Accueil > Evénements >

Réunion de la CNASES-MESRS les 14,15 et 16 février à Sétif

Mise en conformité des statuts particuliers de l’enseignant et du chercheur
lundi 29 janvier 2007, écrit par : La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

La commission CNASES (syndicats des sections dont fait partie le CNES)- ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS)- se réunira les 14, 15 et 16 février à Sétif pour mettre en conformité le projet du statut de l’enseignant et du chercheur avec le canevas établi par la Direction générale de la fonction publique (DGFP). Un statut non révisé depuis des lustres, et qui est à l’origine des nombreuses grèves qui secouent le secteur depuis une décennie, notamment les grèves d’octobre 1998 et de mai 2006 qui ont duré plusieurs mois.

Une rencontre qui fait suite à la réunion expresse de certains membres de la coordination nationale des syndicats des enseignants de l’enseignement du supérieur. Ces derniers ont décidé de réactiver la commission CNASES-ministère au sujet du statut particulier de l’enseignant chercheur, pour donner une touche finale au projet de l’université et surtout pour mettre le projet de statut du chercheur en conformité avec l’instruction n°1 du 6 Janvier 2007 du chef du gouvernement relative à l’élaboration des nouveaux statuts particuliers en application des dispositions de l’ordonnance n°06-03 du 15 juillet 2006 portant statut général de la fonction publique.

Selon l’instruction susmentionnée, l’élaboration des statuts particuliers peut d’ores et déjà être engagée malgré la non- finalisation de la grille des salaires. Les aspects liés à la classification des grades dans la grille indiciaire, ainsi que la bonification indiciaire des postes supérieurs seront intégrés dans la disposition statutaire dès l’adoption du nouveau système de classification et de rémunération dont la finalisation par le groupe de travail interministériel est prévue à la fin du 1er semestre de l’année en cours, soit au mois de juin prochain.
A la faveur de ces développements, le CNES se déclare très satisfait des mesures annoncées par le ministre de tutelle, à savoir le décret exécutif du 23 décembre 2006 prolongeant d’une année les inscriptions en doctorat d’Etat, ainsi que les statuts particuliers.
Pour rappel, le secrétaire général de la centrale syndicale avait affirmé le 8 janvier dernier que le statut de l’enseignant et du chercheur élaboré par la section UGTA était d’ores et déjà fin prêt.

G. H.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus