Accueil > Evénements >

Jumelage : Le maire de Rennes invité

mercredi 17 octobre 2007, écrit par : K. B. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Grâce à la détermination et au désir ardent des hommes de bonne volonté, des deux côtés de la rive, le jumelage entre les villes de Sétif et Rennes qui ne s’est pas, faut-il le rappeler, hissé à la hauteur des aspirations des initiateurs de l’idée et des citoyens de ces deux grandes cités qui auraient pu concrétiser de nombreux projets, d’autant que la convention de jumelage a plus d’un quart de siècle d’existence.

Les dix années de braise et la nonchalance des gestionnaires de Aïn El Fouara n’ont pas permis à la cité de bénéficier de l’expérience de la cité bretonne, jumelée avec bon nombre de villes des quatre coins de la planète. Comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, des universitaires prennent le taureau par les cornes en donnant une nouvelle impulsion à cette relation qui prend, ces derniers temps, une connotation purement scientifique. L’implication des universitaires, qui ne manquent pas de projets, vont, une fois concrétisés, rendre d’énormes services à la cinquième ville universitaire du pays, aux nouvelles infrastructures hospitalières (le centre anticancéreux et la gériatrie) plus particulièrement. « Pour donner un nouvel élan et de nouvelles bases au jumelage entre les deux villes », souhait de l’actuel P/APC de l’antique Stifis qui a, à travers la correspondance du 25 septembre 2007, officiellement invité Edmond Hervé, maire de Rennes depuis, tenez-vous bien… 1977. Le premier magistrat de la cité bretonne, l’une des plus agréables agglomérations françaises, compte, à travers son deuxième voyage à Aïn Fouara, laisser ses empreintes, d’autant qu’il n’est pas partant pour un sixième mandat aux municipales de 2008. Notons, par ailleurs, que les résultats de la visite effectuée en mars 2006 ( voir El Watan du 16-03-2006) par l’autre socialiste Gerard Colomb, maire de Lyon, demeurent, 19 mois après, de l’encre sur du papier.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°6275 :
EN ESPERANT UN JUMELAGE TECHNIQUE ET SURTOUT COMMENT GERER ET FAIRE DE LA VERDURE DANS UNE VILLE ...........
tafet19 :
Faisons le bilan d’un quart de siecle de jumelage entre nos deux cités.Nous n’aurions vu defiler que les officiels et les officieux.Pas de place au citoyen par son engagement par son expression dans les differentes activités,sports,musique,peinture echanges de jeunes,voyages etc.oui c’est cela le jumelage ,il se manifeste par des echanges et des rapports d’ordre culturel pour venir par la suite à des rapports techniques ou pour beneficier de l’expertise l’une ou de l’autre des cités jumelées.Monsieur Edmond Hervé que j’ai connu personnellement lorsqu’il était en charge d’un poste ministeriel dans le gouvernement français a aussi un parcours politique de militant socialiste ami de l’Algerie.J’éspère qu’il aura vraiment droit au contact avec le citoyen.Attention,il ne manquera pas de vous le signifier en cas de manquement à cette regle, objet de son (...)
Commentaire n°6279 :
C’est quoi le contenu, les objectifs, les projets de cette nouvelle coopération scientifique ? Quelles étaient les idées avancées suite à la visite de Colomb ? Dommage qu’on en sache pas plus ! Au prochain papier, peut etre !
Commentaire n°6291 :
VOUS DITE JUMELAGE ? EST CE NOTRE VITRINE GENERALE EST MISE A JOUR ? Y’A VRAIMENT DES TECHNICIENS CAPABLES DE FAIRE PROFITER NOTRE VILLE DE L’EXPERIENCE TECHNIQUE DES CADRES DE LA MAIRIE DE RENNES ??? NON , JE NE PENSE PAS . LE VIDE SE VIDE ENCORE A LA MAIRIE ET WILAYA SIEGE SETIF . DOMMAGE ..................
Commentaire n°6293 :
j’espère que les acteurs du mouvement associatif,ceux qui font reéllement du boulot sur terrain seront conviés ...
justice :
bonjour ! de quel jumelage parlez vous ? de ceux qui profitent ou ceux qui font profiter les autres ?ce jumelage appartient a ceux qui en font un voyage d’agrement en emmenant progeniture.il ya quelques annees on s’est servi des eleves du lycee pour etablir le courant et ensuite quand ce fut le moment de partiril ya eu d’autres personnes qui sont parties et ce fut la deception pour les eleves de rennes quand ils constaterent a l’aeroport que ce n’etaient pas les eleves avec qui ils correspondaient.mais..la raison du plus fort est toujours la meilleure.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus