Accueil > Evénements >

Sept nouveaux établissements scolaires pour Sétif

mardi 6 octobre 2020, écrit par : F. Senoussaoui

Ces infrastructures vont permettre aux élèves d’être scolarisés dans de meilleures conditions et d’améliorer leur rendement scolaire.

La direction des équipements publics de la wilaya s’apprête à livrer dans les prochains jours un lycée, trois écoles primaires et trois collèges. Cependant, la réception des infrastructures précitées ne règlera pas le problème de la surcharge à travers la capitale des hauts plateaux.

Plusieurs établissements continueront à travailler avec le système de la double vacation avec des classes plus ou moins surchargées, notamment à la cité El-Hidhab, Aïn Mouss et des écoles de la nouvelle ZHUN.

À la cité Cheikh-Laïfa, une agglomération à la sortie nord de Sétif, les travaux d’un nouveau lycée d’une capacité de 800 places pédagogiques et d’une demi-pension pour 200 bénéficiaires tirent à leur fin.

Le nouvel établissement accueillera les élèves de la cité et des villages avoisinants, actuellement scolarisés au lycée Fatima-Zahra de la cité Bel-Air, au chef-lieu de la commune de Sétif.

Cette structure, la seule dans la cité, permettra aux élèves d’être scolarisés dans de bonnes conditions et mettra fin à la surcharge des classes.

Pour cette année scolaire, les responsables de la direction de l’éducation ont préféré transférer seulement les élèves de première et deuxième années secondaires vers le nouvel établissement.

“Pour ne pas perturber les élèves de troisième année secondaire, nous avons préféré les garder au lycée où ils ont déjà passé deux années.

Pour cette année, on n’aura pas de classes de terminale au nouveau lycée, cependant on aura des classes de première et de deuxième années secondaires”, a expliqué Bezala Abdelaziz, directeur de l’éducation de la wilaya de Sétif.

Par ailleurs, la cité Aïn Trick, sise à 6 km du chef-lieu et qui compte déjà deux CEM, aura un troisième établissement pour le moyen. “Un troisième établissement pour le cycle moyen est une nécessité qui permettra de désengorger un tant soit peu les deux autres CEM, à savoir Abdelatif-Mokhtar et Belabed.

Cela va permettre sans nul doute aux élèves d’être scolarisés dans de meilleures conditions et, du coup, améliorer le rendement scolaire”, a soutenu M. Bezala. Les cités de la zone nord de la ville connaîtront l’ouverture de trois écoles primaires et de deux collèges.

Il s’agit d’un CEM et d’une école primaire à Aïn Mouss, un CEM et une école primaire à El-Hidhab Est et une école à El-Hidhab Nord où les écoles et CEM connaissent une grande surcharge, au point où le nombre d’élèves a atteint 50 élèves par classe.

Lors d’une récente sortie sur les lieux, le wali de Sétif, Kamel Abla, a appelé les différents responsables des projets de redoubler d’effort afin de livrer ces établissements dès les premiers jours de la rentrée scolaire, tout en veillant à ce qu’ils soient raccordés au différents réseaux (gaz naturel, électricité et eau).

FAOUZI SENOUSSAOUI, Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus