Accueil > Evénements >

Rentrée scolaire : Le Cnapest promet un automne chaud

lundi 29 juin 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

’est ce qu’a prévenu le bureau du syndicat Cnapest, (Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique) de Sétif à travers un communiqué de presse dans lequel ce syndicat dénonce le blocage des négociations menées avec la direction de l’éducation de la wilaya de Sétif suite au sit-in observé en plein examens de fin de saison scolaire.

Selon ce communiqué, le responsable du secteur s’est retiré de la table des discussions sans donner des explications concrètes aux points inscrits à l’ordre du jour de la réunion tenue le 22/06/2009 portant sur les engagements du PV de réunion du 06/06/2009 relatifs aux modalités du mouvement pédagogique des professeurs, la convocation des enseignants désignés pour la correction de l’épreuve du Bac et le comportement de la direction de l’éducation vis-à-vis les préoccupations socioprofessionnelles des enseignants. Devant cette situation, le Cnapest annonce à ses adhérents une rentrée scolaire très chaude.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Beribouche :
Waw bab rabi, on est en plein vacances et voila que ce syndicat menace déja ?????, yakhi syndicalisme yakhi... au fait mazal le fils du responsable de la cnapest en france entrain d’etudier avec l’argent des......et dire qu’on fait du travail syndical
Imadset :
Etant P.E.M,je tiens à apporter ma modeste contribution à ce forum.En effet,depuis mon intégration dans le corps enseignant ,qui remonte à 27 ans,j’ai constaté que ce sont pratiquement les memes tetes qui sont convoquées pour assurer la correction du B.E.M,sous prétexte que ces enseignants assurent les cours de quatriéme année durant l’année,comme si le reste des enseignants étaient des incapables.Une autre catégorie ,d’enseignants est dispensée de la surveillance des examens grace aux passes-droits qu’ils ont auprés de la direction de l’éducation.Pour régler définitivement cette injustice et ce mépris,il éxiste une solution facile à mettre en oeuvre dés l’année prochaine:il s’agit d’inverser les prestations des correcteurs et des surveillants et à ce moment là vous verrez que les sois disants enseignants chevronnés qui d’habitude assurent la correction ne se presseront plus à la porte et ainsi les autres enseignants auront la possibilité de corriger et d’acquérir cette expérience necessaire dans le parcours de (...)
Commentaire n°35517 :
je suis un professeur qui était affilié au CNAPEST lorsqu’il a été crée c’était un vraui syndicat autonome mais maintenant tous les professeurs qui ne font pas les affaires et qui ne sont pas des bras cassés l’ont quitté.Au secondaire nous connaissons tous qui est entrain de parler au nom des professeurs.La DE est en quelque sorte complice puisqu’elle reçoit ces énergumènes.ce geste du directeur m.ghanem mérite chapeau bas,je pense qu’il sait qu’ils ne représentent que leurs petites personnes .La direction doit rendre public les chiffres qui montrent la représentativité des ifférents syndicats pour que les travailleurs soient au courant.
fakou :
On a déjà entendu ça Benbou va y verser de la glace.
Commentaire n°35572 :
y a pas que la correction des examens comme un problème ,il y a meme ces pauvres enseignants stagiaires qui attendent leur salaires depuis plus de 06 mois ,c’est un vrai scandal.
DOCTO :
Sachez bien une chose Chères collègues que dans l historique syndical,le seul courrant credible,representatif,révendicatif et combatif dans le secteur educatif de setif,c est le courrant pionnier de 1968 qui a été réprimé.Qui refait surface une nouvelle fois en 1979 sous l egide de l UGTA et qui a connu sa dissolution par l article 120 du FLN.Et qui revient sur terrain en 1989 avec la tentative de creer un syndicat nettoyé de toutes les idéologies partisanes en essayant d installer un syndicat proprement professionnel se limitant aux questions sociales et professionnelles du corps educatif,mais helas l alliance des militants opportunistes FIS/FLN a avorté une nouvelle fois ce correctif historique dans le parcours syndical educatif sétifien,qui s est caractérisé par l integrité,l engagement,la compétence et la conscience socio professionnelle pure et nationaliste.Actuellement,il n y a que le CNAPEST qui enregistre son action dans ce meme sens.Donc il serait regrettable d assister une nouvelle (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus