’atelier qui a eu lieu le 25 janvier à l’auditorium de cette université. Nous remercions l’université d’avoir offert les lieux pour abriter cet évènement, ainsi que l’atelier qui a eu lieu en 2015 et la conférence qui s’est déroulée en mai 2016. Le projet de création participative de l’aire protégée de Babor-Tababort est une initiative de l’ASSOCIATION NATIONALE DE REFLEXION, D’ECHANGES ET D’ACTIONS POUR L’ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT (AREA-ED) en partenariat avec l’INSTITUT NATIONALE DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE D’ALGERIE (INRAA) et la DIRECTION GENERALE DES FORETS (DGF) et avec l’appui financier du CEPF (Fonds de Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques). Ce projet qui a démarré en janvier 2014 et a bénéficié des soutiens des APC de Babor, Oued Bared, Darguina et Tamridjet et des conservations des forêts de Sétif et Bejaia (...)
Aïssa :
Mille mercis à : @Bencharif Mounir : pour ses rectificatifs, et ses excellentes et très précises informations.Salam.
Aïssa :
Voici grâce à : Bencharif Mounir (qu’il en soit remercié) : Création Parc National des Babors PAOPA Programme d’Appuis aux Organisations Paysanes Projet Patrimoine Projet El kala Qui sommes-nous ? AGAREA-EDphoto1 L’AREA-ED est une association algérienne, de dimension nationale, fondée en octobre 1993 par un groupe de jeunes universitaires et étudiants. Elle est formellement déclarée auprès du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales (loi relative aux associations du 31 décembre 1990). Conformément à la loi 12/06 du 12 juin 2012, relative aux associations, la mise en conformité des statuts et de l’organisation de l’AREA-ED a été enregistrée par le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales en mars 2015. L’AREA-ED inscrit son action dans le cadre du développement durable et des conventions internationales dont notamment la convention sur la diversité biologique, la convention sur les changements climatiques et la convention sur la lutte contre la désertification. L’AREA-ED (...)
aghilas-kosseila :
azul fellawen ,salem ,@ a Dda mounir bacha eddine charif , ce que vous dites surement est juste votre association est l’amorce de la cristalisation de ce projet .cependant ce que dit le journaliste est juste egalement puisque l’idée de poteger les montagnes fragiles des babors a ete en gestation depuis plus de 25 ans par l’université ferhat abbess. a l’epoque il y avait egalement un projet une pipiniere au niveau de bousselam et un jardin d’essai... en plus de ce projet de protection des aires des babors... aujourd’hui ,surement une autre idée en parallele a vu le jour de la part de l’association ECHANGES ET REFLECHITIONS ,nous serons que ravis si surtout ce projet pouvait apporter UNE PLUS VALUE et avec la participation des écocitoyens (nes) un minimum de prosperité économique.... Deja le representant de tamadjrit son intervention en tamazight etait claire ,ils attendent une relance économique locale qui se dégrade de plus en plus ,idem pour les autres communes...est-ce le professeur (...)
Liberté :
pourquoi les Sétifien sont toujours négatifs et ne se bougent pas ? S’ils étaient un peu plus futés, ils s’organiseraient pour des actes civiques et ramasser les déchets qui se répendent autour d’eux. Un peu de civisme pour rendre votre vie plus belle et surtout, pourquoi tout attendre de vos dirigeants ? Il y a de nombreux exemples dans le monde qui démontre que si chacun intervient (comme le colibri) vous vivrez mieux votre quotidien. Bon courage les citoyens Liberté
UN SETIFIEN QUI S INTERESSE POSITIVEMENT A SON PAYS :
Monsieur BENCHARIF, Le travail est déja fait par les anciens cadres de l’administration des forets dans les années 70 et 80 ;Le dossier existe, il suffit simplement de réactualiser les données.Le mérite revient à ces gens là , qui ont trés tôt réfléchi à ce problème d’environnement ,partis, hélas, parce que marginalisés .
nasri tenah :
cest etrange j’ai assistée a la dite journée mais jai remarqué que les enseignants de la faculté de SNV etaient majoritairement abscents pourquoi qui est ce bencharif ou sont les chercheurs ayant travaillé sur les Babors pourquoi lannonce na pas été affichée a la faculté pourquoi les noms des communicants ne figure pas ETRANGE
aghilas-kosseila :
azul fellawen, Sans complaisance ,l’information apprise a minuit par le canal SETIF-INFO. Sincerement on ne va pas s’iterniser qui a lancé ce projet le premier.mais afus g’fus (la main dans la main) pour mettre ce chantier sur rail et apporter une plus value et un sourire aux populations qui nous attendent....c’est une affaire de volonté et de volonté politique ,sinon nous avons plusieures cordes a nos arcs...des femmes déja nous demandent de l’aide pour se lancer dans le petit elevage et fransformation locale. et plusieures projets en attente....la microfinance cher KHAN YOUNES devrait visiter les BABORS !. tanemirt ar timlillit.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus