Accueil > Evénements >

Festivités de célébration du 1er Novembre 1954 : Programme riche et varié à Hammam Sokhna

dimanche 1er novembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

l’occasion de la commémoration du 55e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution, la daïra de hammam Sokhna a abrité les festivités officielles pour cette année en élaborant plusieurs manifestations culturelles, historiques et sportives.

Au cours d’une visite marathonienne, M. Noredine Bedoui, wali de Sétif a procédé à quelques inaugurations socio-économiques et infrastructures sportives tels ; la pose de la première pierre pour la réalisation d’un stade à Oum Laâdjoul et l’inauguration de la maison cantonnière, d’une librairie, d’une polyclinique refermant divers services médicaux et en fin, la mise en service d’un poste de distribution publique d’électricité pour 50 familles au niveau de la commune de Taya. Le wali a présidé l’inauguration officielle du stade de Hammam Sokhna (doté d’une une pelouse synthétique de 3éme génération) et un centre de formation professionnel. La pose de la première pierre pour la réalisation d’un centre d’enfouissement technique intercommunal sur le site de l’ancienne décharge publique, la construction de 32 logement LSP, et le siége de la brigade forestière ont été au menu de cette visite à Hammam Sokhna. La délégation officielle a également inspecté le centre psycho-pédagogiques et le nouveau centre d’intervention de la protection civile. Une exposition de dessins ayant pour thème l’anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution de novembre 54 et la distribution de diplômes d’honneur aux Moudjahiddines et à quelques veuves de Chouhada sont les derniers points inscrits dans le programme de cette journée avant de rallier la commune de Tella pour mettre en service un poste de distribution électrique permettant ainsi à quelques 350 citoyens de bénéficier des bienfaits de cette énergie.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°46940 :
Pourquoi un évènement aussi marquant dans la vie d’une nation est célébrée en absence du peuple ? Comment se fait il qu’une date aussi cruciale pour une société est appropriée par la même clique ?

Réponse de tella :

et la population de Hammam sokhna, Taya, Tella...à ton avis c’est pas du peuple ?

Réponse de yekhi aaqlia,yekhi,, :

Vous avez entierement raison.Le peuple est absent de toutes les festivites qui sont et qui restent siennes.Est ce que les famillesalgeriennes participent a la levee des couleurs de minuit la veille du 1 er nov...Et pourtant nous le ferions avec beaucoup d’emotion si on etait sollicite.C est une date trop importante pour le peuple dans son ensemble.Idem pour le 8 mai 45.Pour les habitues on les laisse a leur mechoui.

Réponse :

Lorsque vous (pas tu comme vous le faites) comprenez le sens des mots vous pouvez réagir. Est-ce que vous avez vu les gens avec des drapeaux dans la rue contents et fiers d’être algériens ? Est-ce que vous avez senti la fierté de ce jour sur les visages de ce peuple. Les quelques célébrations sont officielles et non populaires, ou le protocole prend le dessus sur la spontanéité du moment. Le peuple ne se sent pas concerné.
satof :
fakou bikoum ,je parle aux soit-disants anciens moudjahidines vous avez pris tout (les caffés ,les taxis ,les lots de terrains,les licences auto ,les licences de dépot de vin).vous avez passé le flombeau à vos enfants et le reste du peuple resté enprisonné et vous l’empecher de faire El haga.Wkilkoum rabi Tkhalsoha wahed Bwahed.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus