Accueil > Evénements >

Factures salées : Payez d’abord, réclamez ensuite !

mardi 3 novembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

C’est là, la devise des services des eaux quand vous leur présentez une facture jugée salée et pour laquelle le citoyen demande des explications et surtout la formule sur laquelle on s’est basée pour établir la facturation de la consommation de ce liquide.

Autour de cette même question, les services concernés nous ont affirmé que chaque citoyen pouvait vérifier sur sa propre quittance que le prix unitaire du mètre cube de l’eau distribuée n’a pas changé et que la maîtrise d’une consommation à la normale revient au citoyen lui-même. Devant cette situation, le malheureux citoyen n’aura, -à l’avenir- qu’à s’abreuver des eaux issues des fuites des canalisations qui alimentent certains quartiers de la ville…


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
yanamar :
ca me rappel le service militaire : éxecution apres réclamation et apres c’est toujour trop tard de réclamer.
écorché :
Les taxes sont 2 fois supérieures que la consommation et tenez-vous bien :bien que la consommation soit nulle vous payez non pas l’abonnement mais les multiples taxes exorbitantes ;et quand vous réclamez on vous répond tout simplement :le logiciel qu’on utilise est fait comme ça ,on n’y peut rien.Mais à qui se plaindre ...
chichi arrarssa :
moi j’etait victime de cette société arnaque des eaux j’habite en france je rente que l’été vacance y’a 2ans j’ai recu une facture salé j’avais que le compteur installé pendant l’été ya pas une goutte d’eau je me lave avec ifri je me suis rendu au service a coté des pompier m’ont fait comprendre qui peuvent rien faire alors j’ai frapé plus haut pour avoir une explication sur cette bureaucratie je me suis deplacer a la DG qui se trouve a belair j’etait recu par le DG un brave type serieux et travailleur aprés plusieurs tentatif de joindre ces services technique sans succées il ma repondu que c’est tout le temps comme ca il ma conseiller de ne pas aquité la facture tant que j’ai pas d’explications cher citoyens nos factures de tout les services eaux,gaz,elec,tel ext.. sont au pif et a la tete du client cessez de payer ces factures hasardeuse,controler vos conssomations (...)
behren lés forbach :
salem ailaikum il ne faut pas oublié qu’en algérie seule pays au monde ou nous possédant des compteurs super sophistiqué avant que l’eau arrive pousser par de l’air cette fameuse air elle travail et comme tout travail mérite salaire on paye l’air et ce quel ramène avec l’eau ingénieux non ? viva l’algérie
MOUATEN :
eh bien ce fameux logiciel qu’ils utilisent, il est fait par des humains non ((il n’est pas sacré)). et en plus le citoyen ne peut pas payé pour des fautes commises par autrui. messieurs les responsables des services des eaux veuillez revoir votre copie svp.
Aboucharfoune :
Au vu de la qualité de l’eau avec laquelle ils nous empoisonnent chaque jour - pour s’en rendre compte il n’y a qu’à se balader près des mosquées et autres fontaines pour voir les citoyens s’agglutiner pour remplir les jerricanes d’eau potable- les gens de l’ADE feraient mieux de se taire et de s’occuper des fuites d’eau qu’on voit chaque jour dans les endroits qui sont loin des des yeux des responsables, dans les cités perdues telles El Gasria.
samir-milan :
SALUT !mois j’ais une belle ideé,attaches tous les canalisations des eaux a ain el fouaraet changer le nom(algerienne des eaux)=(ain el fouara des eaux GRATUIT),c’est le selle moyent pour faire relevé ces DG’S.
verititas :
L’eau est le bien le plus précieux, mais les citoyens n’en sont pas conscients. Il y a un tel gaspillage alors qu’on est un pays qui est menacé par la sécheresse ( pays du Sud). le prix de l’eau est relativement pas chère comparé aux autres pays du SUD donc si les gens payent des factures salées cela veut dire qu’ils ont des fuites ou tout simplement qu’ils consomment exagérément, car la consommation est indiquée sur le compteur, donc arrêtez de dire n’importe quoi. Les gens doivent apprendre à faire attention. Pour un simple joint de 20 DA on laisse couler l’eau. maintenant question de la qualité c(est à l’ADE de faire attention de ne pas nous distribuer de l’eau très javelisée ( goût de l’eau de javel dans la bouche) Quel sera l’effet du chlore sur l’organisme et puis toutes ces maladies rénales qui proviennent surtout de la qualité de l’eau. Quand je bois de l’eau du robinet à Alger elle est meilleure que celle de Sétif et pourtant elle provient de l’eau de Barrage. Il y a une grande QUESTION QUI SE (...)

Réponse de Faical-France :

Un pays comme l’Algerie riche en hydrocarbure ne devrait pas faire payer ces citoyens pour l’eau, et meme pas imposer des impots.Je ne sais ou passe ou cet argent ?

Réponse de bb :

Hydrocarbures ?qui a dit que l’Algérie a des hydrocarbures ?c’est chasse gardée voyons !
Bencherif :
Force est de constater que lorsque le Directeur d’unité de l’ADE (zone industrielle) reçoit sur son bureau de nombreuses plaintes ou des requêtes ayant trait à des dysfonctionnements d’eau potables dans plusieurs cités ou habitations de SETIF, le dit Directeur est aux abonnés absents ou alors qu’il est en train de vaquer à ses occupations personnelles. Le pays n’a pas besoin de gens qui font de la figuration mais bel et bien de gens capables de remédier à n’importe quel situation. Pourquoi ce Directeur ne répond jamais aux diverses requêtes qui lui sont adressés ? Je propose qu’il démissionne ou qu’il soit mis fin à ses fonctions purement et simplement. Le pays regorge de potentialités énormes qu’on a pas su exploiter (ou alors que ces cadres ont été frappés d’ostracisme au détriment des cancres qui sont toujours en fonction), autant les mettre à contribution et mettre ce drôle de Directeur d’Unité sur la paille, un Directeur qui n’a aucun diplôme mais qui sait manipuler à merveille la langue de bois et (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus