Accueil > Evénements >

200 erreurs médicales et les maternités assimilées aux boucheries

lundi 6 juillet 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

e nombre de plaintes pour erreur médicale enregistrées dans des hôpitaux publics et cliniques privées en Algérie est de 200.

Selon le président de l’ordre des médecins Mohamed Bekkat Berkani, ce chiffre est loin de refléter la réalité sur le nombre d’erreurs médicales en Algérie, car les victimes ne se plaignent pas toujours, ne voyant pas les conséquences de l’erreur ou ne connaissant pas la procédure à suivre dans ces cas là. D’autres en revanche ont recours à la justice et présentent l’affaire comme étant administrative pour recevoir une indemnisation sans que le médecin responsable de l’erreur ne soit sanctionné. A souligner que la majorité des erreurs médicales ont trait à la gynécologie, à la chirurgie des voies urinaires et à l’ORL.


Partager cet article :
37 commentaire(s) publié(s)
Salim :
En quoi c’est nouveau, ça dure depuis des années et personne (autorités locales, s’entend) ne semble s’en inquiéter. Pas besoin de plaintes, il suffit d’aller constater de visu l’état de nos hôpitaux, cliniques et autres dispensaires de soins. Les principes d’asepsie et d’antisepsie ont bizarrement disparu de la pratique médicale à Sétif (et sûrement en Algérie). Quand on pense que dans une maternité il n’y a pas de gynécologues alors que pour les bêtes un vétérinaire se déplace pour les suivre durant leur gestation. Bien évidemment, avec le fatalisme ambiant, nos concitoyens ne font rien pour exprimer leur colère et leur mécontentement. A qui la faute alors ? Un médecin qui accompli mal son boulot ? Un administrateur public qui ne gère pas du tout l’établissement de santé ? Un citoyen qui n’ose ou ne peut pas s’exprimer ? Nos hôpitaux sont devenus des mouroirs en puissance, où le patient subi le clientélisme et l’humiliation. Un personnel médical méprisant et arrogant et un personnel para médical sous formé, (...)

Réponse de belkacem flash :

enfin des paroles sensés un homme qui peux s exprimés sur un sujet a sa juste valeur.les citoyens ne peuvent porté plainte car touts le monde sait qu’il aucun suivis des autorités et que la justice n’es pas juste

Réponse de Oumabdoullah :

Baraka allahou Fik. Allah Youster amine.
Malade :
Un malade ne demande qu’a être bien pris en charge et dans les meilleurs conditions . S’il y a erreur , elle est humaine .
staifia :
rendez visite a la boucherie mahabi et vous constatez de vos propres yeux,et en plus il travaille avec les responsables de l’hopital qui ont un pourcentage pour chaque malade envoye et surtout des pauvres gens
camisle :
Serment d’Hippocrate ou d’hypocrite ?? Monsieur Salim a admirablement et soigneusement analysé la situation lamentable qui perdure dans ce secteur. Exact, nos hôpitaux sont plus que des mouroirs, pour peu, ils ressembleraient à des centres d’exterminations ou d’euthanasie, sous d’autres cieux plus cléments les animaux sont soignés et traités avec plus d’égards et d’humanisme. Et ceux qui nous gèrent le savent tellement bien, qu’ils font soigné leurs simples bobos ou égratignures à l’étranger. Là où la vie est aussi sacré que celui qui l’a insufflée. La parade inffaible pour nos chamans, c’est (al adjl !!) cette éternelle excuse semble humblement suffire à les absoudre de leurs crimes et apaisait, ainsi, leurs consciences. Et nous pauvres victimes devrions nous nous soumettre et admettre bêtement cette logique si macabre !! Le fatalisme médicinal soigne radicalement bien, qu’on a plus besoin de médecine ! Sauf de pilules pour mieux digérer nos pierres tombales ! La fatalité, c’est l’excuse des âmes (...)

Réponse :

Dernièrement, un citoyen est parti à pieds pour consultation à l’hopiatal et il est sorti mort !!!! drôle....et en parle -d’el adjl- oui nous sommes musulmans nous croyons au destin, mais quand il s’agit de la prise en charge du malade c’est faire son travail, point c’est tout !
setamir :
Désolé ! Ce ne sont pas des erreurs médicales mais des fautes professionnelles graves dues soit à des négligences (souvent incompétence) dans l’acte chirurgical soit à la prescription d’une intervention chirurgicale non nécessaire pour raison de rentabilité de la clinique. L’exemple des « césariennes » dans les accouchements (à Sétif) est édifiant ; mais aussi des « prostates » ! Il y a eu des morts sans que quelqu’un parmi les autorités ne s’en offusque. La logique voire l’esprit de nos nouveaux « guérisseurs » est purement commercial surtout quand ils sont face à un malade affaibli et désorienté. Une clinique à prescrit une intervention sur la prostate (pour 60 000,00 DA) qui s’est avérée ensuite non nécessaire. L’intervention ayant échoué, le médecin lui propose de la lui refaire pour le même montant. Le malade a dû, sur conseil de bonnes volontés, la refaire à Alger. Le plus révoltant et dégoutant, c’est qu’au 2ème jour de sa 1ère intervention, le médecin lui demande de rentrer chez lui ou de payer un (...)

Réponse de un medecin :

il semble que ton complexe d’infériorité vis à vis des medecins est énorme.

Réponse de Nasser :

“setamir” a bien exposé le problème alors que vous, vous ne présentez rien. Son méssage vous a t-il touché personnellement au point de provoquer en vous un problème de conscience ?

Réponse :

VRAI MAIS IL FALAIT DIRE AUSSI QU’IL Y A D’HONNETES MEDECINS .

Réponse de camisole :

Avec tout ce qui ce dit, et tu oses nous exhiber ta mégalomanie. Pauvre ……heureux. Ta supériorité te fera certainement deviner la suite. Même pas foutu de faire une seule remarque objective. Rien que des an…..

Réponse de Medec :

BECHOUIA, LA LOGORRHEE EST PATHOLOGIQUE AINSI QUE LA JALOUSIE.

Réponse de medecin :

avec tout ce qui se dit .. et non pas avec tout ce qui ce dit... lorsque ça vient d’un âne ,on conçoit la bévue

Réponse de Un ancien medecin qui ,refusant d’être votre confrère n’exerce plus (...) :

vous osez dire que vous êtes médecin ! A votre place je changerai volontiers de profession,on devrait passer un test à tous les praticiens pour evaluer leurs compétences tous les 5 ans et les obiger à se recycler.Je peux vous assurer qu’aucun n’est apte à soigner à part quelques universitaires !

Réponse de medecin. :

1/un ancien medecin qui n’exerce plus ?peut être que vous vous sentiez dépassé par les nouveautés,donc vaut mieux se retirer pour ne pas causer de dégâts aux malades et là, je vous tire chapeau. 2/ma réputation al hamdoulilah est bien établie ,je pratique en étatique et je cherche pas de louanges.dieu merci .je perçois ma paie fixe en fin de mois . 3/je n’ai fait que défendre la corporation médicale par esprit de confrérie mais je dois admettre qu’il y a des erreurs médicales et ça existe de par le monde .quant au niveau de la formation qui ne cesse de se dégrader dans toutes les formations universitaires où des années universitaires se résument à 4 mois de pédagogie , il faut voir où sont partis les grands professeurs ,docents ,maitres assistants ,qui jadis encadraient les étudiants et pourquoi dans ce pays de merde l’échelle de valeurs est pervertie ce qui pousse forcément certains médecins à monnayer leur actes médicaux pour pouvoir vivre décemment.là dessus personne ne veut ouvrir sa gueule pour dire (...)

Réponse de Lotfi "Bechi" :

un constat amer que tu viens de consigner cher setamir, une chose que beaucoup de médecins la considèrent comme de la provocation.Toutefois, je dirais que si nos praticiens, ou plus exactement nos chirurgiens ont perdu toute notion de l’éthique professionnelle, ou du mois, de la conscience,l’intervention de l’État deviens plus que impérative dans ce cas précis, pour juguler ces pratiques pour le moins haïssables.

Réponse de Salim :

Première chose, notre pays n’est pas un pays de m…, comme vous le dites. Des gens se sont battus pour que l’algérien soit digne et puisse être à l’identique de ses semblables dans les pays libres et démocratiques. Maintenant que les choses ne fonctionnent pas comme on l’aurait souhaité est un autre débat et ne fait pas de notre pays ce que vous lui portez comme qualificatif. Deuxième chose, la réalité médicale en Algérie est, malheureusement, hautement commerciale. Pourquoi, me direz-vous ? Tout simplement car nos médecins ne se préoccupent que de s’installer, se constituer une patientèle (pour ne pas dire clientèle) et vivre de cet acquis. A la manière d’un commerçant qui ouvre sa boutique tous les matins pour fourguer sa camelote sans se préoccuper d’où sa vient ni de ce que ça deviendra une fois vendue. La notion de suivi médical en Algérie est quasi absente, y compris dans les structures « étatiques ». D’autre part, il aurait été souhaitable de voir des praticiens s’organiser en associations non (...)

Réponse :

ET POURQUOI VOUS GARDEZ TJRS LE QUALIFICATIF DE DOC ? VOTRE NIVEAU EST SI BAS .
Commentaire n°36217 :
Money, money, money !!!

Réponse de UN MEDEC :

Fausse étiquette ,on a fait de longues études ya ghayar.

Réponse de FULL HAGAR DE TOUBIB !!! :

Ta la grosse tete toubib ! malgré tes longues et laborieuses études tu t exprime comme un charretier et ton doct na rien changé a ta petite nature. Des commes toi j ’en connais des dizaines au bled,au kg !Ca bouffe dans les gargotes de la brochettes et ca rote chez soit de la graisse tiede !.Et pour finir avec toi, prends de la graine de cette annecdote ;L’autre soir j ’ai accompagné de nuit un pote médecin (sos medecin) sur les 5 interventions effectués en banlieux parisienne ,il na accepté de percevoir que deux payement ... les trois autres c etais gratos au vu de la situation financiere de ses malades. 6 heures du mat accoudé tous les deux au zinc ,un café a la main son visage rayonné !!! Tu vois ,ca tu ne le connaitra jamais ! Pauvre HAGAR DE TOUBIB (...)

Réponse :

à tous les médecins, la médecine en Algerie n’a pas de valeur propre aux yeux du peuple et des responsables, ces personnes qui achetent des voitures asiatiques à 150 millions ou des appartements à 1 et 2 milliards crient au scandale quand le médecin percoit ses 500 da de consultation ou quelques millions pour son intervention chirurgicales, khssara fih ce medecin , il doit travailler gratuitement toute sa vie,et ne pas faire des gaffes, à nos medecins essayez de faire votre boulot correctement et prenez votre argent halal ; pour les patients et leurs parents, arretez un peu votre mepris vis à vis tout ce qui symbolise la santé.

Réponse :

TU TE CONTRE DIS ,J’AI BIEN DIS QUE C’EST UNE FAUSSE ETIQUETTE.QUI TE DIT QUE LE MEDECIN ALGERIEN NE FAIT PAS DE CONSULTATIONS GRATUITES ?VIENS FAIRE UN PT TOUR.SANS RANCUNE.
algerien d’autre fois :
Depuis quand l’algerie a des medecins ,si non le president de la republique I’ll se soigne pas en france avec humiliation de la part des journalists francais,mais ca va cette fois-ci I’ll a choisi des medecins suisses en attendant le peuple algeriens qui aiment applaudirent tout ce qu’I’ll bouge,mais la encore ca va I’ll peut voir les guezanettes...?

Réponse de UN MEDEC :

CE SUJET CONSERNE LES ALGERIENS ET NON LES ....RIENS D’AUTRE FOIS -PERIME-.IL Y A 200 ERREURS MEDICALES SUR COMBIEN D’ACTES ?JE VOUS LAISSE LE SOIN DE FAIRE LA DIFFERENCE YA DEBILE.

Réponse :

A Medecin : Vous pensez que 200 erreurs c’est peu ? s’il y a bien quelqu’un qui doit s’astreindre -au risque Zéro -c’est bien le médecin. Votre approche nous fait vraiment peur Ya Si El Hakim

Réponse :

Il ya quelque mois, ma belle soeur a failli mourrir car le gyneco, une chinoise, a laisse’ tt son materiel dans le ventre, apres une ce’sarienne.
messaili tassadit de strasbourg :
l’erreur est humaine, franchement quand c’est abusée ce n’est pas une . a mon niveau c’est une catastrophe professionnelle , le médecin ne réspecte plus la valeur de l’âme ou de la personne que se soit riche ou pauvre .le service médicale privé respecte l’argent et connait bien son odeur. sans oublier le personelle qui travaille dans le public, pour plus d’argent il arrive les yeux fermés dans les cliniques, sous prétexte qu’il étais de garde.l’un couvre l’autre ,approchons nous plus de la réalité et voyons le comportement des infermières avec les malades ,en plus dans la majorité des cas .un mileu mal sains ou les rôles s’inverssent , mélange le sêxe et le travaille,la direction même n’est pas digne de son honneur .on ne donne pas le temps a une femme d’accoucher normalement , la boucherie est une des solution simple.la médecine est devenue une profession très secondaire. pour lui redonner sa place il faut faire appelle aux étrangers , peut être que le complexe s’installera et l’unité médicale révisera ses (...)
Abdel de S.F.I :
Bonjour, Juste un mot d’abord sur les interventions de S.O.S Médecins dont l’un des intervenants en a fait mention : Il faut savoir, mon cher, que même si le médecin n’a pas fait régler la facture au patient(e) cela ne veut pas dire que c’était gratuit. Car, dans ce cas, le praticien se fait régler directement par la sécu. Reste seulement la part qui est à la charge de l’assuré, ce qu’on appelle le ticket Modérateur, là, si l’assuré n’a pas une assurance mutuelle, le médecin pourrait lui faire la dispense de frais, et c’est à l’honneur de ce médecin dont vous faites référence. Justement, là encore c’est toute la différence entre le système de prise en charge établi dans chaque pays, autrement dit n’allons pas comparer l’incomparable. Encore un mot, si je puis me permettre, à un autre intervenant, pour dire mon cher que le mépris n’aide pas à faire avancer le schmilblick, et les réponses sarcastiques non plus. Si on nous reproche de faire mal son travail, on devrait plutôt essayer de leur expliquer tous les (...)

Réponse de tassadit de strasbourg :

pour vous dire que vous n’avez apporter aucune résolution ou solution au systéme .pour mieux vous dire on a banalisé le métier NOBLE.pour encore vous dire que j’amais un médecin n’est sanctinné par son erreur. pour juste vous dire qu’il sagit de la vie des autres.dire en dernier c’est bien d’être simple et compris dans ses propos.

Réponse de FULL. :

Bonjour, Pour vous répondre ,mon cher,que en effet ce medecin (ami et algerien ) a fait toutes les dispenses de frais au vu que les trois patients ne disposaient ,ni de ticket modérateur,encore moins d’une mutuelle ,donc, je confirme, tout cela est en effet a son honneur, mon cher.Pour ce qui est de ne pas ce comparer a l’ incomparable(?)comment faire alors pour ce comparer,avancer, progresser ?... Si ce n est mettre la barre toujours plus haut .Les peuples tout comme les sciences avancent a force de comparaisons d’echanges d ’inspirations, donc de progres a termes pour ce NOBLE metier que devrait etre la MEDECINE, la QUALITE des SOINS et en cas d ’erreure médicale de JUSTICE, ce qui es loin d etre le cas ici en ALGERIE. Pour ce qui es du reste ,vous avez tout a fait raison, mon cher. PS : j ’en profite pour mexcuser aupres de (jeune medecin ?)-MEDEC- de l’avoir traité de toubib hagar , je sais qu il y a de bon et genereux medecins au bled , bien que ultra minoritaire, il aurra (...)

Réponse de MEDEC :

A FULL :QD ON UTILISE NOTRE TETE POUR PENSER LES CHOSES AVANCENT POSITIVEMENT.

Réponse de tassadit de strasbourg :

bonjour, si je donne mon avis ,ce n’est pas pour manquer de respect car se serai manqué d’honneur au nom que je porte et en plus bien affiché.j’assume tout a fait ce que je dis .un médecin algérien voit de loin son malade ,le touche sans le sentir . en ce qui concerne le systéme . une révolution bien organisée se fera bien entendre par LE président bouteflikha. qui a chaque fois constatera par lui même la panne . je ne voulais blésser perssonne, j’associe ma douleur a ceux qui ont étaient victimes des erreurs médicale.
Abdel de S.F.I :
Bonjour, Chère Madame Tassadit de Strasbourg, en effet, je n’ai apporté aucune solution, d’ailleurs pas plus que vous. La situation a été bien décrite et argumentée par Salim et Setamir, entre autres, que je ne vois nullement la nécessité d’en rajouter sinon je ne ferai que répéter, et enfin, ne dit-on pas : De la discussion jaillit la lumière !? Passons... Mon cher Full je crois que vous méprenez. Mon but n’était nullement de dénigrer quiconque. La question de la prise en charge (régime général, ticket modérateur) est assez complexe et de plus elle n’a rien avoir avec notre sujet, c’était seulement à titre informatif, donc je m’abstiens de m’étaler là-dessus. En revanche, je veux bien qu’on mette la barre haute pour qu’’on puisse avancer, certes, mais là mon cher, vous prenez un exemple assez fort en matière de Santé et surtout de la prise en charge, en l’occurrence de France qui, même de part le monde, reste un exemple à envier même de la part des grands pays dits développés. (...)

Réponse de FULL,a Abdel de s.f.i :

Bonjour, Je vois que ma réponse a votre dérniere intervention n est pas passé ...Bref ,pour faire simple disont que la France se trouve en dixieme position...et que les Pays-bas se trouve en tete de classement.Pour prendre l exemple Francais en effet c ’est mettre la barre haute, mais ce n est pas l’everest.Ceci dis tout est relatif. Cordialement
FULL :
Et oui,c ’est ca mettre la bare haute....puisque vous dites que l ’èxemple Francais est le meilleure en matiere de santé et de prise en charge(?)On veut bien, pour ce qui es du cas ALgerien devriont nous baisser la fameuse barre de qq centimetre sur une échelle gradué en santé et pas en cm...Sachant que la France n ’occupe que la dixiéme place suivi du Danemarque .Euro Healt Consumer ou EHCI...et que les Pays-Bas se retrouve en tete du classement.Enfin bref ,j ’avoue , cher ami ,que dans les circonstances actuelles en matiere de santé notre Patient Inconnu pourrait se contenter meme d’un rebouteux devrait il etre de Marseille... Cordialement,FULL.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus