Accueil > Evénements >

Célébration du nouvel an amazigh Yennayer 2969

samedi 12 janvier 2019, écrit par : Boutebna N.

Le nouvel an amazigh Yennayer 2969 a été célébré cette année dans toutes les villes du pays sous le slogan « racine, diversité et unité » qui traduit la volonté de consolider l’unité de l’Algérie à travers sa diversité.

Le programme des festivités de cette année à Sétif, qui s’étale du 8 au 16 janvier 2019, marque la première année la célébration officielle de Yennayer.

A cette occasion, cette journée sera chômée et payée pour l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, des établissements et offices publics et privés, ainsi qu’aux personnels des entreprises publiques et privées.

Toujours dans le cadre des festivités marquant le passage au nouvel an amazigh, une exposition d’objets traditionnels s’est ouverte. Elle réunit des objets d’artisanat, costumes traditionnels, bijoux et ustensiles de cuisine, proposés au public, invité à découvrir des éléments du patrimoine matériel amazigh.


Partager cet article :
39 commentaire(s) publié(s)
merouche charaf :
salam oualikoum-il y a un réstaurant kabyle a sétif sa serait bien y a bien des réstaurant syrien et libanais et réstaurant lisboa portugais et réstaurant indien et tacos et pizzeria .et a quand un réstaurant pour consomer des poisson vivant et sushi comme au japon a sétif sa marcherait super bien au centre ville pour le refaire vivre en plus il y a plain de commerce fermer qui sont a vendre ou a louer c’est un bon plan pour selui qui c’est cuisiner c’est une garantie de réusite les arabes il aime bien manger et tout marche si c’est bon il viendront en masse et le bouche a oreille c’est une grande ville avec beaucoup de jeunes avec 8 millions d’ahabitant et sa sagrandit et toujour plus de monde c’est sertain que sa marchera au centre ville de sétif avec le passage du (...)
merouche charaf :
salam oualikoum-suite a mon commentaire et pourqoi pas des bar a jus et smoothie naturelle des éxemple https://www.youtube.com/watch?v=El-r3BzTCbw et Le juicing en plein boom en Californie https://www.youtube.com/watch?v=Lm7ZCVuSlXY
Commentaire n°284420 :
Dans ma région au sud de Sétif, qui n’est ni kabyle ni chaouie, je me souviens qu’autrefois on a toujours célébré cet évènement qui s’appelle chez nous Yennar par un repas spécial (couscous ou m’fermssa) la veille, et aucun imam, taleb ou moudaress de l’époque ne nous avait défendu ça, mais les temps ont bien changé et tout est devenu Haram ou bid’âa !
Abdelrahmane :
yenaer appelé aussi dans certaines régions ras 3am la3rab est une fete agraire paienne célébrée depuis des siècles avant l’Islam. elle donne lieu à des festivités et des réjouissances populaires conviviale pour esperer une récolte et une années agricole pleine et abondante. elle était célébrée dans l’antiquité aussi bien par les berberes que par les puniques sans exclusivité et sans appropriation specifique, sans lien ni attache avec un quelconque personnage ni evenement particulier ni bataille ni conquete ni victoire ni calendrier ni comptage. ce n’est que depuis au moins 30 ans que cette fete pourtant celebrée autant par les arabes que les berberes en algérie a été détournée et accaparée par des militants et activistes berberistes et rattachée à une fable de victoire d’un pretendu personnage berbere local chechnaq qui s’est rendu avec son armée en egypte, a battu le pharaon ramses 2 et monté sur le trone d’egypte, et à cette occasion a institué le calendrier berbere et un comptage pour immortaliser sa (...)
le berri :
vaut mieux tard que jamais joyeux yenayer a mes freres amazighs
NAWARA LAFAYETTE :
Bonnes fêtes a nos frères Kabyles de Tizi à Bougie En passant par Beni Ourtilane !!
Commentaire n°284428 :
@abderrahmane mais on s’en moque des extremistes de tous bords (berberistes , arabistes, wahabistes, salafistes, baathistes....).Les légendes importent peu. Cherchons ce qui nous unit pas ce qui nous divise. Ce jour est feté partout en afrique du nord, il n’appartient à personne, il appartient à tout le monde et comme le confirme notre compatriote @commentaire 284420 qui est du sud de setif, région ni chaouie ni kabyle, c’est la preuve que ce jour fait partie de notre identité commune algérienne mais aussi maghrébine (ce jour est fete en lybie, tunisie, algerie et maroc.) Alors réjouissons nous, fetons ce jour, bon appétit à tous. Et s’il y en a qui sont contre cette fete, ils sont libres ne pas y participer.
khali :
En complément à Commentaire n°284420 : dans mon douar comme dans les douars mitoyens (ouest de constantine , l’est de Setif et sud de jijel) Yennar ou Ras EL AM ARAB était célébré dans la plus grande joie de tout le monde. Je me souvient comme si cela daté d’hier que ma mère ALLAH YARHAMHA ; préparer T’RIDA TAJIN et offre à chacun membre de la famille un FARODJ (un coq). Cela ne déranger personne, et personne ne s’approprie cette fete tout comme les 2 Aids , Achoura, Mouloud ENNABAWI. ==== les imams de la région affichés un grand sourire. ==== @ Abdelrahmane : quel est l’objectif de votre post ? vous êtes du coté de Ali belhadj madani abassi et madani mezreg les sanguinaires des années 90 +++ nous ne voulons pas de ces tarés tout comme les apprentis venant des saouds ++++ @ le berri : yenayer est une fête algérienne qui appartient à toute l’Algérie (...)
inventer des mythes :
Des mythes inventés pour servir des causes et pour ne pas divulguer ce qui ne pourrait être compris. Yennayer est une supercherie plus ou moins habilement calculée et exécutée. Ou sont nos historiens ???????????????? A vos stylos !!!
Abdelrahmane :
@284428:je ne peux pas m’en moquer quand cette fete certes célébrée par les arabes et les berberes (mais non connue et non célébrée par les berberes touaregs) en Algerie, ce jour devenu chomé et payé est officiellement et explicitement déclarée par l’état algérien jour de l’an berbere suivant le supposé calendrier berbere en souvenir d’1 hypothetique mais très controversé évenement lié à 1 certain chechnaq pharaon égyptien devenu par la magie de la manipulation berberiste 1 berbere algerien parti à la conquete de l’égypte et qui a battu le pharaon ramses 2 mort 263 ans avant la bataille. moi en tant qu’arabe algérien je ne peux que me sentir exclu de cette fete et non concerné par cette celebration.
Abdelrahmane :
@ khalhem :qu’est ce qui te fait dire que je suis du coté d’ali benhadj, abassi madani et l’autre hurluberlu ? où est ce que je l’ai dit, où est ce que je l’ai écrit, à moins que tu aies des dons de telepathie pour lire dans les pensées des gens hors de ta vue et peut-etre meme à des centaines de km de ton lieu d’existence, meme si tu as ce don, je peux te dire qu’il t’a trompé. je te rappelle 1 passage de notre saint Coran qui dit : إن بعض الظن إثم.
Commentaire n°284445 :
1ère partie : Le colonialisme et la politique d’adaptation du troupeau ..! Le colonialisme sait que cette histoire de yennayer est un mythe et un non-sens, et que les personnes qui l’ont inventée ne sont que des agents imbéciles, et que ceux qui y croient et le croient ne sont qu’une foule de faibles inactifs, et que l’autorité qu’elle a instaurée comme une fête nationale et en fait est une autorité corrompue qui manque de légitimité et se représente en compromis afin de maintenir ses avantages et les intérêts au détriment des valeurs et de la souveraineté et des constantes nationales. Les colonisateurs (tous confondus) savent tout , mais ils adoptent une stratégie intelligente pour suivre le troupeau, humilier le troupeau du sombre visage et consacrer la domination hégémonique du nouveau et ancien modèle colonial, façonné et géré par la politique coloniale de la couronne britannique (...)
Commentaire n°284446 :
2ème partie : Dans l’histoire de l’ambassadeur de Grande-Bretagne en Inde, une leçon à mémoriser : Un jour de joie avec son consul à New Delhi, l’ambassadeur a vu un jeune universitaire indien frapper une vache et l’humilier, il ordonna à son chauffeur d’arrêter la voiture. Il posa la main sur le dos de la vache et commença à essuyer et à murmurer, pardon, parmi l’étonnement des passants qui s’étaient rencontrés après avoir entendu ses cris. Au milieu de l’étonnement du public, l’ambassadeur compléta son rituel se lavent les mains avec l’urine de la vache et essuya son visage ....! Ceux qui passaient étaient vénérés comme leur Seigneur par la vache, ce qui faisait que cet étranger était formidable au début, puis ils se sont dirigés vers le jeune homme en l’essuyant de frappes l’écrasant sur leurs listes en représailles de leur sainteté et de leur (...)
Commentaire n°284447 :
3ème partie : L’ambassadeur répondit : Le coup de pied du jeune homme à la vache est un réveil et un mythe selon lequel nous voulons être sanctifiés et continuer. Si nous permettons aux Indiens de renverser les mythes, l’Inde ira de cinquante ans en avant ... et nous perdrons alors notre existence et nos intérêts vitaux. Par conséquent, il est de notre devoir ici de ne jamais le permettre, car nous reconnaissons que l’ignorance, la superstition et la naïveté de la foi sont nos armées pour maîtriser les sociétés et les dominer .....!
radio activité :
Un homme qui à une montre sait quelle heure il est ; un homme qui en deux n’est jamais tout fait sur sinon, la devise est la même partout toutes les occasions sont bonne pour faire la fête. Bonne Année 2 9 6 9 /2 0 1 9 Quelle soit remplie de Bonheur.merci d’avance aux savants fonctionnaires qui sont ici qui pourront certainement éclairer ma lanterne, 2969 -2019 = 950 ans d’avances ? constatant cette absence de civilisations..!
le berri :
a abderrahmane le pur sang arabe l afrique du nord est amazigh rien ne vous oblige a rester partez en arabie ca vous fera du bien sur la terre de vos ancetres
algérien :
yennayer et ras alaam avaient un charme quand ils réunissaient les algériens avec leurs différences, maintenant on parle du nouvel an Amazigh et on invente tout et n’importe quoi pour forger une identité mythique(le calendrier amazigh est tout simplement le calendrier julien(romain) avec les mêmes dénomination des mois)et ce shishnoq ,il est egyptien même s’il a des origines lybieennes) et exclure l’autre.oui à lAlgérie avec ses différences culturelles et son fonds commun et non à l’ethnisme qui par moments frise le racisme aujourd’hui.
Woman :
Je suis d’accord avec les commentaires qui rappellent que chez nous on appelait Yenayer Ras el a3m aarab car c’es ainsi que ma grand-mère l’appelait, elle nous faisait des beignets à la levure ( s’fnej smid) à midi et le soir un couscous avec de la tête de mouton. Nous ne nous sommes nous non plus ni Kabyles ni Chaouis des Sétifiens de l’est et du nord de Sétif. Nous avons conservé la tradition familiale des beignets pour ce jour-là pour le symbole de la levée du blé pour une belle moisson. Ce sont nos racines ancestrales c’est notre culture c’est tout !
Woman :
@ Inventer des mythes A vous qui en appelez aux historiens et au stylo des savants : les mythes sont au fondement de toute civilisation humaine, ils sont d’essence religieuse (voir les mythologies partout) mais pas seulement, ils sont là pour unifier un peuple, lui donner justement une HISTORE par laquelle il se reconnait et se définit. Les historiens vous diront que bien des personnes et des faits historiques (donc qui ont réellement existé) sont à la base des mythes qui vont se propager sous forme de récits plus ou moins authentiques transformant la réalité pour les besoin de la cause. Les savants vous dirons que cela s’appelle LA CULTURE d’un peuple et il n’est pas rare de rencontrer des mythes que se partagent des peuples différents comme le monde méditerranéen par exemple (...)
Woman :
Mais on aurait tort de croire que les mythes appartiennent au passé c’est faux : le modèle américain (USA) a créé des mythes à partir de son histoire : le mythe du bon cow boy face aux indiens sauvages qui scalpent les blancs alors que ce sont eux qui se faisaient payer le nombre de scalps indiens qu’ils ramenaient, le mythe des super héros etc.. que pensez vous du mythe de Tarzan l’homme blanc qui domine la jungle alors que vivent là des Noirs depuis des siècles ? Nous Algériens que dire du mythe des colons venus nous civiliser ? Terminons par un mythe qui ne va pas plaire à ceux qui y croient : celui de la fameuse Oumma censée unir tous les musulmans ! les mythes sont souvent d’essence religieuse la preuve !
Commentaire n°284464 :
Qui est qui dans ce patelin où les hybrides se font une lignée en plagiant le calendrier julien..
Abdelrahmane :
@ el-berri : oui je suis arabe algérien tous ce qu’il y a d’arabe de quoi te/vous donner des insomnies et des ulcères.je suis sur la terre de mes ancetres présents sur cette terre bénie d’afrique du nord depuis au moins 35 siècles. et puis qu’est ce qui te gene si fort que je sois arabe ? je ne crois pas etre chez toi à moins que tu aies 1 titre de proprieté que tu auras à me montrer quand tu viendras me chercher pour me reconduire à la frontière-est. tu n’as pas besoin de me le faire directement à moi tu n’auras qu’à descendre de ton berr en haute-montagne et prendre le 1° sétifein que tu rencontreras, tu as plus de 90% de chance qu’il soit arabe montre lui ton titre de proprieté et exerce ton droit de propriétaire ton courage de berri et ta témerité. tu nous rendras compte sur ta bravoure sur ce site de setif-info ou sur (...)
nosy-bé :
Ras -el-3am 3rab,khourchef 3rab,zit 3rab...et tout ce qui pousse dans cette contrée est ainsi qualifié ,même si rien ne le justifie .L’état civil ,la toponymie ..tout ça est aussi arabe .C’est ainsi que les bédouins ,arabes ou non,venus du grand orient, ont introduit la culture des arabes(religion comprise) puis leur pouvoir un peu partout ,en Afrique, jusqu’en Espagne . Depuis 10/12 siècles l’arabe ,langue ,est la clé pour servir le pouvoir,et en son sein .C’est le moyen de s’élever dans la hiérarchie sociale .Les arabophones d’Afrique sont dans leur grande majorité des autochtones arabisés par ce mouvement de l’Histoire . Yennayer est une fête ancestrale du nord de l’Afrique ,antérieure à son calendrier et n’est ni une supercherie ,ni un motif d’exclusion . L’histoire en est témoin,et la morale exige des citoyens liés par une communauté de destin au respect mutuel . Regardons autour de nous :le monde bouge ,et va de l’avant .Rien n’est définitivement acquis ,sauf la volonté de toujours faire mieux. Pour (...)
simple d’esprit :
@ Woman : l’histoire, autrement dit l’exploration du passé , d’où nous venons et où nous allons.En faisant mieux connaitre le beau pays auquel nous avons le bonheur d’appartenir à bâtir ensemble notre Avenir, On se perd parfois dans les temps à utiliser pour la raconter. voila donc un petit rappel bien racontée par Woman, je tiens à souligner que je suis d’accord avec vous.1 2 3 vive l’Algérie .
l’3arbi :
A nosy-be :pour la domination des arabes en afrique du nord depuis 14 siecles et avant eux les byzantins et avant les vandales et avant les romains et avant les pheniciens tu n’aura a en vouloir qu’a tes ancetres qui sont restes en hibernation 35 siecles et pour leur paresse leur inertie et leur invisibilite tous ces temps la faut pas mettre tout sur les arabes ils sont la et y resteront pour l’eternite
aissa :
Histoire du nouvel berbère Yennayer sur Youtube, par Canal Algérie...... https://youtu.be/QwGGOG-ROEk
aissa :
Le début du calendrier Amazigh ...... :https://youtu.be/FXGdqm-IKvM.
aissa :
Quelques amazigh utilisés......https://youtu.be/idzBURj7kZo.
aissa :
Les berbères ...... : https://youtu.be/UdMCg_yb8L8
nosy-bé :
L’Histoire s’impose à moi ,et je ne reproche rien à mes ancêtres..S’ils ont bien mené leur vie ,c’est tant mieux .Sinon ,c’est tant pis..Moi ,je ne souffre pas, suis heureux de vivre sur le territoire qu’ils m’ont légué, et j’essaye de faire de mon mieux pour perpétuer le genre , le sang et la vie .J’ai des proches sur 3 continents ,et pense que la vie veut cela . Si je dois faire un peu de prospective ,je pense que l’Algérie n’a pas encore atteint son seuil de stabilité.Je suggère donc au peuple de ce pays de trouver le moyen de bien vivre son algérianité .Je souhaite aussi qu’il puisse faire le discernement entre ce qui lui convient ,et ce qui peut lui faire mal .L’ennemi de l’arabophile ,c’est d’abord lui. Il a ,en Afrique du nord ,toutes les caractéristiques du peuple arrogant et provisoire .Il est excessif dans ses prétentions et semble refuser de s’adapter à l’évolution de l’humanité .Ceux qui ont les moyens de tracer de nouvelles frontières les regardent ,et nous épient,ya 3arabi (...)
Woman :
@ Simple esprit :le drame pour nous Algériens c’est le déficit culturel, pas le manque culturel car heureusement beaucoup veulent apprendre et comprendre, curieux de savoir pour transmettre ou échanger. Ce déficit vient en partie de cette idéologie de l’enfermement dans l’obscurité des années 90 qui a voulu effacer de nos vies, de nos mémoires nos origines diverses, notre histoire millénaire ! Faire de nous des Arabo-islamistes becif vraiment becif nous arrachant toute forme de libre pensée, de libre arbitre, nous déracinant pour avoir des sujets fanatisés, incapables de réfléchir par soi même et en partie par toute une politique de la pensée unique gommant toutes les aspérités contradictoires, les originalités créatives dangereuses car libératrices....
Woman :
suite - Or l’être humain et l’histoire véritable ne se manipulent pas indéfiniment, tôt ou tard les consciences se réveillent, le savoir bâillonné émerge, les ruines millénaires parlent, les traditions survivent, on re-devient qui l’on est. On re-découvre que l’Algérien est algérien et rien d’autre ! Il n’est pas né en Arabie mais en Afrique du Nord, il est musulman mais pas que car il est aussi chrétien, athée ou juif ! Il écrit la langue arabe mais il communique pour tout avec sa derja si riche, le tamazight et le français. Surtout il regarde le ciel au dessus de sa tête, ses montagnes, son Tell, ses hauts plateaux, son Sahara et il sait qu’il est CHEZ LUI, dans ses racines.Les yeux ouverts il finit par rire des couleuvres qu’on a voulu lui faire avaler...be cif (...)
le berri :
a abderahmane pourquoi cette violence jai juste donne un conseil retourner sur la terre ancestrale et vivre pleinement son arabite nest pas une insulte bien au contraire de la part dun berri car ne dans la campagne qui ne parle ni kabyle ni chaoui mais derdja et qui sait quil est amazigh
radio activité :
Lorsque nous aimons, nous devenons déraisonnable,nous n’analysons pas les choses de la même manières, devant une partie du peuple algérien hypnotisé pendant les années 90 qui depuis s’échapper non pas pour se perdre, mais pour se retrouver, nous devons apprendre à soutenir nos opinions sans les imposer aux autres par la violence,que l’autre peut avoir raison ou ses raisons.
Commentaire n°284510 :
@l’3arbi :....... les arabes ils sont la et y resteront pour l’eternite ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?
Abdelrahmane :
Il y en a ici qui griffonnent des textes surréalistes à faire reculer d’effroi paul éluard. Dieu merci, le texte à poster est limité dans un nombre défini de caractères. çà nous sauve.
Commentaire n°284523 :
Dire à quelqu’un de balayer devant sa porte, c’est lui demander de s’occuper de ses propres affaires avant d’essayer de régler les problèmes des autres. La porte représenterait la situation ou la personne elle-même, et le balai serait une image de la solution à ces problèmes. Il faut donc s’occuper de ce qui nous regarde avant d’essayer de s’immiscer dans la vie des autres..
Abdelrahmane :
Ce el-berri : toutes ses participations sur setif info c’est des chahutages, de le provocation, des attaques personnelles sur les internautes. aucune contribution sérieuse, ni substantielle, ni courtoise ni civile. çà s’appelle du trollisme et c’est un drole de troll qui ne mérite pas attention.
lesetifien :
J‘avais toujours pensé que j‘etais un arabe mais après une analyse de mon héritage génétique, il n‘y avait aune trace arabe. Mais à 90% Amazigh et 10% européen.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus