Accueil > Evénements >

Sétif retenue parmi les 4 wilayas qui vont abriter les centres d’innovation et de transfert technologique

dimanche 28 juin 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

’est ce qu’a déclaré le professeur Hafid Aourag, directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique au niveau du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à l’APS, lors des travaux de l’atelier national pour la conception d’un projet pilote d’un parc scientifique en Algérie tenue récemment à Oran.

Le professeur Hafid Aourag a indiqué que les quatre centres en question seront réalisés dans les wilaya de Sétif, Bejaia, Tlemcen et Batna pour un investissement de près de 1 milliard de dinars. Chaque centre prendra en charge une spécialité bien définie comme le cas de celui de Tlemcen, appelé à devenir un centre d’innovation et de développement technologique en voie de concrétisation, sera spécialisé dans les différents types de matériaux, tels que le ciment et le zinc. Celui de Bejaia disposant d’un port commercial important sera versé dans l’agro-alimentaire et de Sétif dans l’électronique vu l’émergence de cette industrie dans la région et enfin celui de Batna qui s’intéressera aux infrastructures de base comme les routes, les ponts et les barrages.

Ces centres d’innovation et de transfert technologique seront fin prêts en 2012, a-t-on indiqué.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Un staifi :
bravo, setif est la meilleure dans tous les domaine, nous sommes la creme de l’algerie, foot, sport, science, culture, gestion... pour cette derniere je met des reserves !!!!!!

Réponse de madjid :

soyez un peux logique mon frére Setif n’est pas l’Algérie, Setif est partie d’ALGERIE. des hauts et des bas ;chaque ville D’Algérie a ces capacités.
samuel :
salem ailaikum tout les projets en algérie en générale parte avec de bonne intentions ;mais il trouve d’énorme difficultés diverse,que se soit dans la science ou dans la religion,soyons patient et malgré tout bon courage aux initiateurs
Ronaldo :
je ne pense pas que sétif sera sélectionnée vu la chute libre de l’université de sétif dans le domaine de la recherche scientifique. Sétif n’a jamais connu ce sort depuis des années. Dégradation totale, délaissement, négligence, …etc. Durant les années 80, sétif servait d’exemple dans le domaine de recherche scientifique et la pédagogie, mais hélas maintenant, c’est la catastrophe. Rabi yastor
Salim :
Béjaïa zone portuaire dans l’agro-alimentaire et Sétif, région agricole, dans l’éléctronique...On aura tout vu !
LAIKOS :
Bravo pour Setif et sa région. Mais je doute que quoi que ce soit ne se concrétise en Algérie. Mis à part l’import import Il est impossible de concrétiser quoi que soit en Algérie. Souvenez selon Hamid Temmar les chinois et les iraniens devaient construire des usines de voitures en Algérie. Souvenez vous des Emiratis qui devaient investir des dizaines de milliards de dollars, dans le tourisme, l’agroalimentaire, l’immobilier, la santé (Le géant immobilier émirati Emaar se retire définitif du marché algérien ..). Que de promesses depuis 48 ans (1 millions de logements, 10 millions de touristes en 2025, autosuffisance alimentaire, centrales nucléaires, le projet Ourastic, 10 millions d’abonnés internet en 2015, liberté de la presse, élections libres, liberté d’entreprendre, meilleur redistribution des richesses.....BLA, BLA, BLA, BLA... En espérant que ces projets se concrétisent. Nous jugerons sur (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus