Accueil > Evénements >

8 mai 1945 : des milliers de personnes participent à une marche en mémoire des Chouhadas à Sétif

mardi 8 mai 2018, écrit par : APS

Des milliers de personnes ont marché, mardi à Sétif, pour la mémoire et par fidélité aux dizaines de milliers de leurs compatriotes, tombés le 8 mai 1945 sous les balles de l’armée coloniale française.

Comme il y a 73 ans, la foule s’est rassemblée devant la mosquée Abou Dher El Ghiffari (ex-mosquée de la Gare) avant de s’organiser en carrés, avec en tête celui des jeunes Scouts musulmans algériens (SMA), suivis des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, des Ressources en eau, Hocine Necib et des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane ainsi que les autorités locales civiles et militaires.

Ils étaient suivis talonnés par des représentants des corps constitués (la Gendarmerie et la Sûreté nationale, les Douanes, et la Protection civile), des représentants de la société civile, des Moudjahidine et des citoyens.

Le groupe de scout portait une gerbe de fleur pour rappeler les événements sanglants qu’ont vécu les martyrs, Saâl Bouzid et ses compagnons.

Le même parcours emprunté par les manifestants pacifiques lors du 8 mai 1945 a été suivi. Les marcheurs ont ainsi démarré à partir de la mosquée Abi Dhar El Ghafari (ancienne mosquée de la gare ferroviaire) en passant par l’avenue 1er novembre, anciennement George Clemenceau puis la rue-8 mai 1945’’ où une halte a été observée devant la stèle commémorative érigée en hommage à la première victime de ces massacres Saâl Bouzid, le jeune scout froidement abattu par le commissaire Lucien Olivieri parce qu’il refusait de baisser le drapeau algérien.

Devant cette stèle, où un buste à l’effigie de ce scout de 22 ans a été érigé, la gerbe de fleurs a été déposée avant un long recueillement à la mémoire des 45.000 victimes des massacres, qui s’étaient étendus à Guelma et Kheratta.

Pour Ramdani Aissa, un jeune de 35 ans, cette marche est une-halte’’ pour mesurer le sacrifice consenti par des Algériens pour se débarrasser du joug colonial et retrouver leurs indépendance et souveraineté.

"Je suis réconforté de voir qu’autant de personnes sont là. Ces jeunes, filles et garçons, représentent l’Algérie et il est important de combattre l’oubli’’, a-t-il confié à l’APS.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°280371 :
Des milliers !!!Voyons !.... La preuve que vous ne savez pas compter jusqu’à 100....
sais :
Bravo ! Bravo ! Allah yarhamhoum chouhda !!! Vive la jeunesse setifienne faite encore beaucoup d autres choses pour reconnaître cet événement inchallah qu’ Allah vous récompense
setifien d’ailleurs :
Salamou alaikom, Rahima allahou chouhada el jazair. Pour revenir sur le sujet des commémorations du 8 mai 45, le plus grand service qu’on rendra à nos martyrs,serait de bâtir l’Algérie chère à nos coeurs. S’il vous plait, regardez le Japon, s’il était juste resté à pleurer Hiroshima et Nagasaki, il ne serait jamais arrivé là où il est actuellement, cependant les gouvernements ainsi que le peuple ont travaillé d’arrache pied pour atteindre le niveau actuel d’évolution et de technologie sans corruption ni trafic.L’islam nous donne des leçons, lorsqu’il ont perdu une des batailles rassoulou allah sala allaho alayhi wa salam ainsi que les sahaba radhia allaho anhom ne sont pas restés à pleurer ils ont travaillé et rigoureusement. Notre gouvernement profite de la fibre patro des vieux et des vielles pour exploiter mieux le peuple, mais les jeunes n’y croient plus a leur jeu ils sont intelligents et inchallah ils vont relever le défi [Excusez moi mes frères je n’ai pas de clavier arabe, Hamdoulillah je maîtrise (...)
Commentaire n°280374 :
Cela s’est passé un 8 mai 1945 massacres de setif, Guelma et kherrata. À ne pas oublier.
NAWARA LAFAYETTE :
Mr le journaliste de l’APS (la voix de son maitre ..) Je lis : en finir avec le joug colonial , indépendance Souveraineté ... ça c’etait le 5 juillet 62 , aurez vous le courage et l’audace de refaire cette tirade réactualisée au 8 mai 2018 - Le joug colonial a été remplacé par le joug national , allez demander aux millions de pauvres entassés dans des ghourbis et des bidonvilles , à tous les Harrags partis ou sur le départ, ce qu’ils pensent de votre tirade ... qui n’est qu’un copié-collé des 56 tirades précédentes !!!! Le Joug colonial parti c’est le Joug des Oujda Brother’s qui l’a remplacé , du connard qui voulait nous faire manger de la terre , jusqu’à la Momie actuelle qui va se faire soigner à Grenoble ou à l’hopital militaire du Val de Grace Paris ! Le même hopital fréquenté par Olivieri et les autres ... Peut-être faut-il se poser la vraie question : et si Saal Bouzid et les autres étaient morts pour rien .. (...)
Commentaire n°280377 :
ou est passeee la marche des flambeaux ?
cadro :
Ou est passé la marche historique des flambeaux.comment expliquer le silence honteux de aami azzouz des moudjahidine ? et de salakdji de l.association du 8mai 45 ? Quelle negligence ? Quelle honte ?
faycal :
Ou est passé la marche des flambeaux ? pourquoi le silence total des associations notament celle du 8 mai45 et son president salakdji et les moudjahidine avec aami azzouz heroual ?C.honteux.cette marche avec les flambeaux des scouts c.le symbole du 8mai 45.
mehdi :
@ NAWARA LAFAYETTE Dis-toi bien que Bouzid Saal , ses sœurs et frères algériens , ne sont pas morts pour rien. Ils avaient eu l’honneur, de déclencher tout un processus qui avait mené , jusqu’à libérer toute l’Afrique de l’hégémonie esclavagiste, de la France et consorts. Il est vrai cependant, que leur ligne de conduite n’a pas été suivie, comme ils l’auraient souhaitée. Ainsi , il est du devoir de la jeunesse, de faire la part des choses. C’est aux générations présentes et futures de redresser la barre. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.
nosy-bé :
L’algérien est excessif ,voit en grand ,en petit ,mais pas au juste milieux .Le 8 mai 1945 ,fut un évènement parmi tous les autres depuis fort longtemps,mais pas un acte politique majeur. Les manifestants de Sétif étaient sortis pour célébrer la fin de la 2ème guerre mondiale ,et rêver d’une vie meilleure . La misère et la douleur ont parlé , ce jour,comme un peu partout dans le monde.Le décor voulu ,et que veulent encore les tenants du régime, est la mosquée ,les scouts musulmans ,les arabes,la révolution..et bien sûr le pouvoir presque absolu . Il a des objectifs assez clairs. A Sétif ,en ce 8 mai 2018,on a aimé exhiber la photo en grand et pour l’occasion ..d’un personnage emblématique que l’Histoire et la biologie ont abandonné ,mais pas ceux qui en tirent un bénéfice . L’algérien,malgré tout ce qui se dit, n’est ni libre ,ni intelligent ,ni courageux ,ni indépendant ,il est tout son (...)
azzeddine :
@setifien d ailleurs WSALAMwRAHMTOUALLAHwBARAKATOUH rien a dire bravo alik je bande dans ce sens aussi
azzeddine :
@setifien d ailleur je dis bien j abonde dans ce même sens par rapport à l exemple donnné vis à vis des vietnamiens .Bien a vous frère
merouche charaf éddine :
Salamou alaikom, Rahima allahou chouhada el jazair et noublier pas la citer merouche kadour et ne couper pas l’eau et la lumiére fi ramadane karim et dans toute les citer d’algérie les chouada sont mort pour avoir un pays libre et prospére pas de la merde et une dictature a la con de la part des maire et walie stupide et iniare comme les députer d’alger et ministre a la con qui font reculer le pays. merouche charaf je suis venue et Rani za3fane de voire se quil on fait d’un grand pays qui était le grenier de rome et maintenant le pays des importeur de poubelles en tout genre et coneries il on ruiner le pays avec leur loi a la con contre les immigré et otre des imbécile sont stratégie économique des imbéciles voila la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=UvE73kS7LG8 et j’aprésie dz joker mansotisch aussi https://www.youtube.com/watch?v=tcqvHqbQV94 et je suis avec eux et la jeunesse d’alger et chems dine chitour stratégie économique et construire le pays avec sa jeunesse et leur donner les moyens en (...)
kays :
Allah Yarham nos chouhada. Un épisode tragique de la colonisation française en Algérie. A ne pas oublier. je conseille à tous les sétifiens le livre 8 mai 1945 fosse commune, vous ne verrez plus cette date de la meme façon après avoir lu les témoignages boulversants.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus