Accueil > Evénements >

Contrôle des prix à Sétif : Une semaine et un bilan éloquents

lundi 31 août 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

Pour la seule première semaine du mois sacré de ramadhan, la direction de la concurrence et des prix de la wilaya de Sétif a réalisé, pour le volet inspection de la qualité des produits, 540 interventions, soldées par l’élaboration de 100 procès verbaux et poursuites judiciaires avec pas moins de sept propositions de fermeture engendrant ainsi la saisie de 728 kg de diverses viandes et produits à grande consommation, ayant fait l’objet de transfert aux centres sociaux, afin que des familles démunies en bénéficient durant le mois sacré.

Par ailleurs, la totalité des marchandises saisies a été estimée à plus de 262.571,50 DA (Soit plus de 26 millions de centimes). D’autre part, les brigades de la concurrence et des prix ont mené 320 interventions dont 73 PV et poursuites judiciaires avec 8 propositions de fermeture pour non-respect de la législation en vigueur, pour non-conformité d’étiquetage des produits d’importation, opposition aux fonctionnaires de la DCP et exercice d’activité commerciale sans registre du commerce.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Zawali. :
Il faut etre trés intransigeant envers ces speculateurs ,pas de pardon a des commercants sans ame ni conscience qui speculent durant la journée et se rendent a la mosqée le soir ...!!!
ABDERRAHIM Chaker :
ce ne sont que des chiffres destinés à meubler les rapports mensongers envoyés à la tutelle. La réalité est toute autre, les commerçants speculateurs ont déjà la moitié des controleurs à leur soldes (achetés à coup de fortes doses de bail ).Sans compter les traditionnels interventions internes et externes qui font que ce ne sont que les petits parmis les commerçants qui paient alors que les importantes prises de fraude sur la qualité et sur la facturation sont purement et simplement pardonnés. Ce ne sont pas des accusations gratuites mais des faits que tout un chacun connait. Alors de grace epargnez nous de ces balivernes.
Commentaire n°40083 :
320 interventions dont 73 PV et poursuites judiciaires avec 8 propositions de fermeture pour non-respect de la législation en vigeur’ et exercice d’activité commerciale sans registre du commerce. attention de revenir au marché couver cet fois les boucherie vous tues ils ya mème des locaux qui travail sans registre surtou qui vends les brochettes d’hore c’est les bouchiers qui les vends la viande périmée (koul ya guellil)
ABDERAHIM Chaker :
j’ajoute à mon premier commentaire que l’anarchie qui régne et continue de régner au sein des marchés de Sétif et principalement celui de Abacha renseigne amplement sur l’absence d’une politique voire d’une volonté de reglementer encore moins de discipliner le secteur ni de le réguler définitivement. Alors je ne trouve rien d’éloquent à des chiffres vide de sens. La singlante réprimande adressée par le Président de la République au Ministre du Commerce lors du dernier conseil des Ministres explique tout sur ce secteur(médiocrité, incompétence, laisser-aller,courses aux postes, abus d’autorité, corruption etc...)
diahree :
des pv laxistes destines a tromper le ministere.ki sont les verbalises,les lambda.alongueur d’annee pourkoi il n’y a pas de controle on vous dira k’il n’y a pas de personnel et les diplomes ki choment, ?????brrrrroutttt. tozzzzzz ca me reprend les mecs beurrrrrrkkkkvite
Meriem :
La mafia des conteners qui brasse des milliards vous connaissez ? Ca c’est le gros ! Le menu fretin, bien qu’il doive être quand même pénalisé, ce n’est que la surface de l’iceberg...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus