Accueil > Evénements >

Le premier « Agile Tour » organisé en Algérie, à Sétif

samedi 5 mai 2018, écrit par : F. Senoussaoui

Rehaussée par la présence du vice consul général de France à Annaba, Mme Sylvie Magnin qui a rappelé que la France est toujours disponible pour faciliter les échanges entre son pays et l’Algérie, entre les universités de la France et de l’Algérie ainsi que les deux grandes écoles à savoir l’INCG de Sétif et l’ISTEC de Paris, la journée organisée la semaine dernière par l’INCG Business school, sous le signe :« Hommes, compétences et performance : Management du changement » ,à la salle polyvalente « The dome » du Pak Mall Sétif , a connu la participation de plusieurs conférenciers de renom.

Marie Christine Pessiot , présidente du club Agile, un organisme de formation référencé par les autorités françaises et qui constitue une plate orme d’échanges entre dirigeants a indiqué que la région de Sétif connait une grande dynamique de développement économique et commercial qui nécessite une amélioration du mode de gestion. Lors de son intervention, l’hôte de Sétif a devant un par terre d’hommes d’affaires, industriels, professeurs et étudiants souligné que l’enthousiasme doit être impulsé et animé par le leader. Pour étayer ses propos, elle a raconté sa propre expérience de chef d’entreprise. « Dans les années 1990 ,j’ai repris une entreprise de location de matériel de réception dont des tables ,des chaises, de l’argenterie, du cristal…en peu de temps, nous avons pu décrocher des marchés importants et du coup réaliser des résultats très probants. Seule, je ne pouvais réaliser ce que j’ai pu réaliser. En effet, quand on ne donne pas envie à ses collaborateurs, ils nous prouveront toujours qu’ils ne peuvent pas faire un travail demandé et nous tous seuls, on ne peut le faire seul. », dira t-elle.

De son coté, Dominique Loridon, membre de l’association des conférenciers internationale, connu en Algérie pour promouvoir des formes de gouvernance en Algérie reposant sur les modes d’organisation spécifiques à la culture Algérienne, a dans son intervention interrogé les cadres et dirigeants présents : comment faire un collectif ? Comment gérer des individus et comment manager. A cet effet, il évoque des principes ;voire des modes de gestion propres à l’Algérie dont « tajmaat », « gaada » et « touiza » qu’il qualifie de modèles de gouvernance purement algériens tout en s’étonnant que ces modes ne soient pas utilisés dans le mangement des entreprises. Sur un autre volet, Mme Stéphanie Giroux, auteure, conférencière coach de leadership de transformation et collaboratrice de l’INCG,a présenté une communication intitulée « L’empowerment dans le changement »,elle recommande d’être plus agile dans la gestion ,voire s’adapter car la gestion des entreprises qui sont en pleine mutation n’est plus comme avant. Cela devra, selon la conférencière, passer par une meilleure compréhension de ses collaborateurs et employés. « Il faut une prise de conscience, regarder les choses autrement comprendre ses propres soucis et recenser les obstacles afin de se libérer. Il faut toute fois faire la même chose avec ses collaborateurs ».Dira la conférencière Montréalaise à Liberté. Dans son intervention, le directeur de l’INCG,M.Ali Mansouri a tenu à préciser que cet évènement qui s’inscrit dans le cadre des formations initiées par son organisme ,vise un public averti qui souhaite s’initier ou approfondir ses connaissances sur les méthodes agiles et découvrir leurs apports ainsi que leurs impacts tant au niveau industriel que sociétal. « L’an passé, plus de 14 000 personnes dans 80 villes dans le monde ont participé à l’Agile Tour.

Face à l’ampleur de la demande toujours croissante à travers le monde, le numéro un de l’école de commerce INCG Sétif Business school, a pris l’initiative d’organiser pour la première fois, le « Agile Tour » en Algérie, à Sétif.

F.S


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Douce France :
Le pompage des cerveaux et des compétences toujours à plein régime ,sous couvert de notre France généreuse ,prévenante et fraternelle....On ne l’a jamais vu aider à se construire , développer etc...
nini :
Bravo monsieur Ali Mansouri !!!!!!
NAWARA LAFAYETTE :
Consultants = marchands de vent !
intervenant :
Pas loin de 100 euros de l’heure ,tarif syndicale...Couscous gratuit.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus