Accueil > Evénements >

Meeting de Belkhadem à Sétif, le FLN en perte de vitesse devant ses rivaux

mercredi 9 mai 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Le discours de Abdelaziz Belkhadem n’a duré en tout et pour tout qu’une dizaine de minutes, hier dans la salle omnisports de Sétif, devant une assistance qui ne reflète guère les prétentions du vieux parti devant ses concurrents immédiats, le RND et le MSP, dans une ville où la campagne électorale est jusque-là encore en veilleuse à près d’une semaine de sa clôture.

En marge du meeting, c’est le mécontentement qui perdure du côté de la base, non seulement éliminée de la confection de la liste de Sétif mais aussi marginalisée de l’organisation du meeting d’hier.

Une heure auparavant, à l’occasion de la commémoration des massacres du 8 mai 1945, Belkhadem avait assisté aux côtés de Bouguerra Soltani et de Yahia Guidoum à la marche ayant conduit le cortège officiel à la stèle commémorative du premier martyr des événements sanglants de Sétif, Saal Bouzid. La conjoncture ayant rassemblé les trois représentants des partis de la coalition fait ressortir, certes, l’ampleur de l’événement historique national, mais il ressort aussi que chaque parti tente de séduire la population de votants de près de 780 000 voix.

Si le MSP, fidèle à la discipline du parti, n’a pas suscité de mécontents au sein de sa base et de ce fait semble aller tout droit vers un score flatteur de 2 sièges, le RND, à sa tête le ministre des Sports, Yahia Guidoum, ayant au préalable séduit tous les sportifs de la région grâce aux subventions financières allouées au équipes de Sétif et El Eulma, menace de rafler le maximum de voix et de surclasser par là même le FLN dont Sétif a de tout temps constitué un fief. Il s’agit là d’une donne qui relègue au dernier plan le vieux parti « déchiré » par les tiraillements internes survenus au lendemain de la confection des listes et où les kasmas ne sont guère représentées.

Les mécontents de la base menacent non seulement de lancer un appel au boycott des élections mais aussi espèrent saisir l’occasion de l’« échec » des législatives pour exercer une pression sur la centrale à la veille de la désignation du mouhafadh et de la tenue des élections communales et de wilaya.

Ce sont, entre autres, des impressions recueillies, à l’occasion de la venue de Belkhadem à Sétif, auprès des militants des kasmas qui ont tenu à marquer leur présence mais dans un climat de dépit.

Le retard d’une heure de l’arrivée à la salle omnisports du secrétaire général du FLN donnait l’impression du report du meeting tant l’engouement habituel des masses n’était guère au rendez-vous. Un nombre réduit eu égard aux sympathisants de Ouyahia à El Eulma quelques jours auparavant, ou encore à ceux du MSP à l’occasion de la venue de Amar Ghoul à Sétif.

Après une introduction de quelques minutes sur le rappel des événements du 8 mai 1945 où le message clair en direction de la France n’a pas manqué d’être soulevé à propos du « pardon pour crime de guerre », le leader du FLN a formulé des éloges en direction de la constituante de la liste de Sétif au vu du « potentiel humain » dont jouit le parti, a-t-il expliqué. Ce qui représente aussi un message qui s’apparente à une riposte en direction des mécontents du FLN. « La force du FLN réside dans celle de ses hommes », a clamé Belkhadem du haut de sa tribune. Avant de lancer un appel au vote massif en faveur de son parti. « Renouvelez votre confiance au FLN », a conclu l’orateur.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
lamri :
Y’en a marre, les algériens ont compris cette mascarade, les législatives !!!!!!!!! voter pour des tarés, des histériques et des analphabètes qui seront payés minimum 12 ou 13 millions avec tous les autres avantages alors qu’ils sont incapables de tenir un discours et de raisonner convenablement, hacha deux ou trois. Pauvre Algérie tu ne seras jamais lâchées par les dinausores, je suis dégouté quand j’entends les discours de la campagne à la télé, j’en envie de me flinguer quand le pense que des indi vidus pareils vont gérer mon pays. Bon courage Boutef, regardez par qui vous êtes entourés !!!!!

Réponse de mimoun :

je suis d’accord avec toi lamri, eldjazair lemchemchiya, maintenant ils nous disent que tout sera rose, et demain quand ils seront à l’apn, ychoufou ghir masslahathoum. et puis elli ydji à sétif, yahdar aala l’ess, basta !!! Et ouyahia, ghadouh les profs de médecine et les enseignant de l’université, alors kikount fi elhoukm ya si ouyahia, wach dartalhoum !!! nsit qu’ils ont été vos enseignants ? c’est maintenant que vous vous inquiétez de leur sort ? vous êtes bien gentils chers candidats, on a compris votre jeu, basta, basta, on ne votera pas, et les résultats baynin makhaytin !!!!!!!
Dommage pour ce Parti Mr Belkhadem :
Avant tout Merçi ELWATAN. Je suis entièrement d’accord avec Lamri et je lance un SOS à son excellence le Président de la république que Si on supprime les avantages financiers,passoport diplomatique ect... on verra bien que ces personnes s’éclipsseront pour toujours. Il y a bien des gens à Sétif qui sont bien connus dans la société civile et qui sont vraiment représentatifs malheureusement ils ne peuvent pas intégrer ce parti car ses voies sont impénétrables.Dommage pour le FLN qui doit recherger ses bateries s’il veut rester représentatif à Sétif.
Commentaire n°2494 :
mes amis (es) bonjour On doit voter à mon avis quelques soit la situation et le niveau des représentants des partis . l’algérie a besoin de bonne images et de reconciliation nationale .
elkhieir stayfi :
oui on doit voter queque soit la situation rak ghalet ya sahbi, rouh enta, parce que les algériens rahoum karhou, y’en a marre de belkhedem, c’est un faux, il dit tout et n’applique rien, comme zerhouni, qui met sa famille partout, moi je suis dégouté, je ne voterai pas d’accord, avec lamri, il a dit la vérité, j’espère que les concernés lisent les avis pout qu’ils se corrigent un peu, ils sont ridicules quand ils parlent des problèmes de l’universitaire et de leurs minables salaires,alors qu’ils étaient au gouvernement ilsn’ont rien fait...........

Réponse de je suis FLN de sang mais....... :

le FLN en perte de vitesse oui c vrai quand on voit en tete de liste un ancien dinozor .et qui n’est pas inconnu ,Salah GOUDJIL c’est l’homme qui a transféré l’aeroport de setif vers sa region de batna en lezant quand il fut ministre du transport setif qui est restée sans aeroport si ce n’est cette miniscule batisse imposée par des hommes d’affaire . Je vois vois que c t’une insulte envers la population de setif de la part de belkhadem en leur parachutant ce rescapé du passé qui n’est meme pas natif de leur wilaya vu qu’il est batnéen.franchement je suis desolé et quand on sait aussi le secretaire general de la mouhafadha de setif est tenu par un avocat titulaire de la licence des quatre jeudi.
Commentaire n°2541 :
ON DIT BIEN QUELQUE PART : STIF EL BOUSTANI , LI ZAROU MARA YARDJAALOU THANI . (FINALEMENT , IL DEVIENDRA UN SECOND LOUP ) ;

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus