Accueil > Evénements >

Qu’offrira Bouteflika aux sportifs ?

dimanche 22 mars 2009, écrit par : K. B. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

a principale artère de la capitale des Hauts-Plateaux et certains points du centre-ville ont fait l’objet d’une attention particulière, ces derniers jours, d’autant plus qu’ils sont inscrits dans l’itinéraire du cortège présidentiel.

Bichonnés, au grand bonheur des riverains, par une armée d’agents municipaux, réquisitionnés même les vendredis, ces espaces, ainsi maquillés, sont désormais beaux à voir. Tout a été donc mis en œuvre pour redorer le blason de la cité, qui doit en principe réserver aujourd’hui un accueil présidentiel au candidat indépendant, lequel devra, nous dit-on, faire un tour à Aïn Fouara pour non seulement boire son « eau bénite » mais s’offrir un bain de foule et tâter, à l’occasion, le pouls de la deuxième wilaya du pays en nombre d’électeurs. Forte d’un aussi important contingent d’électeurs, estimés à plus de 833 000, la wilaya de Sétif est désormais une étape incontournable pour les candidats à la magistrature suprême. Le taux de participation à cette élection dépendra, dans une certaine mesure, de l’implication ou non des électeurs des hautes plaines, courtisés ces derniers temps par les représentants des postulants, lesquels multiplient rencontres et descentes sur le terrain.
Il convient de souligner que la virée du Président à Sétif sera marquée par une rencontre avec le mouvement associatif et sportif national, mobilisé à l’occasion. Les médaillés olympiques ainsi que les sportifs (toutes disciplines confondues) qui se sont illustrés lors de joutes régionales ou continentales assisteront, nous dit-on, à cette rencontre de proximité qui aura lieu à la salle omnisports du 8 Mai 1945, qu’on « attife ». Les acteurs du mouvement sportif sont, nous dit-on encore, dans l’attente d’une autre réforme devant redorer le blason du sport algérien qui a, le moins que l’on puisse dire, touché le fond. Le candidat indépendant, ayant pris la décision d’éponger les dettes des agriculteurs et de majorer la bourse des étudiants et stagiaires, va sans nul annoncer, à partir de Sétif, d’importantes propositions ou mesures, c’est selon, en faveur d’un secteur aux abois.
Notons que les échéances électorales du 9 avril prochain n’emballent pas la majorité des citoyens, lesquels, en plus de vaquer tranquillement à leurs occupations quotidiennes, affichent une certaine indifférence à l’égard de ces joutes qui n’intéressent actuellementque les partisans des candidats. Cette morosité est sans doute le fait d’une campagne « timide », d’autant plus que pour l’heure, les quelques indicateurs (affichage) annonçant l’événement sont cantonnés à l’intérieur des directions de campagne de l’un et des autres, lesquels vont promettre monts et merveilles à ce vivier d’électeurs, du reste pas facile à apprivoiser.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
bouzid :
yawo fako walifako raho rahi likom faite ce que vous voulez basta
ex citoyen :
secteur aux abois oui 100% CAR MIS ENTRE LES MAINS DE pseudo RESPONSABLE HS surtout à sétif qui ne comprennent(et ne comprendront jamais ) pas que c’est sensé étre un secteur dynamique démocrate ; cool ; pas régis d’une maniére bureaucratique et de coups bas et de division comme c’est le cas ; que le nerf de la guerre c’est l’argent et le travail de terrain à long terme et que le secteur à affaire directement avec l’étre humain donc la psychologie et les facteurs motivants sont de mises par conséquent si on mise pas là dessus pas la peine de se leurrer rien ne marchera qu’on le veuille ou non
Commentaire n°25279 :
BOUTEFLIKA, BOUTEFLIKA, OH, OH, OH, ALLEZ, ALLEZ, ALLEZ
setifien :
l’éternel carnaval fi dachra.

Réponse de fairplay :

carnaval fi dachra indemodaaaaaaaaaaaable bravo aux realisateur et acteurs.ils méritent le prix de non peremption lol.
Dubliner :
aux footeux oui, mais aux sportifs j’endoute...
Setifnaute :
Jusqu’à preuve du contraire,bouteflika est candidat a la candidature au poste de président,par conséquent il doit etre logé à la meme enseigne que les liévres qui convoitent la meme responsabilité.Mais malheureusement,ce que nous avons vécu aujourd’hui à sétif dénote le ridicule et le carnaval:artéres de la ville barrées,fouille corporelle de tous les citoyens empretant une rue principale,mise en place d’un service de sécurité qui rapelle l’état de siége,les autres candidats ont-ils droit a tout cela ?Non,bien sur que non !Pire, le président actuel se paye meme le luxe de distribuer de l’argent à qui bon lui semble,les autres candidats peuvent-ils se permettre cette folie ?Non,bien sur que non !Alors chers compatriotes pour que de telles pratiques disparaissent à jamais de notre paysage politique,il faudrait que le 9 avril 2009,nous restions chez nous,afin de rendre la monnaie à ces incapables (...)
toto :
ce président déteste l’élite et ne fait qu’à sa tête vide toute logique .cet être est un danger pour l’avenir du pays .les fondements de l’état ont été brisés.il achète les âmes des gens par l’argent du peuple qui patauge dans la misère.le film de carnaval fi dachra résume parfaitement la situation .je vous demande mr boutef rentres chez toi .la vie a bien continué après le décès du prophète mohamed(qssl)alors qu’il était moins âgé que toi et de loin il avait juste 63 ans .alors tires les enseignements et vas t en .
pésimiste :
étant (cadre de sport), aujourd’hui j’étais présent a la salle lors du discour du président, et j’ai jamais étais aussi pésimiste et déçu que cette fois ! en voyons les lèche-botes soit disant bénévoles mais qui s’enrichissent ou nouent des relations d’affaires au nom du sport, les voir aux premiers rangs, alors que les gens du secteur écarté et ignorés. en voyons les responsables de la DJS courir d’un coin a l’autre juste pour côtoyer et distribuer les embrassades et félicitations ainsi que des badges classe ’A’ avec les vautours du sport li blana bihoum rabi, alors que le cadre a était laissé courir derrière un badge classe ’B’ pour pouvoir assister a quelque chose qui pourrait le concerner, niet, rien, walou...! adieux secteur du sport tant qu’il y aura tes milliards entre leurs mains sans surveillance, ils ne cesserons de venir BENEVOLEMENT te violer avec tant d’amour (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus