Accueil > Evénements >

Hammar présenté devant le juge d’instruction

lundi 8 juillet 2019, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté

Interpellé tard avant-hier après-midi par les éléments de la brigade de recherche et d’investigation relevant de la sûreté de wilaya de Sétif et après avoir passé la nuit en garde à vue au commissariat, le président de l’Entente sportive de Sétif (ESS) et ex-président de la coopérative immobilière Oum El-Hayat, Hassan Hammar, a été présenté hier devant le procureur de la République puis le juge d’instruction près le tribunal de Sétif pour les chefs d’accusation de faux et usage de faux, escroquerie, abus de confiance, dilapidation de deniers de société privée et enrichissement illicite. Le mis en cause ainsi que dix autres accusés sont poursuivis dans plusieurs affaires relatives à la gestion de la coopérative immobilière qu’il a présidée pendant plusieurs années.
En effet, selon certaines indiscrétions, le numéro 1 de l’Entente de Sétif aurait falsifié des documents de la coopérative, dont un procès- verbal qui a été soumis à une expertise d’authentification au laboratoire régional de la police de Constantine. Selon un coopérateur plaignant, en 2001, le président de la coopérative a imité des signatures de coopérateurs dans un procès-verbal dans lequel il a indiqué que ces derniers lui ont délégué leur pouvoir pour agir dans différentes opérations concernant la gestion de la coopérative. En 2013, ce même procès-verbal a été utilisé pour l’exclusion de pas moins de 70 coopérateurs qui sont montés au créneau et ont eu recours à la justice (lire nos articles du 28/01/2013 et 27/05/2014). Le président, selon les plaignants, aurait utilisé la coopérative pour s’enrichir. Ce fait aurait été confirmé par la chambre d’accusation. Des signes ostentatoires de richesse étaient visibles depuis plusieurs années. Rappelons que plusieurs condamnations à la prison ferme ont été prononcées contre lui par le tribunal et la cour de Sétif. Le mis en cause ne s’est jamais présenté devant la justice


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
khier :
Il est pas encore en prison lui.Ce truand notoire.
hirak :
sans oublier les bilans financiers de l’ESS de ces dernières années qui ont été équilibrés par ses proches collaborateurs : il y a à boire et à manger. A qui le tour du MENDJEL....A SUIVRE
hirak :
sans oublier les bilans financiers de l’ESS de ces dernières années qui ont été équilibrés par ses proches collaborateurs : il y a à boire et à manger. A qui le tour du MENDJEL....A SUIVRE
le berri :
il me rappelle elie walach dans le role du truand dans le film le bon la brute et le truand bien fait pour sa gueule
khier :
Ces bien mal acquis doivent etre saisie, au profil de l état, les truands faut les attaquer là ou ça fait mal , le portefeuille.
la semoule :
Cet individu à la mine patibulaire, est un mauvais exemple pour la jeunesse, la justice doit agir avec une grande sévérité, afin que notre jeunesse ne prennent pas exemple sur ce voyou.
Djafari :
Puisque nous sommes dans le domaine sportif, la corruption est devenue le sport national. Ainsi, le football se trouve relégué au second plan, pour ne pas dire en ligue régionale . Il y a fort à parier que Hammar est l’ arbre qui cache la forêt des présidents corrompus de petits ou grands clubs où le sport côtoye l’ affairisme. L’ enrichissement personnel, en dépit de toute légalité, pratiqué par la caste politique dirigeante, est devenu l’apanage de l’honnête homme de l’Algérie d’aujourd’hui. Le seul problème qui se pose à tout ce beau monde, c’est que personne n’ a vu venir le hirak qui, tel un tsunami, va tout emporter sur son passage !
Djafari :
Un arbre peut cacher une forêt et un Hammar peut en cacher un autre, sans jeu de mot déplaisant et dans le strict respect des personnes... et du code de la route, bien évidemment.
KHELIFA ALBEURRI :
Salama alaikoum, SVP... Vous mettez un article et vous nous sortez les commentaires 1 semaine ou 2 après... Le site est en train de couler... Quand à cet énergumène... Il ne m’a jamais inspiré confiance... Béieune fi oueudjhou...
Hamid :
Aprés le dernier discours du représentant des Émirats Gaid Salah. Émirats un petit état intermédiaire des forces d’occupations (sionistes, France, USA). La SOLUTION DU HIRAK : GAID SALAH LE TRAITRE AU SERVICE DES ÉMIRATS DÉGAGE. L’ALGÉRIE, L’ARMÉ , L’ÉTAT APPARTIENNENT AU PEUPLE ALGÉRIEN..ISSABA = 1999-2019 OÙ ETAIS-TU GAID SALAH LE COMPLICE DE SAID, DE BOUTESRIKA ET TOUFIK !!!??? TLIBA ET LES GAID : BOUMEDIENE, NASSIMA, LAMIA, AMAL = ISSABA. LES SEULS NOVEMBRISTES SONT LE PEUPLE ALGÉRIEN ET L’ARMÉE NATIONALE ET PAS LES GÉNÉRAUX TRAITRES_AFFAIRISTES.
Commentaire n°287139 :
Depuis quelques mois, la consultation du site Sétif.info est devenue pénible. Je ne doute pas des énormes efforts déployés par l’équipe pour le faire marcher, mais lorsqu’on voit que les mises-à-jour des commentaires attendent quelques fois jusqu’à 4 à 5 jours, et que les articles deviennent de plus en plus rares, il vaut mieux à mon avis fermer le site par respect pour ceux qui le fréquentent quotidiennement et ont le sentiment d’un site presque à l’abandon.
hirak :
Et les bilans financiers de l’ESS ????????
M..F.TOUMI :
Sa place est à El-Harrach avec ceux qui l’ont protégé durant des années. D’autres dirigeants de l’ESS doivent suivre, il n’est le seul s’être mouillé dans ce milieux mafieux.M.F.TOUMI
Abrouk :
Il faut revoir les bilans depuis 2003...! Et surtout la trasition entre l’eleve et le maitre ( bilan 2009/2010et 2010/2011)
Commentaire n°287150 :
A attacher à une charrue et lui faire labourer les champs inaccessibles pendant 20 ans....ça le fera maigrir un peu ...
BILAL :
Je pense aux grands et merveilleurs joueurs de l’ESS des années 60-70, les Kharchi, les frères Boulekfoul, Mattem, Koussim, Kemicha, Ferchichi, Gaaga,les frères Benmahmoud, Benkari, Tchier, Bourouba, les frères Salhi, Benchaib, Neggache, j’en oublie, ce sont des joueurs qui jouaient pour le maillot, les couleurs de Sétif, ils s’entrainaient entre midi et 14 h et ne gagnaient pas des sommes énormes, n’avaient pas les moyens d’aujourd’hui, le petit stade GASSAB, les train passaient et sifflaient les slogans sétifiens kahla et Bayada avec de compétents entraîneurs Arribi, Kermali, Layasse en amont, les dirigeants honnêtes. Aujourd’hui ce sont des truands qui ont pris le pouvoir (à l’image de nos ministres voleurs), des joueurs qui touchent des sommes énormes et qui ne sont pas capables d’honorer leurs contrats. On s’étonne après de voir notre équipe nationale composée en majorité de joueurs binationaux et pratiquants dans les grands clubs européens et (...)
TERNE :
Malheureusement il n est pas le seul le mal est profond. une enquête au niveau des services concernés(au niveau des APC du territoire national) va révéler des affaires ou les dépassements sont légions spécialement dans l urbanisme.
سطايفي ولد بلاد :
تحيا الأخ المجاهد قائد صالح ..والجيش نوفمبري ....والعربية اللغة الرسمية الأبدية..للجزائر ..والعلم الوحيد هو العلم الجزائر ...والجزائر غير قابلة لتفكيك.....والإمارات ..دولة صديقة للجزائر ...لها ضمانات ..واستثمارات بالملايير دولارات ..منها مصانع مرسيديس .ولها مصالح مشتركة مع الجزائر ...وضمانات...أما عن الزوافة والعصابة...هم ضد قائد صالح لأنه ..سجن العصابة...ومصانع

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus