Accueil > Evénements >

La cession de Djezzy se précise

mercredi 2 décembre 2009, écrit par : A Nedjar Sétif info, mis en ligne par : Boutebna N.

elon certain journaux et certains milieux d’affaires, les projets annoncés se précisent. La famille Sawaris propriétaire du conglomérat Orascom , serait sur le point de se défaire de sa filiale algérienne Djezzy. Elle en est contrainte par l’arrivée des échéances et les exigibilités de remboursement des dettes dues aux banques américaines pour les acquisitions passées des opérateurs Wind (Italie) et Hellas (Grèce) ainsi que pour faire face au remboursement du montant du redressement fiscal arrêté tout récemment par les services fiscaux algériens. De par les « bénéfices » énormes enregistrés, par moins de 500 millions de dollars dégagés par an , la sa filiale algérienne étaient devenue le grand pourvoyeur de fonds pour faire face aux échéances de remboursement échues . Maintenant que cette dernière se retrouve presque tarie pour faire face aux engagements et ,sous le coups d’un redressement et, pour avoir jonglé avec ses comptes en Algérie, Djezzy met Orascom dans une situation précaire .Elle ne peut sauver sa peau en faite qu’on se débarrassant au plus vite de sa filiale algérienne.

Les estimations des propriétaires tablaient sur les apports d’un niveau de l’ordre de 10 milliards de dollars, cependant, de l’avis des spécialistes, Djezzy ne vaut pas plus que 3 ou 4 Milliards. Les contraintes et les chutes continueraient à s’exercer sur cet opérateur vu le nombre croissant de désistements des abonnés désabusés par certaines prises de positions politiques des propriétaires au Caire où ils annoncèrent le redressement fiscal, la veille la première confrontation footballistique entre nos deux pays avant même l’annonce officielle par les autorités compétentes algériennes .

Nos supporteurs au Caire payèrent le prix de cette annonce précoce par la réaction enflammée de la rue qui ,pris au piège, en ramena de nombreux parmi eux dans un triste état.

Vivendi ,Cevital et Sonatrcach seraient intéressés par cette cession ,cependant les gardes fous mis en place par le gouvernement ne pourraient plus garantir les aventures , les égarements et négligences supposés du passées par le contrôle de la majorité du capital au bénéfice des opérateurs nationaux ;auquel doit s’astreindre tout nouveau investisseur qui souhaite pénétrer désormais le marché algérien.

Il est incontestable que l’opérateur téléphonique mobil Djezzy a été d’un apport certain dans la démocratisation dans l’emploi et l’usage de ce moyen de communication, cependant ,la position dominante, les couts des communications ainsi que certaines manipulations dénoncées en leurs temps par l’operateur historique en terme de détournements relatifs au catalogue d’interconnexion* nous amène à conclure que cet operateur, bien conseillé du reste n’avait pour objectif que de tirer le maximum d’un pays qui lui a ouvertement ouvert les bras.

*Catalogue d’interconnexion : en gros c’est l’offre technique et tarifaire d’interconnexion que les opérateurs désignés chaque année comme puissants par l’ARPT, en vertu de la loi sur les postes et télécommunications, sont tenus de publier annuellement, afin que les autres opérateurs puissent établir leurs propres offres commerciales et tarifaires. Le catalogue prévoit également les conditions dans lesquelles s’effectue l’interconnexion physique avec les opérateurs.

Il est à noter qu’aucun des operateurs mobiles en Algérie n’offre les services de terminaison d’appels des services d’appels d’urgences pour la sauvegarde des vies humaines, l’intervention de la police, la lutte contre l’incendie et les urgences médico-sociales.C’est une carence à laquelle les pouvoirs publiques doivent y remédier au plus vite étant entendu que c’est une obligation de service souscrite dans des cahiers des charges et prescrite par l’octroi des licences d’exploitations.

Ci-après le lien du modèle de catalogue d’Algérie telecom pour ceux ou celles qui souhaitent plus de détails. http://www.algerietelecom.dz/pdf/catalogue_AT2009.pdf


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
ALGERIE :
Nedjma est la proprieté d’un kowetien Alliés STRATÉGIQUES DE MOUBAREK et des egyptiens eviter ces espèces d’hypocrites (mounafikines. Croyez moi il n’existe aucune différence entre nedjma et djezzy il sont entrain de nous voler notre argent. ces koweïtiens nous haissent encore plus que les égyptiens. OPTONS TOUS POUR NOTRE ALGERIE ET POUR MOBILIS ET VIVE L’ALGERIE.
mus :
Apres AIR KHALIFA maintenant c’est le tour de DJEZZY et dire pourquoi les investisseurs nous fuit comme de la peste

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus