Accueil > Evénements >

La formation professionnelle fait sa rentrée

samedi 26 septembre 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

lus de 5 400 stagiaires et apprentis rejoindront les bancs de la formation professionnelle à Sétif, ce dimanche. Pour cette rentrée, il est prévu la réception de 3 nouveaux établissements de formation et d’enseignement professionnels et l’extension de 4 structures. Pour adapter les dernières tendances technologiques dans les structures de la formation professionnelle, l’Etat a dégagé une importante enveloppe financière.

La nouveauté de la rentrée 2009 à Sétif, c’est que pas moins de 10 nouvelles spécialités (sur les 301 existantes) ont ainsi été ouvertes aux jeunes. Autre action attachée depuis l’année passée, le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels accueille une nouvelle frange de jeunes. Ceux qui ont quitté l’école prématurément (avant la 4e année moyenne, ou la désormais ancienne 9e année fondamentale) et ceux qui n’ont jamais été à l’école ont dorénavant la possibilité de s’inscrire aux centres de formation professionnelle).


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
mounira :
drôle de formation professionnelle , pas de pratique et que de la théorie dans ces centres
Commentaire n°43085 :
futurs chômeurs
Commentaire n°43107 :
Bonne chose a faire aussi , la pratique 75% de leur temps de formation .
un stagiaire :
301 spécialités qui donnent maheureusement aucune qualification aux stagiaires vu la mauvaise qualité de la formation.
mina :
formation professionnelle dites vous ? ces centres servent de parking à des milliers de jeunes auxquels on fourni à la fin du cursus un papier qui ne sert finalement à rien. Ce secteur n’a ni les moyens matériels et financiers ni humains pour prendre sérieusement en charge la masse de jeunes que l’école rejette chaque année. Ce secteur s’intéresse beaucoup plus aux chiffres qu’à la qualité de l’enseignement dispensée dans ses établissements.......
DAHMANI :
@Mina:ce que vous dites est vrai .... mais seulement ce ne sont pas les moyens matériels et humains qui font défaut c’est plutôt l’absence de stratégie ancrée sur les besoins du marché de l’emploi en main d’œuvre qualifiée....De plus le secteur semble privilégier des spécialités sans rapport aucun avec la demande du secteur économique ne voit on pas des entreprises étrangères importer des travailleurs étrangers et ceci est un autre débat... Disons tout simplement que l’Algérie est le seul pays du Maghreb qui dispose d’autant d’infrastructures de formation - entre Centres ,Instituts , Universités- il suffit de bien les utiliser
setifis :
entièrement d’accord avec vous c’est pas les moyens qui manque mais la gestion et la planification des spécialité les responsable de la formation professionnelle sont bons pour la réalisations et la contractions ou la réhabilitations des infrastructures pour la simple raisons soit sont des actionnaire des entreprises ou en des des proches voir ce qui ce passe a la defp revenants pour la qualité de la formations a ma connaissance des enceins de la formations en quitte le secteur pour des raisons que tout le monde le connais a l’époque de khalili et il en prouver le compétence en europe

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus