Accueil > Evénements >

Établissement pénitentiaire de Sétif : Quatre détenus décrochent des diplômes universitaires avec la mention

lundi 16 novembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

es auteurs de ce coup d’éclat sont
des hommes dont l’âge varie entre 40 et 50 ans, incarcérés dans l’établissement
pénitentiaire de Sétif. Ayant suivi ses études universitaires en sciences
économiques derrière les barreaux, et ce par le canal de l’UFC, en
collaboration avec la faculté des sciences économiques, les prisonniers en
question, A.N, L.M, F.L et H.K, encadrés par le Dr Najib Bouguessa, ont soutenu
leurs thèses intitulées respectivement « la mondialisation », « 
l’arbitrage international des transactions commerciales » et
« l’évolution de l’économie algérienne entre 1962 et 2009 ».
Les quatre postulants au diplôme
d’enseignement supérieur DEUA, ont exposé leurs mémoires de façon magistrale,
en présence des professeurs de l’Université
de Sétif, des étudiants, des détenus, des juges et d’officiers de
l’établissement pénitentiaire, à leur tête le directeur de l’établissement de
Sétif.
Après une exhibition des thèmes, caractérisée
d’un savoir faire étonnant. Ce qui a d’ailleurs impressionné les membres du
jury présents. Après délibération, qui a vu les postulants passé ce cap avec
succès, une cérémonie fut organisée par les responsables de cet établissement à
l’honneur des nouveaux diplômés.
A noter que cette action s’inscrit
dans le cadre du programme de formation mis en place par l’Administration
pénitentiaire et soutenu par le ministère de la justice en vue de dispenser un
enseignement et une formation aux détenus afin d’augmenter leur chance de
réinsertion sociale.
D’autre part, ces détenus viennent
ouvrir une nouvelle porte et donner l’envie à bien d’autres prisonniers qui
suivent leurs études dans les différentes maisons d’arrêt du pays. Cela
démontre aussi l’engouement sur les cours de l’enseignement général par
correspondance et pour la formation professionnelle, croît d’année en année
parmi la population carcérale, notamment dans l’établissement pénitentiaire de
Sétif qui se veut, le bien placé de par le nombre des détenus ayant décroché le
plus de brevets, du BEF aux diplômes universitaires en passant par le Bac.


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°49483 :
raby y3awanhoum
Commentaire n°49487 :
BRAVO... LES ERREURS DE LA VIE PEUVENT SE RATTRAPER. ET L’INDIVIDU PEUT FAIRE MIEUX. FELICITATIONS

Réponse :

Son oublier bien sûr l’équipe d’encadrement, pour leur avoir tout donner, merci !
Commentaire n°49525 :
bravo et alf mabrouk laakouba lel khardja inchallah
derdjebnouhmem :
les truands ,ce ne sont pas ceux qui sont derriere les barreaux, pauvres victimes d’un systeme mis en place par des dévoyés voyous
Commentaire n°49545 :
Fellicitation !
samir-milan :
bien fait,souhaitant que ce jeste va se transmet a tous les diputé sur tous le térritoire national,ansi que l’armé national(le minimum des chause planté des arbres pour férmer la disertification barage vert,..ext).Il faut bien profité de ces périodes exemple :l’histoire des diputé chinois dans nos chantiers !. salutation distingueé.
Hocine :
Bravo Khalil,que dieu te guide sur le droit chemin de ta noble mission bon courage aux frères detenus,bon chance aux glorieux de l’équipe nationale l’égypte n’est pas oum dounia mais oum diranha.....!!!.
Hocine :
Bravo Khalil,que dieu te guide sur le droit chemin de ta noble mission bon courage aux frères detenus,bon chance aux glorieux de l’équipe nationale l’égypte n’est pas oum dounia mais oum diranha.....!!!.
Commentaire n°49575 :
mes sincères félicitations.
Commentaire n°49585 :
bravo à ces détenus pour leur courage, même si l’UFC n’est pas vraiment une université et Mr Bouguessa n’est pas docteur.
Commentaire n°49612 :
الشيء الوحيد الذي لم افهمه في القانون الجزائري لماذا تبقى صحيفة السوابق العدلية كما نقول موسخة رغم تنفيذ العقوبة من طرف المخطئين بما ان المذنب نفذ عقوبة السجن لماذا تبقى صحيفته موسخة الله يغفر و الانسان لا يغفر الى متى يبقى يجني تبعة خطئه

Réponse de BASTOS ;RESPECT ! :

RESPECT !
Landalous :
Monsieur Hedna, Pouvez-vous donner quelques chiffres ? Combien de détenus à Sétif ? Combien suivent des formations ? Lesquelles ? Taux de réussite ? Avez-vous des indications sur la réinsertion post-carcérale ? - Bravo et bon courage ... car en parler est déjà un exploit.
echecplayer :
bravo pour les quatre detenus pour avoir decroché un diplome universitaire et meritent amplement une reduction de peine et chapeau à mon camarade Nadjib Bouguessa il fait du chemin !!!
mahouane :
que faut il faire ?????,,pour pouvoir étudier comme eux !!!!!

Réponse :

TUER, VOLER, VIOLER ......POUR ALLER EN PRISON .

Réponse :

aller en prison

Réponse de BASTOS ; !!! :

Vous pouvez vous retrouver sous les barreaux sans TUER VOLER VIOLER !!!
Ancien de Sétif :
Chapeau bas à ces détenus mais chapeau bas surtout aux administrations pénitentières et universitaires qui ont permis et encouragé cette action. Il faut être sage et civilisé pour permettre de telles initiatives, surtout dans un pays où les choses ne vont pas toujours bien. Bravo !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus