Accueil > Evénements >

Établissement pénitentiaire de Sétif : Quatre détenus décrochent des diplômes universitaires avec la mention

lundi 16 novembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

es auteurs de ce coup d’éclat sont
des hommes dont l’âge varie entre 40 et 50 ans, incarcérés dans l’établissement
pénitentiaire de Sétif. Ayant suivi ses études universitaires en sciences
économiques derrière les barreaux, et ce par le canal de l’UFC, en
collaboration avec la faculté des sciences économiques, les prisonniers en
question, A.N, L.M, F.L et H.K, encadrés par le Dr Najib Bouguessa, ont soutenu
leurs thèses intitulées respectivement « la mondialisation », « 
l’arbitrage international des transactions commerciales » et
« l’évolution de l’économie algérienne entre 1962 et 2009 ».
Les quatre postulants au diplôme
d’enseignement supérieur DEUA, ont exposé leurs mémoires de façon magistrale,
en présence des professeurs de l’Université
de Sétif, des étudiants, des détenus, des juges et d’officiers de
l’établissement pénitentiaire, à leur tête le directeur de l’établissement de
Sétif.
Après une exhibition des thèmes, caractérisée
d’un savoir faire étonnant. Ce qui a d’ailleurs impressionné les membres du
jury présents. Après délibération, qui a vu les postulants passé ce cap avec
succès, une cérémonie fut organisée par les responsables de cet établissement à
l’honneur des nouveaux diplômés.
A noter que cette action s’inscrit
dans le cadre du programme de formation mis en place par l’Administration
pénitentiaire et soutenu par le ministère de la justice en vue de dispenser un
enseignement et une formation aux détenus afin d’augmenter leur chance de
réinsertion sociale.
D’autre part, ces détenus viennent
ouvrir une nouvelle porte et donner l’envie à bien d’autres prisonniers qui
suivent leurs études dans les différentes maisons d’arrêt du pays. Cela
démontre aussi l’engouement sur les cours de l’enseignement général par
correspondance et pour la formation professionnelle, croît d’année en année
parmi la population carcérale, notamment dans l’établissement pénitentiaire de
Sétif qui se veut, le bien placé de par le nombre des détenus ayant décroché le
plus de brevets, du BEF aux diplômes universitaires en passant par le Bac.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus